[Chronique] Something Dangerous de Lexi Ryan

somethingdangerous

Publié aux éditons Hugo Roman – Collection New Romance – Décembre 2016 – 282 pages
Merci à Hugo New Romance pour cette lecture

 

resume

« Il me dit des choses coquines, mais je ne connais pas son nom. Il veut jouer avec moi, mais je n’ai jamais vu son visage. Il m’attire, mais je ne pourrais pas le reconnaître dans une foule.
Je suis tombée amoureuse d’un inconnu mais, à présent, l’anonymat touche à sa fin. Les secrets partagés sur Internet, les promesses envoyées par SMS ne me suffisent plus. Je veux quelque chose de dangereux. De la chaleur. De la passion. Le frisson suscité par le fait d’être possédée totalement. Parce que je soupçonne cet étranger anonyme de ne pas être du tout un inconnu pour moi. « 

Liz Thompson a rencontré Riverrat69 sur Internet par l’intermédiaire de Something Real, un site de rencontre qui protège l’anonymat de ses utilisateurs. Dissimulés derrière des pseudonymes et des avatars de dessins animés, ils ont accroché, parlé, flirté et échangé mails et sextos jusqu’à ce qu’ils décident, une fameuse nuit, de briser les règles du jeu et de se rencontrer en personne.
Quand elle jette les dés pour une nuit de passion débridée, sa change de saisir quelque chose de réel pourrait bien s’écrouler.

Something Dangerous (T.1.) qui plonge le lecteur dans un univers de sexe, de secrets et de scandales politiques, poursuit l’histoire de Liz et Sam (Something Wild, Prequel, Tome 0.5) qui trouvera sa conclusion dans Something Real (T.2.)
MONAVISV2

Avant de me lancer dans cet avis, sachez que ce livre m’a valu une très courte nuit. J’allais me coucher vers 1 h du matin et je me suis dit « oh tiens un petit chapitre avant de dormir ». Je n’ai pas pu poser le livre et dormir avant de le finir. Maintenant que c’est dit, voyons un peu pourquoi. Mais vous l’aurez déjà compris, ce tome est tout aussi addictif que le prequel et même plus. Car au-delà du jeu du chat et de la souris entre Sam et Liz, ici entrent d’autres facteurs en scène, venant pimenter le tout : la quête professionnelle de la jeune femme et le mystère de River, l’internaute qui fait tourner la tête de Liz sur l’application Something Real… Quant à Sam, il semblerait qu’ils ne connaissent pas vraiment les distances de sécurité entre deux aimants érotiques.

Après la délicieuse mise en bouche (sans allusions érotiques, ne soyez pas si coquins) offerte par le prequel, j’avoue que j’avais de « sacrées » attentes sur ce tome 1 et surtout une envie incroyable de retrouver Liz et Sam. Je n’ai donc pas patienté longtemps avant de me jeter sur la suite. Si Something Wild nous laisse sur une fin bien ouverte (ATTENTION SPOILER LÉGER) qui se passe alors 2 ans plus tard, nous ne pouvions que redouter le pire pour notre duo si magnétique. Reckless and Real, nous le savons c’est un savoureux mélange de scandales politiques, de secrets, de quiproquos, de mensonges et de sexe. Un cocktail qui peut s’avérer explosif. Liz est persuadée que River n’est pas un inconnu et va alors commencer à projeter le moindre de ses désirs dans cette espérance. Parallèlement, Sam aura bien du mal à rester éloigné de Liz qui, plus que jamais, lui plait et lui manque. Mais c’est sans compter sur la stratégie politique de son père et sur les vices de sa famille… Et puis que dira-t-il quand il apprendra que Liz a une liaison par internet ?

Ce tome est ultra-addictif. Lexi Ryan possède ce « je ne sais quoi » qui fait que l’on dévore son livre à toute vitesse, emporté par la passion dévorante de Sam et Liz. Ici nous avons en plus plusieurs intrigues qui viennent s’ajouter : nous allons comprendre qui est Asia, suivre les premiers pas de Liz dans une carrière assez inattendue, vibrer en même temps que le téléphone de Liz lors de ses notifications Something Real et de ses discussions avec River, soupçonner le monde entier de se jouer d’elle, détester un certain homme qui est peut être innocent et succomber encore et toujours au charme dévastateur de Sam et ses paroles irrésistibles (ce n’est pas le fils d’un politicien pour rien, lui, il sait manier la langue [eh oui dans l’autre sens du terme aussi Mesdames, oups]). Mais nous allons également rencontrer un peu plus les familles de nos amants incandescents et le moins qu’on puisse dire c’est que certains sont aussi attachants que les autres sont… répugnants. La politique et ses manipulations diverses et variées apparaissent plus que jamais au cœur de l’histoire et Liz se rendra très vite compte que ce domaine ne laisse place ni à la liberté ni à l’honnêteté.

Bien entendu, l’histoire avec River sera en trame de fond puisque tout au long du tome, Liz chercher à mettre un nom sur ce pseudonyme, une identité réelle et charnelle. Liz en grande amatrice de danger impose à River une rencontre et celui-ci finir par accepter. Mais ce ne sera pas vraiment ce qu’elle imaginait en arrivant sur place. River reste mystérieux et le lecteur fait le tour des personnages pour tenter de le démasquer. Il faudra attendre la toute fin pour comprendre. Si j’avais des doutes sur une personne en particulier, je ne m’attendais pas à cette personne-là et je n’ai qu’une hâte poursuivre la saga, dont le dernier tome est sorti aujourd’hui même. Nos deux personnages principaux se dévoilent, on s’attache à Sam, on rigole des gaffes et du côté frivole de Liz en se disant qu’au moins ça nous change un peu et que contrairement à ce que l’on pourrait craindre, ni l’un ni l’autre n’entrent dans un registre cliché. Lexi Ryan nous immerge donc dans une passion dévorante et addictive et même si j’aurais aimé que la psychologie des personnages soit un peu plus travaillée, je suis plus qu’enthousiaste au sujet de cette saga que je recommande chaudement. Sam saura faire monter la température en ces gelées hivernales, croyez-en Liz…

enbref

Un premier tome excellent qui s’inscrit dans la lignée du prequel et nous entraine sur le chemin tortueux de la potentielle relation entre Sam et Liz. Quand sexe, complots politiques, pression sociale, mensonges et secrets se mélangent, le tout monte vite à ébullition et menace les équilibres bien fragiles. Grâce à ce duo fusionnel et charnel, Lexi Ryan nous rend accros et nous voulons la suite !

MANOTE

18/20

4flamants

Chronique Prequel  Something Wild :

somethingwild

 

 

 

Publicités

10 réflexions sur “[Chronique] Something Dangerous de Lexi Ryan

  1. Pingback: Tags: Liebster awards (4) et La bibliothèque de mes rêves – lachambreroseetnoire

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #71 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s