[Chronique] The Score (Off-Campus 3) de Elle Kennedy

the_score_couv_a_plat_vernis-507x800

Publié aux éditions Hugo New Romance (que je remercie pour cette lecture) – Novembre 2016 – 424 pages

resume

Allie Hayes est en mode crise. Elle n’a toujours pas la moindre idée de ce qu’elle va faire après avoir obtenu son diplôme, pourtant la date fatidique approche à grands pas. Et comme si cela ne suffisait pas, elle tente de se remettre d’une rupture qui lui a brisé le coeur. Ce qui est certain, c’est que la solution à ses problèmes ne passe pas par une histoire sauvage avec la star de hockey Dean Di Laurentis ! Et pourtant, il est tellement difficile de lui résister. Mais Allie a décidé que même si son avenir est incertain, une seule chose est sûre, elle ne sera pas le prochain coup d’un soir du hockeyeur.
Il va falloir qu’il en fasse un peu plus que d’habitude pour la faire céder.
Dean obtient toujours ce qu’il veut. Des filles, des bonnes notes, des filles, la gloire, des filles… C’est un homme à femmes, et il n’a jamais rencontré une fille qui reste insensible à son charme. Jusqu’à Allie. En une nuit, la blonde fougueuse a fait basculer son petit monde. Et elle lui dit qu’elle veut être son amie ! Non. C’est lui qui décide du déroulement des choses et il n’est pas prêt à bousculer sa façon de vivre. Cette fille-là va faire tourner la tête du volage Dean, au point qu’il se demande s’il n’est pas temps d’arrêter d’enchaîner les amourettes pour se jeter dans le grand amour.

MONAVISV2

Second coup de chaleur de la journée avec Dean Di Laurentis. Qui, mais qui aurait pu dire que ce mec incarnerait le perfect book boyfriend à son tour ? Parce que Dean, à part coucher, il ne pense pas à grand-chose d’autre. Ah si à Petit Dean donc revenons-en au début. Dean, il est beau, il est riche, il se débrouille plutôt pas mal en sport, son avenir est tout tracé et assuré, il n’a aucun problème, vraiment. Il s’éclate, fait tomber les filles et les plans à plusieurs ne lui font pas peur. Oui Dean profite de sa jeunesse sans aucun scrupule. Un soir, Allie va se retrouver à la collocation pour s’échapper d’une situation périlleuse. C’est Hannah, la copine de Garrett (tome 1) qui lui a suggéré d’y aller. Quand elle arrive, elle trouve Dean en position compromettante. Mais Allie, la tête dure et pleine d’humour ne s’en offusque pas vraiment. Une certitude, jamais elle ne sera le plan d’un soir de ce mec et elle lui dit clairement. De plus, cela fait que quelques jours qu’elle est séparée de Sean avec qui elle est restée plus de 3 ans. Elle a donc besoin de temps… Mais Dean n’est pas toujours à renoncer et il succombe rapidement au charme de la pétillante Allie qui n’a pas la langue de sans poche. Se pourrait-il qu’il devienne accro et se pose ?

Si l’humour marque sa présence dans les deux premiers tomes, c’est indéniablement avec Dean que nous allons avoir le plus d’éclats de rires et de sourires. C’est simple, ce mec est tout simplement génial et bien loin des clichés auxquels on peut s’attendre. Très proche de ses coéquipiers, il dispose également de son propre réseau d’amis, tels que Beau Maxwell, joueur de football. Dans la vie de Dean, tout roule et c’est souvent sujet de « moquerie » entre lui et Allie, car Dean ne fait que ce qu’il veut, rien ne vient jamais le contraindre. Jusqu’au jour où un nouveau coach débarque et lui colle de bénévolat sur la tête… Mais bénévolat qui va se révéler différent de ce que l’on pourrait attendre. Dean va bien vite succomber à Allie et tout faire pour l’avoir. Et il se rend compte que cette fois-ci, il n’a pas trop envie de jouer, qu’il souhaite la garder. Mais Allie, avec sa rupture récente sera-t-elle prête ? Et si un évènement tragique venait faire basculer le tragique équilibre du couple ? Car Elle Kennedy, derrière ses pages bourrées d’humour saura aussi nous briser le cœur et nous faire monter les larmes aux yeux.

La force de ce tome, en dehors de l’humour, s’incarne via les personnages. En effet, l’un comme l’autre jouit d’un caractère unique, bien déterminé. Allie, à l’instar de sa meilleure amie Hannah, n’a pas la langue dans sa poche et ne compte pas répéter les erreurs du passé. Même si tourner la page sur son histoire avec Sean s’avère bien difficile, quand Allie est déterminée, elle est capable de déplacer des montagnes pour s’en sortir. Quant à Dean, derrière son humour et son obsession du sexe, son arrogance et son charme ravageur, il n’est autre que douceur et amour, fragilité et équilibre en péril. C’est un personnage qui ne pourra que vous toucher de par les épreuves qu’il vivra devant nous, lui dont la vie fut toujours aussi facile. Allie et Dean forment un couple totalement complémentaire et l’alchimie entre eux est plus que palpables. L’un comme l’autre a succombé très tôt, mais se voile la face, effrayé de ce qu’il pourrait alors arriver s’ils se lâchaient. Les scènes de sexe seront présentes, nous comprendrons que le couple semble très très assoiffé de sexe, mais l’auteur saura faire en sorte de ne pas non plus nous en lasser. Après tout, Dean et sa façon de vivre moitié nu…

Comme dans les deux premiers tomes, la narration est à deux voix, ce qui permet de mieux connaitre nos personnages, entrer dans leurs têtes et tout prendre en compte lors de leurs décisions et actions. Allie est fougueuse, mais fascinante, artiste talentueuse en recherche d’avenir, Dean se la joue cool, mais travaille dur et ne veut pas décevoir ses parents. En bonus, nous rencontrons sa petite sœur, infernale, intenable et infatigable, sa présence donnera d’ailleurs lieu à une scène plutôt mémorable et douloureuse. En instillant autant d’humour dans son récit, Elle Kennedy le rend addictif et quelque peu différent des deux précédents, et ce, même si nous restons dans le même univers. Dans ce tome, le hockey sera présent d’une manière différente, mais intéressante, touchante. La fin de livre nous oriente vers le prochain tome à paraître avec Tucker qui leur fait une surprenante annonce… concernant un personnage qu’on ne s’attend pas forcément à revoir et qui d’ailleurs ne donne pas spécialement envie d’être connu. À voir, je me languis déjà de ce tome 4 qui s’appellera The Goal. À bientôt les hockeyeurs et merci pour la chaleur rapportée de la glace…

Petit mot de la fin : pensée émue pour Twilight. Ceux qui l’ont lu comprendront, mais Elle Kennedy est parvenue à me scotcher ici. L’humour, indéniablement bon, laisse place à de l’inattendu qui m’a même fait relire la « nouvelle » et poser mon livre à plusieurs reprises.

 

enbref

Un troisième tome sous un ton humoristique marqué, mais qui n’en oublie pas les drames de la vie. Si Dean a une vie parfaite et nous fait craquer rapidement, nous comprenons vite que rien n’est tout noir ou blanc. Allie et lui forment un couple attachant et complémentaire et ce tome nous fera rire de nombreuses fois, tout comme il nous brisera le cœur. Encore une réussite. Vivement The Goal, car elle sacrément sympa cette équipe…

MANOTE

18/20

4flamants

Même si les tomes 2 et 3 sont excellents et largement à la hauteur du premier, ils n’ont pas atteint mon coup de coeur. Il faut dire qu’avec Garrett nous découvrions tout l’univers de la saga Off Campus, cela a sans doute joué sur mon enthousiasme. De plus, Hannah est une jeune femme qui m’a beaucoup plu. Toutefois, Grace et Allie sont fascinantes elles aussi. Vivement le tome 4 !


thedeal Chronique The Dealoff-campus-tome-2-the-mistake-802513

Chronique The Mistake 

Publicités

12 réflexions sur “[Chronique] The Score (Off-Campus 3) de Elle Kennedy

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #63 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s