[Chronique] Là où elle repose de Kimberly McCreight

laouelle

Publié aux éditions Cherche-Midi – Août 2016 – 409 pages

Lu dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire Price Minister

resume
À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables.

*********

Normalement, si on a envie de gagner un cadeau, nous devrions faire une présentation originale et atypique de notre chronique. La seule idée « valable » pour ce livre ayant déjà été utilisée, je me suis dit qu’après tout je lisais plus pour découvrir un livre qui me faisait envie et vous en parler que pour gagner un lot. Donc cette chronique restera sous son format habituel, qui me permet d’exprimer tout ce que je souhaite plus librement. J’avais hâte de lire ce livre, car ma copine Carnet Parisien ayant adoré, je misais assez fort dessus. Je ne suis pas déçue du tout ! C’est un excellent roman, surprenant et touchant. 

img_9005

MONAVISV2

Molly et son mari Justin se sont installés à Ridgedale car Justin vient d’obtenir un nouveau poste à l’Université. C’est aussi pour eux l’occasion d’un nouveau départ, avec leur petite fille, et pour leur couple. Molly a en effet perdu un enfant et en reste profondément troublée. Quand son patron, du journal pour lequel elle travaille désormais, lui demande de quitter sa zone de confort et d’aller sur les lieux d’un crime, Molly accepte. Seulement, elle apprendra rapidement que la victime est un nouveau-né. Maintenant que la machine est lancée, Molly veut absolument comprendre et va aller à la rencontre de nombreuses personnes et de nombre de ses propres démons. Saura-t-elle faire la part des choses et mener cette enquête au bout sans sombrer ? Quand elle réalise qu’elle risque de déterrer des secrets bien gardés, il est déjà trop tard pour faire machine arrière.

Je me suis lancée dans ce livre sans véritablement en lire la 4e de couverture. Je voulais me laisser surprendre par la plume, les personnages et l’intrigue. Je pense avoir bien fait, car dans ce roman enquête, l’auteure réussit à nous perdre sur des pistes bien particulières et le dénouement s’avère tout à fait épatant. Ce qui incarne, selon moi, la première qualité de ce livre n’est donc autre que son intrigue incroyablement bien ficelée et tournant autour du corps d’un bébé mort. Un nouveau-né. La petite communauté de Ridgedale est sous le choc et les rumeurs et accusations vont bon train. Notre personnage principal, Molly, nouvelle en ville, ignore tout du passé de ce petit coin aux apparences tranquilles ainsi que de ses habitants. Travaillant pour le journal local, elle se retrouve chargée de l’enquête. Mais Molly, fragilisée depuis la mort de son bébé, saura-t-elle surmonter sa douleur et son traumatisme pour comprendre qui a agi de la sorte et pourquoi ? C’est un véritable parcours du combattant qui s’engage pour elle et elle va devoir faire preuve de volonté et discrétion si elle désire résoudre l’enquête sans compromettre son article. Car au-delà de vouloir couvrir l’affaire, il nous apparaît indéniable que Molly souhaite comprendre et désigner des coupables dans la mort de ce nourrisson. Seulement, elle est alors très loin de savoir ce qui a pu se tramer…

Au cours du roman nous rencontrerons d’autres personnages importants dont Jenna et sa fille Sandy. Nous n’entrerons pas véritablement en contact avec Jenna, mais plus avec son passé. Jenna n’est pas une bonne mère et Sandy le sait. Pourtant, elles s’aiment toutes les deux. Sandy tente de s’en sortir et de garder la tête hors de l’eau. Elle aussi apprendra la mort de cet enfant et comme toute la ville n’y restera pas si insensible. Toutefois ce n’est pas ce qui préoccupe le plus la jeune fille qui est à la recherche de sa mère, disparue depuis un peu plus longtemps qu’à ses habitudes. À bord de son vélo, elle arpente la ville et se met en quête de Jenna. L’auteure nous raconte alors l’histoire de deux femmes au cœur de Ridgedale, que Jenna avait quitté pourtant 20 ans plus tôt. Nous lirons aussi le point de vue de Barbara, femme du policier chargé de l’enquête et qui lui, sera en relation fréquente avec Molly pour la couverture médiatique. Ce qui la lie à Molly ? Leurs enfants qui fréquentent la même classe. Mais très vite, le fils « parfait » de Barbara semble se comporter différemment. Cette dernière cherchera aussi à comprendre ce que son fils ne peut exprimer. Si au début du livre nous ne voyons pas ce qui relie véritablement les personnages entre eux, très vite, l’intrigue va nous entrainer sur des pistes minces, mais ténues. Nous allons alors échafauder mille théories et nous retrouver bien incapables de relâcher le livre.

Car si l’intrigue est excellente, comme je le disais, c’est non seulement dû à ses personnages parfaitement implantés dans le décor, mais aussi à un rythme entraînant allant de « on-dit » en révélations. L’auteure nous offre ainsi un panorama des effets de la presse, dévastateurs ou humiliants, en nous proposant des « commentaires d’internautes » sous chaque article que Molly publie dans la version web du journal. Ces commentaires nous rappellent forcément notre quotidien connecté, tombant sur des réflexions méchantes, discriminatoires ou insultantes. Mais pour donner encore plus de rythme, l’auteure ne se contente pas des articles de presse et des différents personnages. Elle va aussi nous plonger dans le passé de Molly, via la retranscription de ses entretiens psychothérapeutiques, suite à la perte de son enfant. Cela nous renseigne sur Molly, mais également sur son couple. Ce que je peux vous dire sans trop en révéler c’est que chaque personnage compte et que personne ne ressortira vraiment indemne de cette histoire. Le mystère autour du bébé est saisissant et la révélation à ce sujet parfaitement mise en place, fascinante. Des questions se soulèvent, des remords se forment, des accusations tombent.

Là où elle repose incarne donc un fascinant thriller articulé autour de la découverte du corps d’un bébé aux abords de l’université, mais qui va mettre en jeu bien plus que la vie de ce pauvre enfant juste né. Molly, lorsqu’elle se retrouve forcée de mener cette enquête, semble loin d’imaginer toutes les rencontres et révélations qui vont lui parvenir et l’impact que cela aura sur elle et sa propre vie. Si la commune de Ridgedale connaissait la paix et la bonne entente, cette affaire pourrait bien y mettre un terme. Alternant ses personnages à merveille et jouant de leur personnalité et de leur psychologie, Kimberly McCreight parvient à capturer son lecteur dans son roman et l’amène à étudier chaque « cas », chaque « piste » qui se déroule sous ses yeux. Si certaines choses peuvent presque se laisser deviner, du moins, en partie, le lecteur restera très loin de l’absolue vérité. C’est brillant, touchant. enbref

Le nouveau thriller de Kimberly McCreight confirme ici son talent pour les intrigues angoissantes et palpitantes. Prenant place autour de la mort d’un bébé, l’enquête se révèle froide et plus compliquée qu’il n’y parait. Installant ses personnages avec brio, l’auteure n’a plus qu’à tirer sur les fils de leur psychologie et plus vils aspects pour faire de ce roman, un page turner incroyable. Brillant, émouvant et déconcertant.

MANOTE

17/20

4flamants

23 réflexions sur “[Chronique] Là où elle repose de Kimberly McCreight

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #60 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s