Top Ten Tuesday : Vos 10 livres dont vous avez l’impression d’être le/la seul(e) à connaître ou à avoir lu

toptentuesdayintroVoici officiellement le retour du Top Ten Tuesday sur le blog après une courte pause. Parfois, il faut recharger les batteries de l’inspiration, au risque de se répéter dans nos idées pour constituer la sélection. Honnêtement, au moment où j’écris ces premières lignes, je me dis que je ne vais jamais trouver 10 titres me donnant cette impression d’être la seule à les connaître. Peut-être suis-je un mouton littéraire (et je m’en moque), mais toujours est-il que mes lectures se retrouvent souvent chez les uns ou les autres ou même assez notées/critiquées sur Babelio ou Livraddict. Ce top est peut-être aussi le signal d’alarme : choisis tes livres ailleurs que par internet et fais des lectures inédites. Mais après tout, pourquoi se priver de belles lectures sous le seul prétexte qu’elles seraient déjà très populaires ou trop connues ? Cela m’ennuierait bien de me restreindre de cette manière.

Vos 10 livres dont vous avez l’impression d’être le/la seul(e) à connaître ou à avoir lu

Il y a déjà un livre auquel je pense immédiatement en me disant : mais pourquoi personne ne le lis ?  Pointe de Brandy Colbert publié aux éditions Jc Lattès

pointe

Theo va mieux. Elle a recommencé à s’alimenter, sort avec des garçons presque recommandables et elle est sur la bonne voie pour devenir une danseuse de ballet d’exception. Mais lorsque réapparait, son plus vieil ami, Donovan, après quatre longues années de séquestration, la voici à nouveau fragilisée. La découverte dans la presse que le ravisseur de Donovan n’est autre que son ex-petit ami – qui, à l’époque, lui a aussi menti notamment sur son âge –, la met face à un dilemme : dire toute la vérité au prix de sa future carrière et sa réputation, ou ne rien dire et protéger un criminel… Brandy Colbert éblouit dans ce roman à la fois émouvant et plein d’espoir qui nous apprend à nous libérer de nos secrets les plus honteux.

Et oui, si vous regardez sur Livraddict, il a seulement 12 notes (moyenne honorable de 16,5); sur Babelio 12 notes également pour une moyenne de 3,9/5. Pourtant c’est un livre sympathique avec lequel j’avais passé un excellent moment. Ce n’est pas le récit du siècles, certes, mais c’est malgré tout captivant. Ma chronique.

Pour la suite de mon top, je vais me baser sur les notes Livraddict uniquement. (Pour moi qui suis beaucoup sur le forum et le site, c’est un vrai indicateur de popularité. Je vais beaucoup sur Babelio aussi mais pas autant, je suis moins « influencée » pour l’achat.) 

  • il court, il court le furet de M.J.Arlidge aux éditions Les Escales (noires) : 3 votes seulement. Pourtant, j’ai adoré ce livre. Je disais même à son sujet « Un thriller haletant et passionnant qui confirme que désormais nous pouvons compter sur M.J. Arlidge dans le monde du polar. Avec une psychologie des personnages dévoilée crescendo, une alternance des points de vue et des chapitres courts, l’auteur nous entraîne dans une fabuleuse course à l’assassin. L’équipe d’Helen Grace devra à nouveau faire face à ses propres démons. Sombre et bouleversant » (oui je m’auto-cite, c’est mieux que de paraphraser). Si vous aimez les thriller à la psychologie particulière, lisez-le il est extra. Ma chronique.
  • Des millions de larmes de rires de Karma Brown aux éditions Mosaïc : 4 notes. J’ai adoré ce livre : « Un roman sublime mêlant des émotions pures et belles, porté par une plume féminine, lumineuse et toute en délicatesse. Avec une héroïne qui a tout perdu, nous partons dans un périple initiatique dont le but est de renaître, vivre. Un livre feel-good mettant notre cœur à rude épreuve et contamine avec un optimisme rayonnant, nous faisant passer des larmes aux rires.Une fin surprenante et excellente ». Ma chronique
  • Des mensonges nécessaires de Diane Chamberlain aux éditions Mosaïc (paru en poche depuis) qui cumule à une moyenne de 19 pour 5 votes. « Un sujet révoltant et bouleversant. Des personnages exceptionnels, des femmes qui, bien que fictives, laissent une trace et qu’on oubliera pas de sitôt. Une histoire d’amitié touchante, poignante. Un combat pour la liberté et pour les droits…Un roman qui nous rappelle des pratiques pas si anciennes que cela. Un livre qui nous ramène aux droits des femmes et au parcours accompli et à accomplir ». Ma chronique.
  • De si parfaites épouses de Lori Roy aux éditions du Masque avec ses 4 votes également. « Quand la tranquillité d’un quartier est bouleversée par une inquiétante disparition, c’est tout le vernis des apparences qui craquelle chez nos parfaites épouses. Un roman noir au rythme doux et efficace, laissant apparaître les vérités qui dérangent. Porté par un trio de trois femmes bien différentes le récit devient une critique sociale. Un roman noir au suspens haletant. » Ma chronique.
  • Le cas Noah Zimmerman de Sharon Guskin aux éditions Calmann-Lévy. Je sais bien qu’il est encore très récent, mois de mai pour être précise, mais pourquoi seulement 10 notes pour un aussi bon roman, qui est parfaitement maitrisé ? « En maitrisant le sujet délicat de la réincarnation, l’auteur entraine son lecteur dans une quête identitaire fascinante et crédible. Avec une construction narrative étayée de recherches scientifiques sur la Vie avant la vie, Le cas de Noah devient une véritable bombe d’émotions et l’enquête au cœur même de son passé et d’un drame familial, fascinante. Prenant, touchant, émouvant. » Ma chronique. 
  • Sweet Mama’s Café de Elaine Hussey chez Mosaïc que j’avais adoré « Un magnifique roman sur les femmes, la famille, la solidarité. L’union des cœurs face à l’adversité, les liens qui se resserrent quand l’orage gronde. Une plongée dans la chaleur du Mississippi et d’une famille touchante, prête à tout pour protéger les leurs. Une jolie leçon de solidarité familiale portée par la force de femmes exceptionnelles, sous la plume poétique et sincère d’Elaine Hussey. » Ma chronique.
  • La maison des hautes falaises de Karen Viggers aux éditions Les Escales. Parce que 5 votes c’est bien trop peu pour ce bijou ! En plus, l’auteure est absolument adorable et passionnée. Puis je dois avouer que j’aime beaucoup la maison d’éditions. « Ce roman, inoubliable, et à l’atmosphère unique, se fait doux et sauvage à la fois, à l’image des baleines qui nous fascinent au fil des pages. L’histoire d’amour passionnelle, conflictuelle et fragile de deux âmes brisées de cette histoire touchera le lecteur en plein cœur. La plume est sensible, émouvante et parvient à mêler le monde des baleines en filigrane au destin de Lex et Callista. » Ma chronique.

Et je voudrais terminer ce top ten par deux livres que j’ai adoré et que vraiment, je n’arrive pas à comprendre pourquoi ils n’ont pas plus de chroniques, de notes. Deux livres sublimes avec des héroïnes fortes et indépendantes. Deux histoires d’amour mais pas que. Des bijoux. Un par une auteure que j’aime énormément et pas seulement en tant qu’auteure d’ailleurs, Lune Rouge de Julia M Tean, et un autre par une auteure qui a changé de nom (et pas que) récemment, Leah Reader (désormais Eliott Wake pour ses futures parutions) avec Black Iris publié aux éditions Prisma.

lunerouge

Depuis trente ans, le même scénario morbide se répète. De 1963 à 1983, trois femmes ont froidement assassiné l’homme qu’elles aimaient. 1992. Lana Jiang souffre de troubles bipolaires et de cauchemars récurrents. Persuadée d’être condamnée à tuer l’homme dont elle tombera amoureuse, elle est internée en hôpital psychiatrique. Mais les portes de l’hôpital ne sont que de maigres protections face à la malédiction qui pèse sur elle. Et l’amour peut surgir là où l’on ne l’attend pas…

« Un roman sous tension constante, mélangeant brillamment les genres, passant du fantastique au thriller psychologique ou à la romance érotique à l’aide d’une mythologie parfaitement développée et captivante. Des personnages attachants et torturés, une plume sublime, directe et addictive. Le lecteur est tenu en haleine jusqu’au dénouement final, véritable explosion de sensations. Coup de cœur ! » Ma chronique.

blackiris

Laney Keating est une adolescente marginale. Depuis que sa mère s’est suicidée, elle voit bien que son père est dépassé par les événements et, en dehors de la littérature et la poésie, son seul réconfort est son petit frère Donnie, qu’elle adore. Au lycée, elle est souvent moquée et les rumeurs courent sur sa sexualité. Entre alcool et drogues diverses, Laney, révoltée par l’hypocrisie du monde qui l’entoure, explore toutes les limites. L’année suivante, lorsqu’elle tombe dans un piège qui la ridiculise sur les réseaux sociaux et fait ressurgir les vieilles rumeurs, son univers bascule. C’est Armin, son seul ami, un garçon passé maître dans l’art de la perversion, qui la sauve. Laney nourrit alors une haine violente pour ceux qui l’ont attaquée et décide de se venger. Elle embarque dans sa virée sanglante Armin et la sensuelle et féroce Blythe dont elle est amoureuse. Puisque Laney est une bad girl aux yeux de tous, le trio infernal va se montrer à la hauteur de sa mauvaise réputation. Black Iris est le récit d’une vengeance terrifiante et machiavélique, et des dangers de la manipulation.

« Captivant et profondément immoral. Des personnages perturbées et accros à l’alcool, au sexe et à la drogue. Une soif de vengeance et une anti héroïne prête à tout. Une réflexion pertinente sur l’absurde nécessité de la définir sa sexualité. Un livre qui vous colle une claque, vous emporte. Un bijou de violence, sombre et sensuel qui laisse passer la lumière dans les ténèbres. » Ma chronique.

Dites-moi, vous en avez-lu certains ? Qu’en avez-vous pensé ?

Pour les tops des autres blogueuses, rendez-vous chez frogzine :

TopTenTuesday

 

Publicités

39 réflexions sur “Top Ten Tuesday : Vos 10 livres dont vous avez l’impression d’être le/la seul(e) à connaître ou à avoir lu

  1. Je te remercie pour cet article, qui me confirme grandement qu’il faut que je lise « il court, il court, le furet » ! 🙂 J’ai tellement adoré Am Stram Gram ! 🙂 J’attends de l’obtenir en format poche et je me lance.

    Bel article, qui donne beaucoup d’idées ! 🙂 ❤

    J'aime

  2. J’ai tellement adoré Pointe (lu grâce à toi d’ailleurs, si mes souvenirs sont exacts), je pensais qu’il avait eu plus de succès, c’est dommage ! En même temps, il est tellement difficile à classer, étant à cheval sur plusieurs genres, ceci explique peut-être cela.

    J'aime

  3. Tu es toujours très agréable à lire et à découvrir. Ton TTT est au top… Je crois que certains titres de livre que j’ai notés dans ma PAL viennent de chez toi : Lune rouge (en particulier), Pointe… Mais en effet, je ne les ai toujours pas lus !
    J’aime beaucoup ta présentation (en images et en textes). Bonne continuation pour mon plus grand plaisir.
    Bien livresquement.

    Aimé par 1 personne

  4. Pointe est dans ma PAL. Je n’ai toujours pas lu Am stram gram donc difficile de lire la suite ^^ Des mensonges nécessaires me tente depuis sa sortie, sachant que j’adore cette auteure 😀 C’est toi qui m’a donné envie de découvrir Lune Rouge (mais toujours pas fait) ! :p

    J'aime

    • Ah bah je vois que c’est en bonne voie (je suis pas sûre de l’orthographe sur ce coup là, fatigue quand tu nous tiens). Lune Rouge, je ne sais pas si tu l’as déjà mais il est à 99centimes en promo numérique en ce moment 🙂

      J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s