[Chronique] Edwenn Le Monde des Faës de Charline Rose – Prix de l’Imaginaire Nouvelles Plumes 2016

Mes chers flamants,

C’est avec une certaine joie et une fierté tout aussi certaine que je viens vous parler aujourd’hui du prix de l’imaginaire 2016 des éditions Nouvelles Plumes. Ce dernier fut annoncé il y a quelques instants sur la page facebook de Nouvelles Plumes puis sur celle de France Loisirs. J’ai eu la chance de recevoir le livre en format numérique pour le lire avant son lancement et vous en parler. Pour rappel utile, le Prix de l’imaginaire est un concours annuel organisé par Nouvelles Plumes dont la récompense est la publication du roman aux mêmes éditions avec une distribution France Loisirs. Ainsi en 2014 c’est Alexiane de Lys qui a remporté le prix avec l’excellent Les Ailes d’Émeraude et en 2015, Sophie Val-Piguel avec le tout aussi excellent Le dernier brûleur d’étoiles. Ce sont deux livres que j’ai achetés chez France Loisirs et adorés.

Vous le savez je lis très peu de fantasy car ce n’est pas mon univers (et je n’y connais pas grand-chose d’ailleurs), mais ces deux romans avaient su m’embarquer et me fasciner. Alors quand on m’a proposé de lire le prix de cette année, j’ai d’abord pris le temps de la réflexion et même prévenu que je risquais de ne pas aimer. Finalement, j’ai passé un excellent moment avec Edwenn et cet univers riche et merveilleux. Notez que le jury de cette année n’est autre que la célébrissime Cassandra O’Donnell ! Enfin, sachez que imaginaire regroupe pour ce prix les genres suivants : fantastique, Fantasy, Young Adult, ou Science-Fiction. Bien trêve de bavardage, parlons du gagnant !

 

Edwenn, Le Monde des Faës de Charline Rose 

Un petit mot sur Charline Rose : elle a 29 ans, est une amoureuse de la fantasy, de l’imaginaire, des légendes celtes. Mais aussi de science-fiction et de médiéval. Félicitations à elle pour le prix !

Edwenn le monde des faës

Publié aux éditions Nouvelles Plumes – France Loisirs – 8 Août 2016 – 560 pages

resume
Depuis d’ancestrales querelles, les humains et les Faës vivent séparés par une frontière invisible, le Voile. Intrépide et courageuse, la jeune Edwenn ne supporte pas la vie à laquelle sa société condamne les femmes, et rêve dans sa quête d’aventures de pouvoir explorer cet autre monde mystérieux.
Mêlée à son insu au conflit qui oppose le prince faë Kadvael au Seigneur des Chimères, la voilà projetée sur les terres des Faës. Mais il ne fait pas bon être humaine dans cet univers peuplé d’êtres magiques. Menacée par les Chimères qui réclament justice, Edwenn doit lutter pour sa survie. Elle rencontre Jezekael, prince des Faës et frère de Kadvael, et tombe sous le charme de cet homme lumineux et bienveillant. Mais entre humains et Faës, l’amour est le plus grand des interdits…

MONAVISV2

Le monde des hommes est tenu éloigné de la Féerie grâce à un Voile, sorte de mur translucide qui prend naissance au coeur même de la terre et disparait au-delà du ciel visible. Le but est de faire régner un équilibre, ces peuples estimant qu’ils ne peuvent vivre ensemble. Edwenn, jeune villageoise au caractère de guerrière, a toujours rêvé de voir la Féerie et de comprendre ce monde que ses semblables haïssent et redoutent depuis toujours, propageant la crainte à l’aide de contes et légendes diverses. Mais un jour, Edwenn porte secours à un Faë qui a traversé le voile. Quand elle passe le voile à son tour, l’équilibre est mis en danger. Un conflit gronde sur la terre de Féerie et bientôt le seigneur des Chimères va déclarer la guerre au peuple des Faës, qui vivait alors dans l’harmonie la plus totale. Malgré elle, Edwenn que beaucoup appelleront l’Humaine, se retrouve au centre du conflit et va devoir survivre. Rencontrant Jezekael, le frère du Faë qu’elle a secouru, elle tombe sous son charme et réciproquement. Mais l’amour entre Humains et créatures de la Féerie est prohibé depuis bien longtemps. C’est sans compter sur le tempérament plus qu’affirmé de la jeune femme qui ne supporte plus la condition de la femme dans sa société et sur l’instinct ultra protecteur de Jezekeal envers celle que tous appellent l’Humaine. Une chose est certaine, l’Humaine ne se fera pas que des amis. Mais si elle était la clé pour changer ce monde et le révolutionner ? Avant cela il va falloir affronter les trahisons, les vengeances et les énergies maléfiques si tous souhaitent remodeler un Monde où la paix régnera de nouveau. Car si l’Humaine n’est pas l’élément déclencheur du conflit, elle l’alimentera bien malgré elle. Quand certaines choses sont faites, plus rien ne peut les effacer…

Edwenn, l’héroïne de ce roman saura séduire le lecteur par son caractère. Il ne s’agit en aucun cas d’une jeune femme en détresse. Dans son village elle est réputée pour être impossible à marier, ayant déjà refusé des unions. Edwenn refuse de se soumettre à des règles qu’elle juge trop ancestrales et veut choisir, elle veut connaitre l’amour ou alors préfère rester seule. De plus Edwenn est la seule villageoise à s’entrainer aux combats, ce qui est formellement interdit et mal vu chez les femmes. Un jour de chasse elle rencontre le Seigneur Kadvaël qui a peu de considérations pour les humains et qui a commis l’irréparable : tomber amoureux de la princesse des Chimères. Traqué par ses ennemis, il atterrit alors en Terre Humaine et sera soigné par Edwenn qui ne sait comment se comporter avec lui mais qui refuse d’être considérée comme inférieure à lui et lui tiendra tête. Par la force des choses, Edwenn va se retrouver en terre de Faërie et devra compter sur la protection de Jezekael, un personnage que nous allons donc retrouver tout au long du roman, des sentiments naissants entre lui et Edwenn. Mais nous aurons l’occasion de rencontrer un nombre impressionnant de personnages. Alors qu’il serait facile de s’y perdre, dans un univers extrêmement complexes et divisé en nombreux royaumes, l’auteure parvient à insuffler suffisamment de vie et de personnalité à chacun de ses personnages pour que nous puissions aisément les identifier et les comprendre. Aucun n’est bâclé, le travail est soigné et nous nous prenons même à ne plus faire de différence entre humain et Faës, tout comme Edwenn.

L’univers crée par l’auteur est d’une richesse incroyable, c’est un monde entier qui nous est offert dans ce roman avec ses noms, son histoire, ses légendes et son peuple. Tout est mis en place pour identifier les lieux, les personnalités changent en fonction des royaumes de même que l’ambiance principale. L’auteure ne nous assommera jamais d’Histoire ou de détails barbants mais distillera toujours le juste nécessaire à la bonne compréhension de ce monde Féerique. Les personnages prennent vie dans les lieux à chaque ligne et nous sentons presque la Féerie s’insuffler dans nos veines. Edwenn est une jeune femme courageuse qui jamais ne perdra la face totalement envers tout ce qui lui arrive. Elle saura reconnaitre à qui s’allier et qui éviter même si son caractère impétueux pourrait parfois la mettre dans des situations délicates. Edwenn n’a pas peur du danger et elle n’a pas peur d’aimer les gens qui l’entourent. Les amitiés qu’elle saura former seront puissantes et sincères et peu à peu notre Humaine parviendra à faire oublier à certain son côté humain justement. Elle devra travailler dur pour être acceptée des Faës, elle l’Humaine inférieure.

Mais Edwenn le monde des Faës est très loin d’être juste un univers fantasy avec des personnages bien travaillés. Tout est beaucoup plus complexe et les conflits qui éclatent sont extrêmement détaillés. Nous comprenons les origines de la colère et ce que cela implique. Mais nous voyons aussi l’amour d’un roi pour son peuple, comprenons le sens du sacrifice pour un Royaume ou encore l’art de la guerre. Quand l’ennemi s’acharne, il faut déployer beaucoup de forces, ce qui n’est pas facile dans un monde où la Paix règne depuis si longtemps. Ce monde vaut-il vraiment mieux que le monde humain ? C’est à réfléchir au fil des pages. Les batailles sont remplies de détails et d’action à nous couper le souffle et l’auteure n’épargnera jamais notre coeur, n’hésitant pas à nous faire verser des larmes ou à soupirer de rage. Nous nous prendrons même à haïr passionnément certains personnages pour qui la trahison est la meilleure des défenses. La rage éclate à son état le plus pur, mais l’amour et la loyauté sont les réponses des adversaires. Dans un monde comme la Féerie, il n’y a pas de place pour la haine et la violence. Cet univers dense et riche permettra aux lecteurs de vivre de fabuleuses aventures, changeant régulièrement de décor, mais en étant toujours bien ancré dans le monde de la Féerie. L’auteur nous entraine en plein coeur des combats pour nous offrir des instants magiques quelques pages plus loin. La Nature a une place remarquable dans ce roman et ce, sous tous ses aspects. Notons la formidable utilisation de la nuit et de la Voute céleste qui fait rêver alors que le noir habille le royaume.

Volontairement, je n’ai pas envie de vous dévoiler trop d’éléments de cette histoire car elle se découvre et se vit. Sachez que ce fut pour moi une réelle surprise et que je ne m’attendais pas à ressentir autant de choses dans cette lecture. Edwenn et son amie Azenor parviennent à capter notre attention et nous nous rendons compte que la différence entre Humain et Faë est infime. C’est un véritable message de paix et de tolérance qui nous est transmis au travers de cette épopée magique. Une chose est certaine, c’est que si la suite voit le jour, je serai ravie de la lire. Car, maligne, l’auteure nous glisse des indices presque terrifiants qui nous laissent présager de ce qui pourrait se passer quelques années plus tard. Même si ce tome connait sa conclusion, on ne peut s’empêcher d’avoir envie de replonger en Féerie et de retrouver nos personnages si attachants pour voir comment l’Humaine aura changé le visage de la Féerie. Une très belle histoire de destin, d’amitié, d’amour et de loyauté qui vaincront la haine, la jalousie et la trahison. Un moment superbe dans un monde imaginaire à la hauteur des espérances d’évasion et de dépaysement.

enbrefUn premier roman envoûtant qui entraine le lecteur dans un univers féerique dense et riche, totalement fascinant. Alors que les conflits éclatent, une Humaine au cœur même de celui-ci pourrait être celle qui va tout changer. Amour, amitié, loyauté et lumière feront face aux ténèbres et à leur avidité, rage, vengeance et trahison. La nature, protectrice et enchantée est hautement mise en valeur dans ce monde qui semble courir à sa perte. Des rebondissements et des émotions par centaines, captivant.

MANOTE18/20

4flamants


Pour découvrir ce roman, une offre France Loisirs (NB : le roman est pour le moment vendu en exclusivité au club)

Header-priximaginaire2016

Publicités

16 réflexions sur “[Chronique] Edwenn Le Monde des Faës de Charline Rose – Prix de l’Imaginaire Nouvelles Plumes 2016

  1. Pingback: [Bilan lecture] Juillet – Août et programme de la rentrée | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s