[Chronique] Black Carnac de Tristan Pichard

blackcarnac

Publié aux éditions Locus Solus- 2016 – 272 pages

Merci à Locus Solus pour cette lecture

resumeAutour de Carnac, chaque menhir cache un mystère. Qu’on y vienne pour profiter de la mer ou pour un job d’été, on peut se retrouver emporté dans une chasse au trésor aussi dangereuse qu’inattendue… C’est ce que Fatiha et Arnaud vont découvrir au risque de leur vie. Oubliant un temps les différences qui les séparent, les deux adolescents décident de secourir un vieil excentrique porté disparu. Mais quand on déterre des secrets enfouis, il faut s’attendre à tout… même à entendre les balles fuser à vos oreilles.

blabla
Connaissez-vous la maison d’édition Locus Solus ? Pour tout vous dire, je l’ai découverte quand on m’ont contactée. J’ai ainsi pu voir qu’il s’agit d’une maison bretonne créée en 2012. Vivant en Loire-Atlantique, la Bretagne, ça me parle (non, ne me demandez pas de me prononcer sur le sujet Nantes = Bretagne ou pas, mes racines ne sont pas ligériennes). Et puis j’ai constaté qu’ils avaient un catalogue très sympathique et plutôt diversifié. J’ai donc choisi de lire Black Carnac et ce fut un vrai régal. Je vous invite à découvrir leur catalogue.

Au passage, le résumé éditeur est un peu plus étoffé :

RésuméBlackCarnac

MONAVISV2Je peux déjà vous dire que oui, ce roman garde un suspens très intéressant, que les énigmes ne se dévoilent pas facilement et qu’il va falloir à nos deux personnages beaucoup de courage pour assurer la mission confiée par Mr Jérôme, ancien voleur devenu vieil homme très calme et connu dans Carnac. Car, sachez-le, Carnac a beau avoir ses secrets, les résidents à l’année ou les vacanciers les plus habitués comme Arnaud se connaissent tous. Fatiha elle, n’est pas connue dans Carnac. Elle rencontre Mr Jérôme à la boulangerie où elle travaille et où ce dernier a ses habitudes. Il constate vite que Fatiha est malmenée par son horrible patron misogyne et raciste. Mais Fatiha a un très fort caractère et ne compte pas se laisser faire. C’est donc Mr Jérôme qui va réunir Arnaud et Fatiha. Arnaud est en vacances comme chaque année, il est très bien élevé et joue de l’orgue pour l’église. Elevé dans une famille très stricte, il n’est encore qu’un gamin, pas vraiment le genre d’adolescents que Fatiha fréquente à Nantes. Et il se pourrait bien que sa famille soit quelque peu… raciste. Bref, ces deux adolescents ne se ressemblent pas du tout et se demandent bien ce qu’ils pourraient faire ensemble. La disparition de Mr Jérôme va tout précipiter et nos deux adolescents ne vont pas avoir d’autre choix que de collaborer et de déchiffrer l’énigme du vieux voleur. Carte Carnac

Si l’intrigue principale porte sur un supposé trésor à trouver rapidement avant que d’autres personnes malintentionnées s’en emparent, le roman abordera aussi beaucoup de problématiques sociales et historiques. Par moment, nous plongerons 5 000 ans en arrière dans une autre histoire d’amour, interdite, et dans un univers bien différent de celui que nous connaissons. La chasse au trésor donne un rythme captivant à l’histoire. Nous cherchons à comprendre avec nos adolescents ce que le vieux monsieur a voulu leur laisser sur un bout de papier. Il se savait en danger et il savait qu’à eux deux, les jeunes pourraient s’en sortir. Il n’avait peut-être pas imaginé que l’histoire prenne une telle ampleur et que par sa faute les deux ados allaient courir un danger plutôt important. Mais Arnaud et Fatiha n’auront qu’une idée : le sauver. Alors il vont devoir faire abstraction de leurs différentes (religion, mode de pensée, couleur de peau) et avancer main dans la main. Le roman nous présente donc cette première problématique du racisme et la traite d’une manière très pertinente avec une histoire plus ancienne en filigrane. Arnaud et Fatiha, dépassant leurs préjugés, vont se retrouver surpris de ressentir un sentiment nouveau, celui des premiers émois adolescents, le premier amour. Combiné à la problématique du racisme, ce sentiment amoureux qui se développe va ouvrir les yeux sur de nouvelles choses pour nos deux ados. Restera à convaincre les parents d’Arnaud…

La bravoure et la loyauté sont également bien développées ici. Si Arnaud agit par amitié ancienne pour le vieil homme, Fatiha elle agit de manière plus impulsive et cela parce qu’elle refuse qu’il arrive quelque chose à ce monsieur auquel elle s’est déjà attachée et qui lui a été d’une très grande aide face à son patron. Au fond, les deux jeunes se fichent bien du trésor, tant que le vieil homme s’en sort et récupère son dû, c’est tout ce qui compte. Mais Mr Jérôme aura également une très belle histoire d’amour à nous raconter. Et une histoire de seconde chance magnifique.

Amateur d’histoire, Carnac étant un incontournable vous devriez également trouver votre bonheur. L’auteur nous offre ainsi une véritable promenade guidée dans la ville et nous livre des secrets historiques fascinants. Pari réussi, il m’a donné envie d’y retourner et de revoir les mystérieux menhirs, ceux que Fatiha considère un peu juste comme « des vieilles pierres » (comme beaucoup d’adolescents, non ?). Le thème mégalithe et préhistoire est abordé d’une façon tout à fait attractive et aucun détail ennuyeux ne sera livré. Le rythme du roman est intense et chaque découverte, chaque explication permet de reprendre son souffle et d’emboîter les pièces du puzzle afin de comprendre l’énigme. Quant au trésor qui est caché, il vous faudra être très patient pour vous en approcher. C’est qu’il est plutôt malin notre ancien voyou…

Ce roman a également une trame profondément féministe en faisant intervenir des femmes fortes et indépendantes. Dans ce récit, la femme ne se laisse pas marcher sur les pieds que ce soit Fatiha ou la touchante jeune femme de la préhistoire. Si Fatiha manque parfois de courage, elle sait le reconnaître et se remettre en question. Bien sûr, la remise en question n’est pas réservée aux femmes et Arnaud va beaucoup apprendre aux côtés de Fatiha. Il va devoir s’interroger sur tout ce qu’il a connu, trouver sa place hors du cocon maternel et des cols boutonnés. Imposer ses sentiments pour une fille qui ne rentre pas dans les critères de choix de sa mère.

Enfin, saluons la construction des personnages, qui au-delà de véhiculer problématiques et messages, sont réellement intéressants et attachants. Bien que Fatiha et Arnaud soient les principaux sujets de cette histoire, l’auteur n’oublie pas pour autant de nous construire des personnages secondaires pertinents. Chacun a son caractère, son mode de pensée et va devoir apprendre le maître mot de notre monde : la tolérance. Car oui, Black Carnac c’est une enquête, une énigme au suspens haletant et au rythme vertigineux, mais c’est aussi une ode à la tolérance et à l’humanité depuis la nuit des temps.

enbref

Deux adolescents que tout oppose vont faire équipe pour mener une enquête fascinante au cœur même des mégalithes. Sous des airs de vacances à Carnac, le roman transmet des valeurs importantes tout en nous entrainant dans une fascinante chasse au trésor. Tolérance, féminisme et amour sont des notions clés de cette histoire aux accents bretons, mais pas que. Une intrigue parfaitement menée qui n’oublie jamais l’essentiel et nous touche forcément.

MANOTE16/204flamants

 

Publicités

10 réflexions sur “[Chronique] Black Carnac de Tristan Pichard

  1. Ce livre a apparemment l’art de surprendre. Rien qu’en lisant ta chronique, je me suis sentie embringuée dans l’histoire. C’est une belle présentation pour un livre et une maison d’éditions peu connu.
    Je profite de ce petit mot pour te dire que j’adore le renouveau graphique du blog. C’est très sympa. ^^

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #52 | BettieRose books

  3. Pingback: [Bilan lecture] Juillet – Août et programme de la rentrée | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s