Harry Potter et moi : histoire et hommage

HPME

Si vous vivez sur la même planète que moi, vous êtes déjà au courant qu’un nouvel opus d’Harry Potter est publié ce jour, le jour même des 51 ans de J.K.Rowling (et des 36 ans de Harry). Harry Potter and the Cursed Child a défrayé la chronique il y a quelques temps pour son choix d’Hermione, ou plutôt de l’actrice interprétant ce personnage. Pourtant, rien ne peut contredire le choix dans les sept volumes de l’apprenti sorcier. Bref, je ne suis pas là pour relancer le débat, personnellement j’approuve totalement le choix et rêve de voir la pièce. J’avais dit que je ne craquerai pas pour le livre mais il faut avouer que quand il s’agit d’Harry Potter, je suis faible, très faible même. Voilà, maintenant je l’attends de pied ferme. Je sais que Les dessous de Marine a aimé la pièce, que Saefiel a aimé sa version écrite. Et moi alors ?

Et si je commençais par vous raconter mon histoire avec Harry Potter ? Et si, vous aussi, vous me confiez la votre en commentaire ?


HPLIVRE

Tout d’abord, sachez que non, je n’ai pas grandi avec Harry Potter. Je fais partie de la génération un peu plus âgée, celle qui a découvert Harry Potter dès les débuts, mais en étant plus vieille que le sorcier au moment de la lecture de ses aventures. Harry Potter à l’école des sorciers sort en France le 16 novembre 1998. J’ai alors 16 ans, je suis une adolescente plutôt réservée qui ne vit que pour la musique et l’art. Je lis depuis toujours, mais c’est une période plutôt calme pour moi à ce niveau-là, préférant lire et relire les paroles de chansons de mes groupes de rock préférés. Et puis le premier tome arrive entre mes mains : coup de foudre. J’ai envie d’en parler au monde entier. D’ailleurs, je me souviens même l’avoir passé après aux enfants d’un ami, plus jeunes que moi. Si notre sorcier a 11 ans dans ce premier tome, la différence d’âge entre lui et moi ne va pas me poser de soucis. Harry Potter sait séduire les plus jeunes, mais pas seulement. À partir de ce premier tome, je n’ai plus jamais lâché l’aventure et ai toujours attendu les sorties fébrilement.HP01

« Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l’attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? »

HPULTIMELe dernier tome d’Harry Potter (Harry Potter et les reliques de la mort) sort en 2007, quelques jours à peine après sa sortie en version originale. Eh oui, il faut désormais compter sur les fans du monde entier et les Français ne sont pas les derniers pour se jeter sur la saga. J’ai alors 25 ans. Mais je suis toujours aussi adepte de cette saga. Et je me rends alors compte d’une chose : finalement, oui, j’ai grandi avec Harry Potter. Tous ces personnages, je les ai regardés grandir, aimé comme des petits frères/petites sœurs, j’ai tremblé pour eux, j’ai détesté certains personnages, j’ai rêve, j’ai voyagé et la magie a fait effet. 10 ans de magie. Je savais déjà que cela ne pouvait pas être fini. Harry Potter m’a fait grandir, m’a fait comprendre des choses et m’a fait réfléchir sur bien des aspects. Car si Harry Potter a su séduire les plus âgés aussi, c’est bien parce qu’il y a quelque chose de profond, de magique, d’époustouflant. Oui, la plume de J.K.Rowling est sublime et oui elle a su créer un univers hallucinant de précision et d’une richesse formidable dont on ne peut se lasser. Mais elle a aussi ouvert des pistes de réflexion pertinente, fait réfléchir de nombreuses personnes à des aspects divers de leur existence et du monde qui les entoure. Mais alors que nous pensions la saga terminée… un nouveau chapitre s’ouvre devant nous avec la pièce de théâtre.HPCURSED

« Être Harry Potter a toujours été difficile et ce n’est pas plus simple maintenant qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, en plus d’être marié et père de trois enfants scolarisés.
Pendant qu’Harry se débat avec son passé, son plus jeune fils, Albus, lutte contre le poids de l’héritage familial qu’il n’a jamais désiré. Alors que le passé et le présent se mêlent, père et fils apprennent la dérangeante vérité : parfois, les ténèbres viennent d’endroits inattendus. »

La pièce se joue à Londres et est visiblement sold-out. J’ai hâte de recevoir le livre pour me plonger dans cette histoire.

HPFILM

2001, le premier film est porté au cinéma. Je me souviens précisément de la salle de cinéma où je l’ai vu. J’étais tellement impatiente. Je vis ma première vraie histoire d’amour (un désastre, mais les erreurs font notre existence) et j’étais heureuse de voir enfin l’histoire de mon sorcier préféré portée à l’écran. Heureuse oui, mais nerveuse. Et si c’était un fiasco ? Je suis alors sortie du cinéma un peu frustrée par les nombreux éléments manquants, oubliés, passés à la trappe et en même temps totalement émerveillée par cet univers photographique absolument sublime. L’imaginaire de J.K. Rowling a pris forme, s’est incarné et une série de films magnifiques, destinés à nous émerveiller à tout jamais. Ce premier a beau avoir 15 ans, je le regarde toujours avec le plus grand plaisir, toujours avec des étoiles dans les yeux et de la magie dans le cœur.

HPMERCIAujourd’hui, je voudrais adresser un grand merci à J.K.Rowling. Bien sûr, elle ne lira pas ces mots. Mais vous, mes lecteurs, vous les lirez et peut-être même que vous partagerez mon avis, mon ressenti. Madame Rowling :

  • Merci pour la magie de cette histoire et les aventures extraordinaires que nous avons pu vivre auprès de vos sorciers et moldus
  • Merci pour l’évasion, le rire, les larmes, les réflexions, les frissons, la colère, la peur, la joie, l’amour
  • Merci d’avoir redonné le goût de lire à de nombreuses personnes et d’avoir permis à toute une génération de jeunes de grandir avec la lecture pour ne plus jamais s’arrêter
  • Merci d’avoir su créer des personnages si touchants, si humains, si authentiques malgré leurs capacités extraordinaires
  • Merci d’avoir propagé un véritable message de tolérance, d’acceptation de soi et de la différence
  • Merci d’avoir expliqué si bien ce qu’est grandir, l’adolescence, ses tourments, ses premiers émois
  • Merci d’avoir si bien mis en scène l’amitié, l’amour, les liens du sang et la loyauté
  • Merci pour votre vision de la politique, dans un univers si complexe et où les limites sont plus floues que jamais
  • Merci d’avoir su nous faire vibrer en pleine guerre et de nous avoir toujours laissé un message d’espoir
  • Merci d’avoir fait un héros qui n’est pas parfait et qu’il nous arrive d’avoir envie de secouer, de lui avoir donné des amis un peu exaspérants ou lents à la détente.
  • Merci d’avoir créé de vrais méchants et de ne jamais les avoir laissés flancher dans leur détermination à faire régner les ténèbres. La vraie vie c’est affronter les ténèbres pour retrouver la lumière, et les peurs, les craintes, les obstacles sont impitoyables.
  • Merci, tout simplement, MERCI

HPVOHarry Potter a aussi marqué ma première expérience de lecture en V.O. (hors articles scientifiques quand j’étais à l’université). Sans Harry Potter, aurais-je osé lire en V.O. ? Pas certaine. Cette saga m’a permis de me lancer, de prendre confiance en moi. Mais Harry Potter réunit également les gens, quelle magie de voir 1001 théories expliquées et débattues sur les forums. Quel sentiment incroyable de savoir que tant de monde connait cette histoire, que ce soir par les livres ou par les films. Harry Potter a marqué son temps et n’a visiblement pas fini de le faire. Aujourd’hui, Harry Potter est âgé aujourd’hui de 36 ans, Joyeux Anniversaire Harry !HPalways

Harry Potter est une saga magique qui nous plonge dans un univers sans précédent, puisant ses inspirations dans des sources infinies. Si nous suivons l’histoire d’un sorcier destiné à changer le monde, il n’en est pas moins imparfait. À l’aide de personnages incroyables, loufoques, fous, mauvais, ou tout simplement authentiques, J.K.Rowling aborde de très nombreux sujets de notre société et aide des générations entières à réfléchir. Car s’évader, rêver n’empêche pas de réfléchir. Et ce que J.K.Rowling a fait est puissant : mêler un univers magique complexe à la magie de la littérature. Always.

 

HPQUOTESBETTIEROSE

Impossible également d’oublier ce passage : 

“But this is touching, Severus,” said Dumbledore seriously. “Have you grown to care for the boy, after all?”
“For him?” shouted Snape. “Expecto Patronum!”
From the tip of his wand burst the silver doe. She landed on the office floor, bounded once across the office, and soared out of the window. Dumbledore watched her fly away, and as her silvery glow faded he turned back to Snape, and his eyes were full of tears.
“After all this time?”
“Always,” said Snape.”
J.K. Rowling, Harry Potter and the Deathly Hallows

Insideyourhead

33 réflexions sur “Harry Potter et moi : histoire et hommage

  1. Malheureusement et d’ailleurs peut-être honte à moi, mais je n’ai absolument pas adhéré à l’univers de cette série ! Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé, j’ai lu les romans et même regardé les films, mais rien n’y a fait, j’ai détesté les personnages principaux auxquels je n’ai jamais réussi à m’attacher et l’univers n’avait rien d’unique à mes yeux…

    J'aime

  2. Je me suis justement donnée comme défi cette année de relire tous les tomes ainsi que les Animaux fantastiques et autres HS, j’en suis à Harry Potter et les reliques de la mort.. Autant te dire que je ne me rappelais vraiment pas de certains passages et que j’ai pleuré comme une madeleine pour Sirius.. L’année prochaine il va falloir que je me refasse tous les films.. Comme toi je me suis dis que j’attendrai la version finale de cette pièce mais l’impatience me tue alors je risque fort de craquer ! ^^

    J'aime

  3. bel hommage ! Je lirai certainement ce nouveau livre une fois sorti en français !
    Je me souviens que j’ai commencé à lire Harry Potter à la sortie du troisième tome. Je n’étais pas plus motivée que cela, toute cette pub me laisser de marbre (ok j’avais 12-13 ans mais bon). On m’a offert les trois premiers, et j’ai succombé à cet univers magique comme tout le monde ! Je les ai relu il y a deux ans, revu les films l’année dernière et c’est toujours aussi merveilleux, la magie et les émotions persistent

    J'aime

    • C’est ça, avec Harry Potter, on a beau en entendre parler PARTOUT, ça change rien à la magie qui se déroule quand on se plonge dans l’histoire ❤
      Je regarde régulièrement les films, la magie est toujours au rendez-vous…

      J'aime

  4. Comme toujours un super article.
    Peu importe l’âge que tu avais lors de sa sortie, tu as eu la chance (comme moi) de vivre le phénomène et effervescence qui en émanait du début jusqu’à la fin.
    J’étais bien plus jeune (non tu n’es pas vieille), je n’avais que sept ans à la sortie du premier opus et je suis tombé dans ce second monde dès le deuxième tome. J.K.Rowling m’a donné gout à la lecture et rien que pour ça je lui serais à jamais redevable.
    PS : Je remercie aussi mes parents, surtout ma mère, pour le nombre de fois ou elle a du s’arracher les cheveux afin de m’avoir un exemplaire de chaque tome le jour de sa sortie.

    J'aime

    • Oh ta maman est adorable ! Elle avait alors déjà compris que c’était pas une lubie mais un véritable phénomène sans précédent ❤
      Et puis au moins tu lis toujours ! Merci pour ton témoignage.

      J'aime

  5. Très bel article Pour ma part j’ai eu la chance de grandir avec Harry Potter, c’est JK Rowling qui m’a donné envie de lire et qui m’a fait aimer les livres. C’est toujours avec autant de plaisir que je relis la saga. <3<3

    J'aime

  6. Je n’ai jamais lu Harry Potter (Shame on me ! ). J’étais trop vieille lorsque le phénomène est apparu (et à l’époque c’était très connoté ado voire enfant, alors qu’au fil du temps de plus en plus d’adultes se sont mis à le lire).
    Par contre, mes filles ont lu toute la saga (la deuxième qui avait 8 ans à l’époque a eu un coup de coeur qui marquera sa vie à tout jamais je pense – son rêve est de rencontrer JK Rowling). A travers elles je comprends ce que c’est que d’être une Potterhead, je trouve que c’est un univers complexe et envoûtant mais également très intéressant pour la construction de leur personnalité.
    Merci pour cet article que je vais leur faire lire 😉

    J'aime

    • C’est vrai que quand il est sorti, en France, il avait cette image ado, qui finalement s’est bien vite estompée quand les parents ont commencé à s’y mettre. Je suis ravie de voir que tes filles ont pu en profiter et que tout cela leur apporte quelques chose, c’est aussi ça la magie de la ecture.
      PS : il n’est jamais trop tard pour les lire.

      Aimé par 1 personne

  7. Un magnifique article !

    Je viens de finir d’écrire ma chronique sur Harry Potter and the Cursed Child et je dois avouer que c’est un crêve-coeur de se dire que c’est encore une fois « le dernier livre ». J’ai grandi avec les Harry Potter (j’ai découvert HP2 quand j’avais onze-douze ans donc c’était pile-poil en raccord avec Harry) mais je ne cesse pas de les redécouvrir à chaque fois que je les lis.

    J’espère que The Cursed Child te plaira, j’ai adoré et encore je pèse mes mots ! J.K. Rowling a su nous faire dériver aux rythmes des aventures d’Harry, et nous faire rêver encore et encore ! Je pense que jamais une saga n’a autant réuni autant de fans autour d’un livre et j’espère que J.K. va encore en écrire (avec un peu de chance et beaucoup beaucoup d’espoir ^^).

    J'aime

    • Je vais bientôt le lire et j’ai hâte…et pas hâte. Car il semblerait bien que cette fois ce soit VRAIMENT le dernier tome. Bon il y aura toujours Les animaux fantastiques mais au ciné, pas pareil…
      Merci pour ton témoignage

      J'aime

  8. Pingback: Bilan et défis du Frenche Read A Thon Summer 2016 | BettieRose books

  9. Un très bel hommage!
    J’ai découvert Harry Potter à 11 ans, alors autant dire que j’ai grandi avec les personnages… Alors oui, j’attends le 8eme tome avec impatience, même si j’ai un peu peur d’être déçue…

    J'aime

  10. Un magnifique article sur une saga des plus splendides ! Non la plus belles des sagas ❤ Ton article m'a fait passé par toutes les émotions : frissons, pleurs et sourire. Un sublime hommage.
    Comme toi, j'ai grandi avec Harry Potter, pas directement dés 1998 car ma mère ne voyait pas le principe de la lecture – elle ne le verra jamais d'ailleurs mais bon. Je me suis construite avec Harry Potter, et je garde un souvenir impérissable de cette saga que je relis et regarde volontiers autant de fois qu'il est possible. Et j'ai bien envie de faire découvrir ce monde magique à mes enfants un jour !

    J'aime

    • Merci pour ce joli témoignage !
      Dommage pour ta mère, malheureusement il y a des gens qui ne comprendront jamais la magie de la lecture et tout ce que cela peut apporter…A nous de transmettre cette flamme précieuse.

      J'aime

  11. Un bel hommage, et pour les remerciements, je n’aurais pas dit mieux. Je comprends ceux qui n’adhérent pas mais quand je le vois carrément dénigré malgré tout ce que l’histoire peut apporter, j’ai du mal.^^ Souvent les mêmes qui dénigrent la litté jeunesse en général, enfin bref. Je connais tellement de personnes qui, sans Harry Potter, ne se seraient pas lancés dans la lecture (merci les films aussi) et j’en connais même qui en sont devenus bilingue alors qu’ils se traînaient des 4 en anglais auparavant. L’impatience entre les tomes leur a donné une volonté insoupçonné !

    Pour mon histoire, je l’ai reçu à mon anniversaire (11 ans, fin cm2) mais cela ne m’emballait pas du tout, pourtant je lisais beaucoup, donc je l’ai laissé sur un coin de l’étagère. Puis en fin de 6ème, on avait un exercice, « 5 min pour convaincre ». Chaque trimestre, on devait lire un livre choisi par nous et dire notre critique à la classe en 5 min (présentation, résumé, lecture d’extrait, pourquoi on a aimé ou pas) et une fille a présenté Harry Potter, et ça me disait un truc.^^ Bref, elle m’a convaincu (merci à elle et aussi à la prof pour cette exercice que j’adorais). Et à partir de là, j’ai grandi avec. Je n’ai même pas vu tous les films au ciné, ce n’est pas moi qui décidais de ça et j’avais aimé le 1 mais ça ne suscitait quand même pas pour moi la même impatience que pour les livres. J’adorais les forums Harry Potter également, discuter des théories (surtout sur Rogue ❤ ), mais aussi les RPG car j'adorais son univers, et pouvoir me l'approprier. Il est resté longtemps un peu à part dans mes lectures (jamais lu Narnia, etc) et dans mon coeur.

    Bizarrement, je n'ai pas hâte de lire The Cursed Child, pas assez pour l'acheter en vo alors que j'aurais les capacités, mais je vais le prendre à sa sortie VF ou Noël maxi (tout dépend de vos avis que j'ai hâte de lire en revanche^^) et j'espère que je vais encore tomber sous le charme ! Je crois que j'appréhende un peu, après si longtemps, puis le fait que ça soit une pièce… Ce que j'aurais aimé, même si Rowling a été sûrement sage de ne pas exploiter HP jusqu'à la moelle, c'est une petite saga à part sur les maraudeurs et leur génération.

    Aimé par 1 personne

  12. Pingback: [Chronique] Harry Potter and the Cursed Child (texte pièce de théâtre) | BettieRose books

  13. HP m’a donné le goût à la lecture; donné confiance en l’amitié, l’amour; m’a fait croire en la magie et ça depuis la sortie du premier livre. Je n’imagine pas que mon amour pour cet univers puisse cesser! Même si je ne suis pas du genre à posséder un tas d’objets à l’effigie des persos, ça reste mon monde favori!

    Aimé par 1 personne

  14. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #52 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s