[Chronique] Six of Crows de Leigh Bardugo

sixofcrows
Publié aux éditions Milan – Mai 2016 – 559 pages

resumeKetterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…

MONAVISV2Bienvenue à Ketterdam, ne trainez pas, croyez-moi, vous n’allez pas avoir envie de rester bien longtemps. À moins d’aimer le crime et l’arnaque. À moins de vouloir vous faire dépouiller dans les salles de jeux ou de faire un tour dans les hôtels de passe bien particuliers. À moins que vous souhaitiez rencontrer Kaz Bekker « Dirty Hands ». Ne vous laissez pas avoir par son jeune âge, il est redoutable et vous dépouillera en moins de temps qu’il n’en faut pour y penser. Ou plutôt, il vous fera dépouiller. Contrairement aux apparences, Dirty Hands ne se salit pas les mains aussi facilement, mais est un leader. Contacté pour une mission impossible et périlleuse, mais annonçant une forte somme d’argent, Kaz va se créer une équipe de choc à l’aide de Jasper l’accro au jeu, Inez dite Le Spectre qui est son ombre, Nina, une Grisha redoutable et au caractère fort, Willan un gosse des beaux quartiers et Matthias, un soldat qui souhaite se venger. Mais tous ces jeunes, bien que plus redoutables les uns que les autres, vont devoir faire en sorte de ne pas s’entretuer avant d’avoir mené à bien la mission. icecourt

Il faudra un peu de temps pour rentrer dans cet univers impitoyable qu’est Ketterdam mais en prenant le temps de bien nous y intégrer nous faisons alors une incroyable découverte. C’est un monde très complexe que nous a peint l’auteur, dans un savoureux mélange de genres. Alors même s’il faut jouer la carte de la patience au début, cela en vaut la peine. L’intrigue est mise en place de manière progressive, l’auteur abattant ses cartes petit à petit, comme les joueurs (pigeons) de Ketterdam dans la salle de jeu du club des Crows. Puis, le jour se fait dans notre esprit, on finit par s’y retrouver dans les personnages et à comprendre l’impact de chacun sur les autres et son importance au sein de l’histoire.

Car l’auteure a réussi à développer des personnages extrêmement complexes avec un passé fourni et une psychologie spectaculaire. Parmi ces personnages, aucun n’est réellement bon, ce sont des malfrats, mais très vite nous comprenons pourquoi il en sont arrivés là. Rien n’est jamais tout noir ou tout blanc, cet univers est fait de multiples nuances de gris. Nous nous attachons aux personnages, comprenons leur fonctionnement, leurs réflexions, mais l’auteure ne cesse pour autant de nous surprendre. Kaz, le leader, est un personnage incroyablement rusé, intelligent. Il ne montre jamais ses faiblesses et tente de conserver son effroyable réputation. Inej, dite Le Spectre est une jeune femme très intéressante avec un passé, certes douloureux, mais dont elle tire sa force, gardant espoir. Les autres personnages sont tout autant intéressants et nous passons un moment incroyable en leur compagnie. Même si vous n’êtes pas amateurs de fantasy, vous devriez trouver votre compte dans ce roman qui est tout aussi Young adult. En effet, nos personnages sont jeunes, 17 ans environ, mais ils sont sortis de l’insouciance depuis bien longtemps.

Personnages six of crpws

La magie, caractéristique des Grishas est parfaitement développée, sans jamais en faire trop, mais tout en apportant la juste dose pour cerner le conflit opposant les peuples. En effet, les Grishas ne sont pas considérés comme égaux aux autres êtres humains en raison de leurs facultés inquiétantes. Chaque Grisha appartient à une « famille » de magie, elle-même développée en différents pouvoirs. Et bien entendu, chaque Grisha est plus ou moins bon dans son œuvre. Les Grishas sont très importants, car au cœur même de l’intrigue principale.

La cohésion de groupe, la confiance et la solidarité sont des thèmes particulièrement intéressants au cours de la mission suicide qu’ils vont tous mener. Chacun possède ses failles, ses ressentis, mais la mission exige neutralité et obéissance aux consignes, de même qu’une importante réactivité. Kaz est un jeune homme qui se méfie de tout le monde, mais qui est prêt à tout pour venger les fantômes de son passé. Il ne montre donc que rarement ses failles afin de rester le leader parfait. Soulignons le choix pertinent de l’auteur de créer des personnages aussi complexes et si différents, mais surtout d’y intégrer une femme forte comme Inej, qui bien qu’évoluant dans l’ombre de Kaz, reste dotée d’un caractère incroyable et d’un courage à toute épreuve. Nous faisons face à 6 héros incroyables, mais complémentaires (Kaz étant rusé, il sait comment constituer une équipe intéressante) et rien que pour les personnages, le livre mérite d’être lu. Bravo à l’auteure de ne pas nous épargner les côtés les plus sombres et impitoyables de nos héros. Ces personnages ne sont pas lisses, pas gentils, mais ne sont pas non plus mauvais. Ils constituent ainsi la grande force de ce premier tome. De l’audace comme celle-ci, on en redemande.

Map Six of Crows

Quant au scénario, ou plutôt l’intrigue (mais cela ferait un excellent scénario pour un film), une fois lancée sur la mission principale et le début un peu laborieux passé, elle devient haletante. Nous retenons notre souffle pour nos personnages qui vont devoir faire preuve de beaucoup de courage et de sang froid. Les nombreux rebondissements nos entrainent dans un tourbillon d’émotions. Nous nous attachons tellement aux personnages que nous tremblons quand ils sont en difficulté. La fin est parfaite, pleine de surprises et nous donne qu’une envie : dévorer la suite. Enfin, notons que l’objet livre est absolument magnifique, d’une très grande qualité et que les annexes telles que les cartes ou les dessins représentant les personnages sont très appréciables. Un excellent premier tome.

enbrefUn premier tome incroyable développant un univers complexe et une intrigue pleine de rebondissements. À l’aide d’une psychologie très développée de ses personnages, Leigh Bardugo nous plonge dans une histoire hautement addictive dont nous avons hâte de connaitre la suite. De la magie, de l’humanité, des aventures, des malfrats, le tout formant un mélange parfaitement maitrisé et efficace.

MANOTE19/20

5flamants

Ps : pour certains, Six of Crows serait un mélange de Ocean’s Eleven et de fantasy. C’est pas faux, tentez, vous aimerez sûrement. D’autres y ajoutent en plus un peu de Gangs of New York et de Game of Thrones. nomournes

33 réflexions sur “[Chronique] Six of Crows de Leigh Bardugo

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #52 | BettieRose books

  2. Pingback: [Bilan lecture] Juillet – Août et programme de la rentrée | BettieRose books

  3. Pingback: Prix littéraire des Chroniqueurs Web : la sélection des livres | BettieRose books

  4. Pingback: Test/Tag de la rentrée de Pocket Jeunesse | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s