[Chronique] Paradise de Simone Elkeles

paradise

Publié aux éditions Le Livre de Poche – 2016 – 384 pages

Précédente édition : De la Martinière – 2012

resumeUn accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l’a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner ? Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu’il conduisait en état d’ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l’hopital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s’éviter mais Paradise est une toute petite ville. C’est plus fort qu’eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C’est sans compter sur l’ex petite amie de Caleb, qui n’a pas l’intention de laisser le garçon lui échapper…

MONAVISV2En lisant cette 4e de couverture, je m’attendais à une histoire bouleversante et vraiment très très riche en émotions. Je pensais que j’allais ressentir tout un registre varié d’émotions, pleurer, espérer, aimer. Mais, malheureusement pour moi, les émotions sont restées trop en surface, pas assez creusées pour que je succombe. C’est ce qui fait que, même si cette lecture fut globalement agréable, elle n’en reste pas moins une légère déception.

Caleb est dans un centre de détention pour mineurs depuis un an. Là-bas, il a vécu l’enfer, mais il a su résister et s’en sortir. Il est libéré, mais doit rendre des comptes à son officier de probation et effectuer des heures de travail d’intérêt général. Maggie, sa victime peine à reprendre sa vie en mains. Après un an sans aller au lycée, il est temps pour elle de s’y confronter de nouveau. Sauf qu’elle a changé : de populaire elle passe au statut incognito, elle n’est plus sportive et boite et surtout, elle a perdu sa meilleure amie, la sœur de Caleb. Quand en plus elle apprend que Caleb est de retour au lycée, l’épreuve lui parait insurmontable. Mais le destin fait que l’un et l’autre vont devoir se côtoyer plus que prévu et qu’ils vont commencer à ressentir quelque chose de bien plus fort l’un envers l’autre que de l’amitié. Qu’en penseront leurs familles ? Et c’est sans compter sur l’horrible ex-petite amie de Caleb qui est prête à tout pour le reconquérir…

Si le début du roman nous plonge dans une ambiance lourde, dramatique et faite de souffrances, malheureusement cela disparait bien trop vite. La narration alterne les points de vue Caleb/Maggie ce qui nous permet de comprendre ce que chacun vit. Caleb est un bon garçon, dévoué et amical, il a vécu une année très difficile et souhaite à présent dépasser la culpabilité et le drame. Il a véritablement changé et a du mal à reprendre ses marques au lycée avec ses amis et avec son ex. Même si les apparences laissent penser le contraire, Caleb n’est plus celui qu’il était. Et quant à sa famille, c’est un véritable ouragan qui est passé puisqu’il ne reconnaît plus personne et n’a plus du tout les mêmes liens avec les autres qu’auparavant. Maggie, elle, est devenue solitaire. Elle n’a pas digéré sa colère, sa haine pour Caleb et ressasse l’accident en permanence, parlant de tout ce qu’elle ne peut plus faire au lieu de se focaliser sur l’avenir. Son seul espoir ? Obtenir une bourse pour partir étudier 6 mois en Espagne et s’éloigner de Paradise. Quand elle apprend le retour de Caleb, elle est totalement déstabilisée et le rejette, lui crachant sa haine sans hésitation. Pourtant, elle ne peut qu’être intriguée par Caleb, celui qu’elle a connu dans le passé… Quand une mission auprès d’une vieille dame les réunit, les barrières tombent entre eux, et la romance nait.

Alors, oui la romance nait en douceur, aucun des deux ne s’y attend, c’est tendre et mignon. Rien n’est précipité ou brusqué. Toutefois, les sentiments/émotions/ressentis décrits ne m’ont pas emportée, je n’ai pas eu le cœur qui bat pour eux et encore moins les papillons dans le ventre. On ne ressent pas assez la tension sensuelle et amoureuse entre eux et c’est fort dommage. Autant l’auteur nous fait ressentir avec force les émotions négatives, autant les émotions positives ne franchissent pas la barrière timide des mots. Pourtant, c’est une très belle histoire. Après tout, Maggie est persuadée d’être devenue très laide et que jamais elle ne sera heureuse. Elle en veut à Caleb, mais au fond à la terre entière pour ce qu’elle n’est plus et ne sera plus, elle ne parvient pas à faire le deuil de sa vie d’avant. Et cette partie est parfaitement crédible, réaliste et même si nous aimerions presque la secouer pour qu’elle se reprenne, on ne peut s’empêcher de se demander « et si j’étais à sa place ». Pour Caleb, c’est moins fort, mais présent quand même. J’ai trouvé qu’il y avait un truc qui clochait dans ses réflexions et dans ce qu’il livre aux autres, mais Caleb se protège et protège les autres en permanence. Caleb est un garçon qui jure avoir appris de ses erreurs et qui veut reprendre sa vie d’avant. Sauf que quand on a changé, quand le monde a continué de tourner sans nous, les choses sont forcément difficiles à récupérer. En cela, Caleb et Maggie se ressemblent beaucoup, se comprennent.

Le gros point fort (mais faible aussi, car trop « facile » et « prévisible ») de l’histoire est cette vieille dame qui les fera parcourir un sacré chemin sans même détenir toutes les clés. Elle est vraiment importante dans la vie de Maggie et aidera beaucoup Caleb aussi. Une dame qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense et qui ne mâche pas ses mots. Elle ne sera pas là pour les préserver et les chouchouter, mais bel et bien pour les confronter aux réalités de la vie et la difficulté de celle-ci. Elle leur apprendra beaucoup de choses sur les regrets, le pardon, l’amour. Une rencontre essentielle pour nos deux jeunes totalement perdus et un personnage qu’on adore rapidement. Les lycéens sont quant à eux classiques du genre roman YA américain et donc pas captivants. Beaucoup de superficialité et de comportements adolescents typiques, ce qui rend encore plus réaliste le fossé entre Caleb et les autres. Caleb n’est plus un ado, mais pas non plus tout à fait un homme… Il doit encore s’affirmer et faire ses propres choix sachant qu’il n’a aucun droit à l’erreur.

C’est donc une jolie histoire de pardon et de nouvelles chances. Ce livre nous invite à accepter les choses, mêmes les plus difficiles et en faire sa force, avancer quoi qu’il arrive. Dommage que l’histoire soit cousue de fil blanc du début à la fin, cela enlève le suspens. Si la fin est bien trop précitée, il n’en reste pas moins qu’on s’interroge sur ce qu’il va bien pouvoir se passer pour nos deux héros dans le second tome. Paradise ne serait-elle pas une ville infernale finalement ? À suivre !

enbrefUne lecture en demi-teinte qui manque d’émotions et contient trop d’évidences et stéréotypes. Le pseudo triangle amoureux n’a pas lieu d’être et est ennuyeux et malheureusement les personnages ne sont pas assez attachants. En revanche, c’est une jolie romance en douceur dont on veut connaitre la suite dans le tome 2 et voir si l’alchimie sera vraiment au rendez-vous.

MANOTE14/203flamants

 

20 réflexions sur “[Chronique] Paradise de Simone Elkeles

  1. En fait, la romance me gêne. J’ai dû mal à comprendre que Caleb et Maggie puissent tomber amoureux puisque Caleb est quand même celui qui a renversé Maggie. Du coup, je crains que cela me pose problème si je le lis. En plus, les points négatifs que tu soulèves me rebutent :-/ À voir !

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #50 | BettieRose books

  3. Pingback: [Bilan lecture] Juillet – Août et programme de la rentrée | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s