[Chronique] Envoyée spéciale de Jean Echenoz

003784278

Publié chez Les Éditions de Minuit – Janvier 2016 – 312 pages

logo prix relay

Ce roman est la dernière sélection pour le Prix Relay des Voyageurs.

Je vous rappelle que vous pouvez voter jusqu’au 3 juin

pour votre titre préféré et gagner des cadeaux.

 

 

 

resumeConstance étant oisive, on va lui trouver de quoi s’occuper. Des bords de Seine aux rives de la mer Jaune, en passant par les fins fonds de la Creuse, rien ne devrait l’empêcher d’accomplir sa mission. Seul problème : le personnel chargé de son encadrement n’est pas toujours très bien organisé.

MONAVISV2

Avant de me lancer dans le vif du sujet sur ce roman, je tiens à préciser que, malheureusement, je n’ai pas du tout accroché à ce livre. Je n’ai pas su m’attacher aux personnages et encore moins au style de l’auteur. Pourtant, en aucun cas, je ne prétends que le livre est mauvais. Disons juste qu’entre lui et moi cela ne l’a pas fait du tout. Ce n’est absolument pas le genre de livres qui me convient, mais j’ai quand même pris le parti de le lire jusqu’au bout pour me faire un avis complet. Je me suis ennuyée malgré l’humour de l’auteur et les « actions » rocambolesques.

Constance, on ne sait pas trop qui elle est, à part la femme d’un musicien qui a fait LE tube à succès il y a des années et vit de cela, tout en étant tranquille pour un paquet de temps. Cette femme va être enlevée, on ne saisit pas bien pourquoi ni par qui exactement si ce n’est qu’il y a un lien avec le gouvernement et une sombre histoire d’ennui profond et de missions à mettre en œuvre pour ne pas trop sombrer dans l’oubli à l’approche de la retraite. Le but est donc de préparer le sujet (Constance) à une mission de la plus haute importance, aussi improbable que grotesque. Mais c’est sans compter sur le personnel d’encadrement de Constance qui ne semble pas être très performant et surtout totalement désorganisé. En parallèle de Constance, nous suivrons les aventures de son mari qui reçoit une demande de rançon, et d’autres personnages plus ou moins impliqués dans tout ce bazar d’expédition secrète… L’auteur nous entrainera même entre les murs austères de la Corée du Nord après un bon séjour dans la Creuse.

C’est donc un roman totalement loufoque que nous propose ici l’auteur. N’ayant jamais rien lu de sa plume, j’ignore si c’est conforme à son style. Toujours est-il que l’écriture est très bonne, grâce à un concept d’humour et de dérision fort habile et des figures de style parfaitement placées. Usant et abusant de métaphores de haut niveau et possédant un certain don pour l’image, il parvient à interagir avec son lecteur grâce à d’habiles apartés, où l’on se sent presque à côté de lui. De même, les allusions, les critiques acerbes et les contours grossiers de ses personnages sont impeccablement mis en place. L’auteur s’implique dans son roman et y fait même entrer le lecteur en tant que spectateur actif de la scène qui se déroule au fil des mots. Aucune ligne de dialogue ne figure dans le roman, l’écrivain ayant pris le parti de les inclure à sa narration. En soi, le style est fluide, drôle, rythmé. Nous passons d’une scène à une autre, d’un lieu à un autre (j’avoue tout de même avoir trouvé le tout un peu décousu).

Pourtant, je n’ai absolument pas réussi à entrer dans cette histoire rocambolesque, presque burlesque. Aucun personnage ne m’est apparu agréable, ils sont tous tellement clichés, qu’à mon avis, le but n’est pas de sympathiser avec eux. Leurs défauts sont poussés à l’extrême et leurs qualités semblent plutôt se faire rares. Mensonges, complots, commanditaires, fausse équipe, mission invraisemblable sont là pour donner du rythme au roman et malgré cela je me suis profondément ennuyée. C’est donc un récit très étrange, qui certes se lit facilement, mais qui est trop particulier pour me plaire. Je n’ai pas vu l’intérêt, et pourtant il y en a, mais j’y suis restée totalement insensible.

Même si l’auteur parvient à écorcher ses personnages avec brio, aucun d’entre eux n’aura réussi à me marquer ou à attirer mon attention. Tout au long de ma lecture, je me suis demandé quel tour il avait dans sa poche pour tomber encore plus dans le délirant, le loufoque, l’extravagant. Et même si la plume est, indéniablement, hautement habile et vive, aucune action ni réaction ne m’a convaincue. En fait, c’est un bon roman, mais absolument pas pour moi.

Je crois que je n’ai jamais fait de chroniques aussi décousues. Il est difficile de parler d’un roman qu’on n’a pas aimé alors qu’objectivement il n’est pas mauvais. Je suis pleinement consciente que certains styles, certaines plumes peuvent ne pas nous convenir, et ce, quel que soit le talent de l’auteur. Malheureusement, Jean Echenoz et moi ne sommes pas faits pour vivre des aventures livresques côte à côte. Toutefois, je ne peux que vous recommander de vous faire votre avis par vous-mêmes et de voir si vous adhérerez à ce brillant style d’écriture.

enbrefUn roman d’espionnage burlesque qui se moque de tous les codes et même de ses personnages avec une plume hautement habile, mais encore faut-il parvenir à y accrocher. Malgré de nombreuses qualités, Envoyée spéciale n’a absolument pas su me captiver ni même m’embarquer dans les aventures improbables et surréalistes proposées ici. Un véritable cabinet de curiosités dont il faut trouver la clé pour le visiter.

MANOTE12/203flamants

Je vous invite à lire l’avis publié sur Télérama qui est donc plutôt enthousiaste et vous explique la particularité artistique de ce roman. Ainsi que celui de l’Express qui qualifie ce roman de « bombe d’humour contre la Corée du Nord ».

13 réflexions sur “[Chronique] Envoyée spéciale de Jean Echenoz

  1. Dommage que tu n’ai pas plus accroché que ça. Je l’ai commencé et c’est vrai que le style plein de dérisions m’a déboussolée dès le début. Pour le moment, je le laisse de côté mais je pense le reprendre bientôt.

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #45 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s