[Chronique] Le silence de Mélodie de Sharon M. Draper

lesilencedemelodie

Editions France Loisirs – 2016 – 285 pages

resume

Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.

MONAVISV2

Mélodie est une jeune fille handicapée atteinte de paralysie cérébrale, ce qui réduit considérablement son autonomie. En fauteuil roulant, elle ne peut pas manger seule et ne contrôle pas toujours ses mouvements. En revanche Mélodie est très intelligente et mémorise tout. Elle est passionnée de mots, a soif d’apprendre, pourtant, elle ne peut pas parler. Tous ces mots dans sa tête qui ne demandent qu’à sortir, à s’exprimer. C’est ce qui fait, pour elle, son plus grand malheur dans son handicap : le manque de moyens de communication.

Ce roman, profondément bouleversant, aide à porter un autre regard sur le handicap que nous connaissons généralement bien mal. Mélodie ne se plaint pas beaucoup de sa situation, bien sûr il y a des jours plus difficiles que d’autres. Elle a une famille fantastique qui croit en elle et en son intelligence, une petite sœur espiègle et Mme V. qui prend soin d’elle et l’aide sans cesse à enrichir ses connaissances. Tout ce que voudrait Mélodie, c’est se sentir un peu plus « normale » ou au moins pouvoir utiliser les mots qui s’amassent dans sa tête. Nous allons suivre les aventures de cette jeune fille lors de son année scolaire de CM2, comprendre comment les gens perçoivent son handicap, comment les autres enfants ou même les enseignants la traitent, mais aussi le parcours du combattant des parents pour obtenir la moindre aide, le discours aberrant de certains médecins. À travers son histoire, nous nous sentons en colère, face aux méchancetés, aux insultes, aux regards qui en disent long, au rejet et aussi impuissants, nous aimerions tellement l’aider. Il est difficile de vous en dire plus sur ce roman sans venir vous dévoiler trop d’éléments de l’intrigue et des changements qui vont pouvoir s’opérer dans la vie de Mélodie. En tout cas, Mélodie est très attachante et l’auteure a su nous peindre un tableau parfait de cette jeune fille qui jamais ne nous inspire pour autant pitié. Et ça, pour moi, c’est important. Mélodie n’a pas besoin de la pitié de qui que ce soit, elle veut juste vivre et avancer elle aussi dans ce monde qui est loin, très loin d’être adapté au handicap.

Mais nous allons aussi pouvoir partager des moments de joie et des victoires avec cette formidable jeune fille. C’est un livre qui sonne vrai, tout semble authentique, il n’y a pas de miracles ou de grandes rédemptions des gens qui l’ont blessée. Non, la cruelle vérité, mais aussi la beauté de la vie auprès de ceux qui l’aiment, comme elle est, et qui prennent soin d’elle. Un récit qui ne nous épargne pas le regard des autres ni les jugements douloureux. Un livre qui vous fait réaliser ce qu’est la vie d’une personne lourdement handicapée comme Mélodie ainsi que pour sa famille. Mais, au fond, Mélodie, elle, sait qui elle est et qu’elle est très intelligente. Elle aura l’occasion durant cette année de scolarité de le prouver. Elle se montrera courageuse, forte et déterminée. Et nous, lecteurs, nous ne pouvons qu’on tirer une formidable leçon de vie et certainement quelques larmes.

enbref

Le silence de Mélodie est un roman bouleversant sur le handicap et le rapport aux autres. Véritable leçon de vie, le parcours de Mélodie, courageuse et intelligente, vous fera réfléchir sur vos considérations vis-à-vis du handicap. À lire absolument, il devrait même être étudié à l’école pour ouvrir les enfants à une forme de respect nécessaire.

MANOTE17/204flamants

32 réflexions sur “[Chronique] Le silence de Mélodie de Sharon M. Draper

  1. Il a l’air vraiment magnifique ! J’attendais ton avis avec impatience sur celui-ci depuis que je l’avais vu dans tes réceptions (si je ne me trompe pas) et ta chronique confirme mon pressentiment : c’est un livre à lire !

    J'aime

  2. Comme c’est un peu le secteur dans lequel je travaille, je ne pense pas faire de grandes découvertes en lisant ce livre, mais peut-être que je le lirai quand même, poire éventuellement pouvoir le conseiller aux familles (ou à mes potes qui me trouvent «tellement courageuse» et qui pourraient «pas faire ce boulot-là» ^^). Ça permet toujours de relativiser…

    J'aime

    • En effet, tu n’apprendras rien de la réalité du handicap dans le quotidien ni de l’esprit fermé et borné des gens, des regards de pitié ou de dégoût etc…
      Je pense en effet par contre que tu peux le conseiller sans soucis aux familles, notamment pourquoi pas aux plus jeunes qui sont un peu perdus face à cela mais aussi aux plus bornés et oui pourquoi pas tes amis qui comprennent pas et qui pourraient pas faire. Mais si personne ne fait, on fait quoi alors ? A chacun sa vocation, la tienne, celle d’aider donc si je comprend bien, est noble. C’est comme les psychologues etc, il en faut. Comme les médecins, les chirurgiens, infirmières…et j’en passe ^^
      Un merveilleux ouvrage sur le handicap mais aussi tout simplement sur la « différence »

      J'aime

    • Je pense qu’il te plaira ce livre. Le sujet est vraiment abordé d’une belle manière. Et surtout cela montre vraiment à quel point les gens, le monde ne sont pas ouverts à ce qu’ils appellent des « différences ». Pourtant nous sommes tous humains. Bref, rien que d’écrire ça me fait monter les larmes aux yeux. Je me souviens d’une expérience en magasin avec une cliente fidèle que personne n’avait envie de conseiller parce qu’elle était « trop différente » c’est pas facile. J’étais devenue sa conseillère chouchou et je peux te dire que je faisais dégager les rayons pour qu’elle puisse circuler. Les regards des gens sont tellement rudes…
      A vrai dire je l’ai en double le livre, si un jour tu veux qu’on se fasse un mini swap/échange, il sera pour toi ❤

      J'aime

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #40 | BettieRose books

  4. Pingback: Ces livres que nous devrions faire lire aux adolescents et enfants | BettieRose books

  5. Pingback: Throwback Thursday #46 : Un livre à lire à l’école + CONCOURS | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s