[Chronique] Paranoïa de Melissa Bellevigne

paranoia

Publié aux Editions Hachette – Collection Black Moon – 30 mars 2016

Lu grâce à Netgalley

resumeLisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.MONAVISV2

Quand j’ai eu vent de cette parution je l’ai aussitôt mis dans ma liste d’achats à faire obligatoirement. En revanche je ne savais pas que c’était une youtubeuse/blogueuse qui l’avait écrit. A vrai dire, ici, pour moi ça ne change rien, je n’achète pas le livre pour la popularité « virtuelle » de l’auteure, ni pour sa « vie 2.0 » mais parce que la 4ème de couverture m’a vraiment donné envie, parce que le thème me plaisait. J’ai choisi ce livre pour découvrir une auteure comme je le fais avec n’importe quelle autre sortie ou premier roman d’une auteure que je n’ai pas encore lu. Et puis ici, c’est différent, c’est certes écrit par une personnalité du net mais elle n’y raconte ni son parcours, ni sa vie (merci) et c’est bien un fiction que vous aurez entre les mains. Melissa Bellevigne signe ici son premier roman et je ne peux que l’applaudir car j’ai passé un excellent moment avec cette lecture que j’ai dévoré à une vitesse folle. Il faut dire que ce livre avait tout pour me plaire et que je l’attendais avec une impatience énorme. Quand j’ai pu le lire plus tôt grâce à Netgalley, j’ai tout mis de côté pour me plonger dans l’histoire. Il y a de très très fortes chances que j’achète la version papier de l’ouvrage car oui j’ai aimé et en plus j’aime beaucoup la couverture (et aussi la collection Black Moon dont je possède bien trop peu de livres).

Nous allons donc suivre l’histoire de deux femmes, Lisa et Judy. Lisa est une psychiatre renommée qui est appelée à la rescousse pour les cas difficiles que ses collègues ne parviennent pas à résoudre. Elle est en couple mais son histoire bat de l’aile, le couple ne parvient plus vraiment à communiquer; Lisa est obsédée par le fait qu’elle ne pourra jamais être maman et n’envisage pas d’adoption ou même de discussions à ce sujet contrairement à son conjoint qui est d’une patience infinie avec la jeune femme qui ne pense qu’à son travail. Lorsqu’elle rencontre Judy sa vie bascule encore plus car ce cas la dépasse, l’engloutit et elle se prend d’une affection peu ordinaire pour Judy et l’enfant qu’elle porte…En effet Judy est arrivée à l’hôpital psychiatrique car elle est enceinte et refuse de s’alimenter. Elle ne veut pas du bébé et fait tout pour mettre fin à ses jours. Tentatives de suicides et crises violentes, elle est également enfermée dans une sorte de mutisme. Lisa va être sa nouvelle chance…Auprès d’elle, elle va prendre confiance et livrer son étrange récit. Depuis toujours, Judy vit avec un homme qui la suit comme son ombre et que personne d »autre qu’elle ne peut voir. Alwyn est le mystère de Judy et tout le monde la considère comme folle. Elle va livrer à Lisa son parcours, ses étranges découvertes au sujet d’Alwyn et de sa propre famille…Lisa est-elle prête à entendre des choses qui dépassent le rationnel ? La psychiatre peut elle croire en cet homme que personne n’a jamais vu ? Une chose est certaine cette rencontre va changer les choses à tout jamais pour Lisa.

La narration se fait à deux voix. Celle de Lisa qui nous introduit le cas et celle de Judith qui raconte son histoire. Nous avons aussi des bribes de la vie de Lisa et de son couple mais ce n’est que le sujet secondaire (voir tertiaire) de l’intrigue. En fait, l’intrigue peut apparaître assez complexe. Alors qu’on pourrait croire qu’on va entrer dans une thérapie et des découvertes psychologiques, l’auteure nous entraîne sur une chasse au secrets, à la découverte des origines d’Alwyn. Judy, la seconde voix de la narration, est persuadée de ne pas être folle et veut comprendre pourquoi elle est la seule à le voir, pourquoi il est là depuis toujours. Du coup, l’intrigue prend un tournant nouveau et nous guide plus sur la quête de Judy que sur celle de Lisa. Mais c’est en parlant de toutes ces découvertes que la jeune femme enceinte va semer des doutes puissants dans la tête de la psychiatre. Comment justifier tout cela ? Est-elle paranoïaque au point de tout inventer ? Et si elle disait la vérité ? Impossible pour une scientifique de l’admettre…Mais plus l’accouchement approche plus Lisa est torturée et veut protéger Judy et son bébé. Un lien unique lie les deux jeunes femmes…Celui crée par un homme que personne ne peut voir mais aussi par cette psychiatre qui fut la seule en mesure d’écouter Judy et quelque part, de la croire.

Nos deux personnages sont intéressants. Ce sont des femmes qui ont un parcours très différent, qui ne sont pas de la même génération et qui se rencontrent dans un cadre médical épuisant, déroutant. Pourtant entre elles on sent rapidement la confiance s’établir et un lien se nouer. Lisa, très professionnelle, va parvenir à parler avec Judy et à lui faire raconter son histoire. Judy, elle, raconte avec tout son coeur ce qu’elle a vécu mais reste persuadée que personne ne peut la croire. Le milieu hospitalier restera très en arrière. Il n’est vraiment pas question de la thérapie ou de l’institution mais vraiment de la trame de l’histoire fantastique de Judy. Si vous aimez les histoires de fantômes/phénomènes inexpliqués il est certain que ce que raconte Judith va vous passionner. En revanche si vous êtes plus rationnels, c’est Lisa qui aura votre préférence. Cette opposition forme la complémentarité du roman. Le personnage d’Alwyn est également captivant. Il est charmant, poli et très patient. Mais il ignore lui aussi pourquoi il est là et surtout pourquoi il est invisible aux yeux de tous. Il est très proche de Judy qui nous racontera alors tout le chemin qu’ils ont parcouru ensemble depuis son enfance. Une histoire captivante et une quête de réponses dangereuses feront de ce livre un page-turner redoutable.

La plume est certes simple mais efficace et parfaitement adaptée au style du roman. Melissa Bellevigne parvient à nous immerger dans l’histoire de Judy en un rien de temps et nous voulons absolument savoir ce qu’il en est. Alwyn est-il réel ? L’a-t-elle inventé pour échapper à autre chose ? Les questions s’accumulent dans notre esprit et on se surprend à chercher les éventuelles incohérences dans le récit de la jeune patiente. Quand le doute prend la psychiatre, il est déjà bien instillé dans l’esprit du lecteur. Prêts à tout remettre en cause nous nous jetons sur la suite car il nous FAUT savoir. Alors oui, nous aurons des réponses. C’est ici que je pose un petit bémol. J’ai adoré cette histoire, vraiment. MAIS j’ai trouvé que la réponse apportée par Judy à la présence et la nature d’Alwyn est venue d’un bloc. J’aurais aimé quelques pages de plus et encore plus de mystère voir de frissons (fan de paranormal c’est moi oui oui). Toutefois l’histoire est assez convaincante (après tout pourquoi pas hein ?) tout comme les conclusions de la psychiatre. Si la fin n’était pas si ouverte ( et ça nous savons tous que c’est à double tranchant) le lecteur aurait pu choisir entre l’histoire de Judy et les conclusions médicales et psychiatriques de Lisa. Mais, quelques pages vous mettent d’un coup dans le doute. Pour ma part j’aime les fins ouvertes même si elles sont frustrantes et celle-ci me convient et me fait me demander si une suite à ce récit est envisageable…

enbref

Un roman psychologique et fantastique captivant qui nous entraîne dans l’histoire d’une femme qui est la seule à voir un homme et que tout le monde pense folle. A l’aide d’une psychiatre efficace, Judy va nous livrer son histoire et le lecteur devra alors choisir entre le rationnel ou l’irrationnel. Une lecture à réserver aux esprits ouverts au paranormal. Page-turner redoutable.

MANOTE

16/20

23 réflexions sur “[Chronique] Paranoïa de Melissa Bellevigne

  1. myprettybooks dit :

    Je l’ai lu et j’ai été un peu déçue pour ma part mais je pense que c’est dû au fait que je n’aime pas vraiment le paranormal. Du coup, voilà, pas convaincue par l’ensemble mais tant mieux si ce roman trouve son public comme tu le prouves dans ta chronique 🙂

    J'aime

    • BettieRose dit :

      Après avoir lu le livre, j’ai relu ton avis et tu sais, je le comprends parfaitement. Contrairement à moi tu n’accroches pas au paranormal donc logique ici, ça peut coincer. Mais j’ai compris tout ton ressenti en me mettant à « distance ». Après tout, ne jamais oublier que chaque lecteur est unique et voit le livre à sa façon et quel que soit le roman il est en droit d’en attendre quelque chose qui lui est propre. Mais oui ce roman a pu trouver son public, comme j’en étais déjà persuadée ^^Je t’avais dit qu’avec moi ça risquait fort de marcher ahah. J’étais LA cible pour !

      J'aime

    • BettieRose dit :

      Moi non plus ! Mais comme je disais ici je l’ai pas pris comme un livre de youtubeuse mais bien comme le premier roman d’une jeune romancière qui se lance. Si son statut de youtubeuse lui ajoute de la popularité et du succès tant mieux hein mais ce que je veux dire c’est qu’il faut lui donner sa chance sans se dire « oué c’est une blogueuse encore ». Car son livre ne ressemble en rien au livre parfois « plats » ou juste « My life » qu’on pourrait attendre. Ici, c’est une vraie fiction travaillée 🙂

      J'aime

      • Kerry Legres dit :

        Oui c’est justement ce qu’il me plait, j’ai vraiment perçu que ce n’était pas un livre « commercial » c’est ce qui me fait m’attarder dessus contrairement aux autres ! J’ai hâte de pouvoir le lire, ta chronique m’a davantage donné envie !

        J'aime

    • BettieRose dit :

      Oh bah moi non plus ça change pas grande chose, juste que par contre je ne m’intéresse pas aux biographies de blogueuses :p Mais vu que là c’est pas le cas, c’est une « auteure comme une autre » (rien de péjoratif ici ^^)

      J'aime

  2. Alex dit :

    Je viens de le finir et …je ne sais pas si j’ai aimé.
    Risque de SPOILERS .

    Je lis beaucoup de livres fantastiques alors j’ai pris le parti de croire Judy je pensais qu’Elwyn était un genre d’ange gardien.
    J’ai adoré toute ma lecture mais j’ai détesté cette fin. Trop ouverte, trop de questions en suspens.

    Le livre annonce que Lisa est la seule à la croire mais à moins que j’ai loupé quelque chose… non, elle même ne la croit pas !
    On en sait pas plus sur Judy et Alwyn à la fin, sur leur sort, ni même sur l’envie de grossesse de Lisa et de ce bébé. Certains sujets ne sont pas assez développés à mon goût, il aurait largement pu avoir 100 pages de plus.
    Du coup grosse déception. J’avais beaucoup d’attentes, j’aime beaucoup cette blogueuse. Le livre est très bien écrit mais voilà, vraiment, j’ai pas aimé la fin!

    Melissa dit dans sa dernière FAQ qu’elle a prit le parti d’une fin ouverte pour lui permettre, un jour, de pouvoir écrire une suite à cette histoire. Bah j’espère qu’elle le fera !!

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.