[Chronique] Fashion Week de Laurent Pocry

fashionweekPublié aux Editions Rebelle – Collection Lipstick

2015 – 298 pages

Merci à Rebelle Editions pour ce service de presse.

 

resumeSolène est une créatrice de parfums.
En vacances aux sports d’hiver, elle s’éprend de Léo, un moniteur de ski.
Celui-ci, mannequin à ses heures perdues, tombe sous le charme de la belle parisienne.MONAVISV2

Alors oui le résumé est court. Mais en même temps toute l’intrigue est là. Rajoutez des quiproquos et un jeu de chat et de la souris et vous avez le coeur de cette romance pétillante et feel-good par excellence. Ajoutez un paysage montagnard charmant, un beau gosse, une femme canon, une parisienne débordée, une meilleure amie créatrice de mode…Et voilà la potion qui constitue ce roman.

Même s’il n’est pas exempt de clichés et de discussions un peu trop caricaturales, on passe un très bon moment avec Fahsion Week. Les deux personnages principaux sont des nouilles, soyons clairs, mais on s’y attache et on veut les voir réunis ! Tout commence quand Solène, nez pour une grande maison de parfums, gagne un séjour d’une semaine à la montagne. Voulant profiter de l’occasion pour se ressourcer et retrouver l’essence même de son métier, à savoir son odorat, elle part ravie et compte bien en profiter. Là-bas, après une entrée fracassante, elle va faire la connaissance de Léo, moniteur de ski et tomber sous son charme. Il faut dire que le beau Léo est fascinant, touchant car très timide et qu’il n’a aucune conscience de sa beauté et ce même s’il est mannequin à ses heures perdues. Entre Solène et Léo, il y a quelque chose de palpable mais chacun pense que l’autre n’en a rien à faire… Après une nuit formidable, s’enchaînent les quiproquos et la Parisienne ne veut plus en entendre parler. Chacun élabore sa théorie au sujet de l’autre et se morfond…Ils n’arrivent pas à s’oublier.

J’ai globalement passé un bon moment avec ce roman même si comme je le disais il y a des clichés, telle la meilleure amie qui comme par hasard est « copine » avec Karl Lagerfeld, des discours très « girly » superficiels et une héroïne forcément canon…Le plus gros cliché reste certainement le personnage de Marion qui veut coucher avec Léo et est prête à tout, une femme pétrie de clichés vulgaires et bien trop caricaturale. De même que le dragueur qui harcèle Solène, plus stéréotypé « vilain quinquagénaire en manque » je vois pas. Les personnages sont agaçants avec leurs « raisonnements » genre « elle peut pas m’aimer, elle s’est foutu de moi » et la fin du roman est d’un cliché fleur bleue sans nom…Pourtant, malgré tous les défauts évoqués on passe un très bon moment de détente avec Solène et Léo. On s’éprend d’eux et de leur histoire, on veut voir le bonheur et l’amour triompher. Dommage qu’il ait fallu en passer par autant de quiproquos qui alourdissent un peu notre lecture et qui donne envie de secouer les personnages et de leur dire de se bouger un peu plus…(je n’ai jamais autant utilisé le mot cliché, je devrais ouvrir un dictionnaire de synonymes, mes excuses)

C’est un livre parfait pour s’évader, une lecture facile, qui déconnecte et nous entraîne dans des milieux sympathiques : la montagne, la création des parfums et la mode. Les personnages sont certes agaçants mais surtout très touchants. Solène a un fichu caractère mais a été blessée par un homme, Léo quant à lui est tellement timide que c’est paralysant et il manque clairement de charisme, ce qui contraste avec son assurance quand il est mannequin. Ensemble ils peuvent être eux mêmes, fusionnels et passionnés. La meilleure amie de Solène, Marine, fera tout pour les réunir et en ça c’est touchant de voir à quel point elle peut aimer son amie. Nous aurons également le droit à des scènes plutôt comiques, Solène n’a pas son pareil pour péter un cable au mauvais moment sur la mauvaise personne.

enbref

Un roman avec une romance plutôt sympathique mais qui souffre de trop de clichés et de trop de quiproquos à répétition. Dommage la base est sympathique et si les personnages étaient plus creusés, l’histoire plus naturelle, nous aurions eu ici une très belle romance. Un livre qui est parfait toutefois pour se détendre et couper un peu…

MANOTE13/20

PS : je dois avouer que j’aime ÉNORMÉMENT le format des livres Rebelle et leur papier…Je sais c’est futile mais c’est dit. 

 

20 réflexions sur “[Chronique] Fashion Week de Laurent Pocry

  1. La couverture me donne pas envie de m’y intéresser et pourtant je sais qu’il y a de très belles choses à découvrir chez eux. En plus, la note 13/20, ça sera sans moi.
    Merci pour la découverte !

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #36 | BettieRose books

    • Je m’en doutais bien 🙂
      Comme je l’ai dit cela n’empêche pas de passer un bon moment.
      En tant qu’auteur de romans policiers, c’est un sacré challenge de passer à de la romance. Bravo à vous 🙂

      J'aime

  3. Bonjour, je viens de découvrir (avec beaucoup de retard) votre avis sur Fashion week. J’ai écrit ce roman en trois mois. Auteur de romans policiers, je coinçais sur mon tapuscrit en cours. J’ai donc décidé d’écrire FW pour m’amuser. J’ai été le premier étonné de trouver deux contrats de maisons d’édition quelques mois plus tard dans ma boite aux lettres (mon éditeur habituel ne publiant pas de romances). Il est certain qu’il est des erreurs et que je n’ai sans doute pas suivi les  » codes  » de la romance (j’avais vite acheté 2 HQ pour lire et me faire idées). Pas vraiment ma tasse de thé ! J’ai donc décidé d’écrire à ma façon; avec volontairement des clichés et des quiproquos. Eh oui, je suis avant tout un roman de polars. A part la montagne qui est un milieu que je connais très bien, ceux de la mode et des parfums m’étaient totalement inconnus. Des heures au téléphone avec un casteur et une photographe de mode, sans compter les sites sur Internet m’ont énormément aidé. Dans tous les cas, vos avis différents confortent mon opinion et je pense avoir eu raison d’en écrire une seconde. Elle devrait paraître chez Rebelle dans quelques mois. Merci à toutes pour vos avis. Laurent Pocry

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s