[Chronique] Alice au pays des zombies de Gena Showalter

aliceaupaysdeszombiesPremier tome de la trilogie Chroniques de Zombieland

Publié chez Mosaïc (seconde édition) – 2015 – 407 pages

resume

« Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde… Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies.  »

MONAVISV2

Alice est une jeune fille de 16 ans plutôt ordinaire qui est très liée à sa petite soeur pour qui elle est prête à tout. En revanche la famille d’Alice est particulière : son père parle sans arrêt de monstres qui sortent la nuit et de ce fait personne n’a le droit de quitter la maison après la tombée de la nuit. Pour Alice cela veut dire adieu sorties entre ados et potentiels rencards. Alice pense que son père est fou, comme beaucoup et de plus il a sombré dans l’alcool. La mère d’Alice croit en son mari même si elle ne peut pas affirmer avoir vu les monstres. Le jour de ses 16 ans la vie d’Alice va basculer. Sa petite soeur Emma a un spectacle de danse et demande à Alice de tout faire pour convaincre les parents d’y aller. Alice va donner le meilleur d’elle même pour convaincre sa mère quitte à être dure et miracle ils acceptent. Pour son père la soirée est difficile lui qui ne sort jamais de nuit. La soirée va virer au cauchemar à la sortie du spectacle. Alice et ses parents ont un terrible accident de voiture…et c’est là qu’elle voit les monstres dévorer ses parents. C’est là qu’elle se dit que peut être son père n’était pas fou.

Désormais orpheline Alice va vivre chez ses grands parents et changer de lycée. Très vite elle se lie d’amitié avec Kat, une pétillante jeune femme pleine d’humour qui sera une grande amie pour Alice, toujours là pour l’aider. Une amitié à laquelle il est difficile de croire au départ et pourtant. Mais Alice va également être troublée par une bande de jeunes bagarreurs que personne n’approche au lycée et plus particulièrement par Cole. Cole, beau gosse ténébreux, violent et que personne n’approche est plutôt discret. Bourré de charisme et de charme, l’attirance entre lui et Alice va vite devenir incontrôlable…et Alice qui se fait désormais appeler Ali va tout faire pour intégrer le clan de Cole et se battre contre les monstres.

La première chose que je souhaite souligner à propos ce roman c’est qu’il ne faut pas s’attendre à une réécriture d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Seuls de discrets clin d’oeil se feront grâce au lapin blanc qui prend une forme très originale et grâce aux titres des chapitres qui font référence à des scènes de l’oeuvre. Ici nous sommes vraiment dans une histoire toute autre où une jeune fille qui a tout perdu et n’a donc plus rien à perdre va tout faire pour comprendre la vérité, suivre les traces de son père et de ce qui l’obsédait et intégrer la bande qui se bat contre les Zombies. A noter par ailleurs que l’auteur a su nous proposer une vision des zombies inédite et très atypique, originale et sympathique (je ne vous en dis pas plus, c’est vraiment à découvrir dans le livre mais les zombies sont vraiment pas ceux auxquels nous sommes habitués dans la littérature ou le cinéma mais n’en restent pas moins redoutables). C’est pour moi un point très fort du roman car il fallait oser bouleverser les codes et en faire une histoire captivante, haletante, véritable page turner.

L’autre gros point fort de ce tome 1 : les personnages. Rien n’est négligé et l’auteur s’est appliquée à nous brosser des portraits complets, à modeler des personnalités attachantes et uniques. Même les personnages secondaires sont travaillés, identifiables et on se prend d’affection pour eux. Alice bien sûr est l’héroïne de ce roman et Gena Showalter a su en faire une jeune fille très courageuse, captivante et qu’on a aucun mal à aimer. Malgré le drame qu’elle vient de connaître, Ali va puiser dans ses ressources pour « rendre justice » à son père et se prouver qu’il n’avait pas tort. Elle va aussi vouloir combattre les zombies pour anéantir ce mal qui a détruit sa propre vie. Mais Alice va devoir gagner la confiance de Cole et sa bande qui ne vont pas la lui accorder de suite, les choses ne seront pas faciles…C’est sans compter sur le tempérament persévérant de la jeune demoiselle. De plus elle a un certain caractère même si elle est réservée et a un sacré répondant ce qui donne des dialogues très dynamiques et sympathiques. Sa meilleure amie Kat est d’ailleurs une excellente partenaire pour les discours adolescents bourrés d’humour et de cynisme. Cole est également un personnage très important et a une personnalité bien creusée, bien ténébreuse. Il a du mal à accorder sa confiance mais aussi du mal à rester éloigner d’Alice. Ce qu’il ressent pour elle est intense et inédit et la romance se développe en douceur (malgré quelques effusions incontrôlées), chacun prenant le temps d’apprendre à connaître l’autre et lui faire confiance. Cole est fort, combatif, courageux, déterminé et protecteur. Il fera tout pour protéger son Alice et ses amis des monstres qui rôdent.

La plume de l’auteure est fluide et dynamique faisant de cet ouvrage un véritable page turner qu’on a bien du mal à lâcher. Elle nous entraîne dans une intrigue finalement assez complexe et haletante sans laisser de temps morts et en prenant malgré tout le temps de bien poser les choses. Alors qu’on pourrait s’attendre à un roman young adult assez classique il n’en est rien et les clichés du genre sont vite cassés. L’atmosphère est sombre, parfois pesante, nous sentons le danger rôder mais le tout est allégé au bon moment par des notes d’humour bien dosées. Les discours sont également un gros point fort de la narration, drôles, sarcastiques ou parfaitement sérieux quand il le faut, ils sonnent vrais. De même les scènes de combats, de batailles contre les monstres ou même d’entrainements sont immersives et détaillées.

enbref

Un premier tome captivant et sans temps mort. La manière d’aborder les zombies est atypique, les personnages sont attachants et parfaitement travaillés ce qui fait de ce roman à l’intrigue très riche un véritable page turner. Une plume fluide et immersive qui nous entraîne dans un monde sombre où le danger rode mais n’hésite pas à jouer les codes de l’humour quand il le faut. Une romance magnétique, sublime et qui prend son temps.

MANOTE

19/20

39 réflexions sur “[Chronique] Alice au pays des zombies de Gena Showalter

    • Bonne lecture en avance et bonne découverte ^^
      J’ai volontairement laissé le flou sur les zombies car c’est une réelle surprise de l’aborder de cette façon et je ne voulais gâcher le plaisir de personne.

      J'aime

  1. Ah, là, là, en grande fan de zombies je connais forcément ce roman et autant te dire qu’il me fait terriblement envie depuis très longtemps ! Ton avis me rappelle vraiment à quel point il faut que je le lise absolument 😉

    J'aime

  2. J’avais bien aimé ce premier tome mais je n’ai pas été aussi emballée que toi.
    Je suis d’accord avec tout ce que tu dis mais j’ai trouvé que ça manquait d’émotion : Ali perd presque toute sa famille et je n’ai pas versé ma petite larme (alors que je suis une grosse pleureuse !!).
    J’ai lu le tome 2 la semaine dernière et je l’ai trouvé encore meilleur !!

    J'aime

    • Moi non plus je n’ai pas versé une larme. Mais pour moi ce n’était pas nécessaire, il fallait qu’Ali sorte de sa torpeur et ait envie de se battre. J’ai toutefois trouver son intégration au lycée bien facile mais vu que personne n’était au courant, ça aide.
      J’ai quand même eu de l’émotion avec la petite soeur si tu vois ce que je veux dire…

      J'aime

  3. Je ne savais pas que ça n’était pas si proche que ça d’Alice aux pays des merveilles de Lewis Carroll! Comme j’ai moyennement apprécié Alice, tu me donnes très envie de découvrir cette saga!

    J'aime

  4. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #32 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.