Et toi, pourquoi tu lis ?

catreadingAujourd’hui c’est un article plus intime, plus personnel que je vous propose. C’est un article qui va parler de moi mais qui va aussi vous interroger vous. Je ne sais pas si vous vivez la même situation que moi mais bien souvent quand les gens apprennent que vous dévorez des livres ils vous demandent « Pourquoi tu lis autant ? », des fois c’est même juste « pourquoi ? » ou encore « Comment tu fais pour lire autant ? » ou bien « Qu’est ce que ça t’apporte ? ». Alors je me suis dit qu’il serait bien qu’on y réponde tous ensemble à cette question. Même si la réponse est en nous, évidente car nous sommes des passionnés, elle ne l’est pas forcément pour tout le monde. Prenons le temps d’analyser et partager notre rapport à la lecture et tentons d’insuffler notre passion à des gens qui pourraient eux aussi en avoir besoin ou envie mais ne sauraient comment s’y prendre…

Première question : Pourquoi je lis ?

audrey-hepburn-bampw-book-reading-vintage-Favim.com-125346

Ça peut paraître bête comme question mais c’est vrai au fond, pourquoi je lis ? Pour moi c’est juste une évidence, une partie de moi comme un musicien joue de la musique, un amateur de cinéma regarde des films, une danseuse danse, un peintre peint, un écrivain écrit. Oui je suis une lectrice, j’ai un qualificatif dont je peux être fière car il n’y a aucune honte à lire, ce n’est pas ringard ni tendance c’est intemporel. Je lis pour tout ce que cela m’apporte. Je lis pour découvrir, voyager, rêver, m’évader, comprendre, m’interroger, rire, sourire, pleurer, vibrer, trembler, avoir peur, apprendre, avancer, me projeter, pardonner, confesser, oublier, m’isoler, me protéger, guérir, pour vivre mille vies en une. Je lis parce que j’en ai besoin au même titre que j’ai besoin de mon café le matin. C’est en moi. C’est une PASSION.

Seconde question : Depuis quand je lis ?

black-and-white-blonde-book-marilyn-monroe-reading-Favim.com-316843

Depuis que je sais lire je pourrais dire. Je me souviens, enfant, que j’adorais la lecture. J’ai très très peu de souvenirs de mon enfance et par conséquent de mon apprentissage de la lecture mais je sais que celui-ci fut marqué par les aventures de Ratus et Mina et que j’adorais découvrir les aventures sur papier de ces petits rats qui m’ouvraient des portes vers un nouveau monde, celui de la lecture donc mais surtout celui de l’imaginaire, du pouvoir des mots. Je me souviens ensuite de ma bibliothèque de quartier dans laquelle j’aimais flâner, des livres de Roald Dahl ou des aventures du Petit Nicolas. C’était ça mon époque. Et puis je me souviens du collège et du Chien des Baskerville…Tout bascule au lycée où les lectures obligatoires sont lourdes telles Les confessions de Rousseau qui en aurait traumatisé plus d’un je pense mais la passion reste avec des œuvres telles que La Règle du jeu de Renoir qui m’avais alors fascinée…Mais à l’époque, en dehors des lectures obligatoires je lisais plus les fanzines australiens de mon groupe de rock préféré ou encore le célèbre magazine Rock Sound. Bien évidement, Harry Potter a marqué mon histoire de lectrice. Comme beaucoup. Dire que j’ai grandi avec Harry Potter serait un peu faux car je suis un peu plus « âgée » et quand le premier tome est sorti en 1998 pour la France (1997 pour l’édition originale) j’avais déjà 16 ans. Arrivée à l’université, découverte de l’immense, infinie bibliothèque universitaire et début de la fin dira-t-on. Je n’avais plus le temps de lire autre chose que les livres de cours (psychologie) ou des recherches scientifiques sur les sujets qui me passionnaient. Et puis on découvre la vie universitaire, on fait la fête on lit de mois en moins…Au fil des années on va dire que j’ai toujours lu, plutôt moins que plus. A part ma période découverte de Bernard Werber (merci Sam) où j’ai enchaîné les livres. Mon été interminable en centre d’appels où je cachais mon livre sur mes genoux pour lire entre les clients…et où je dévorais livres sur livres. J’ai aussi suivi le phénomène Twilight et dévoré les livres, oui bien sûr. Si je résume, j’ai toujours lu même si c’était pas avec la même ferveur qu’aujourd’hui.

2012 : j’achète ma première liseuse Kindle. Découverte d’un autre mode de lecture. Découverte de nouvelles possibilités. Je lis beaucoup durant cet été. Et puis j’oublie…je m’immerge dans mon travail qui me prend beaucoup de temps de par ses horaires et des connaissances que je me force à apprendre en dehors de ce temps de travail pour être toujours plus performante et toujours bonne conseillère pour mes clients. Je lis compulsivement les magazines beauté pour être au top de mes connaissances, je lis des tas d’articles en anglais sur le net pour déceler les tendances avant mes clients et ne jamais être prise au dépourvu. Je ne fais plus que cela. Adieu passion de la littérature. Mes lectures se résument à des textes pro-vegans ou boudhistes, autre moteur de ma vie. Plus de roman. Ma Kindle est toujours là pour moi, m’accompagnant dans mes déplacements éventuels ou lors du trajet pour notre voyage à Londres. Mais le tout reste occasionnel, je ne parviens plus à trouver le temps.

Eté 2014 ou le tournant principal dans ma vie de lectrice. Choc psychologique. Perte d’un être cher. Douleur. Je suis sonnée. Je ne réalise pas. Je me plonge alors ce jour là, face à la mer dans un livre. Pour oublier, pour voyager. Je reste peut être deux heures assise sur cette plage à lire. Depuis ce moment je n’ai plus cessé de lire. D’autres, de trop nombreuses d’ailleurs, pertes vont succéder à celle-ci. Enfonçant à chaque fois un peu plus de tristesse, de noirceur au creux de mon âme, de mon coeur. Seul remède : la lecture. Mais la lecture n’est pas qu’une thérapie, n’est pas qu’un remède. Elle est au fond une partie de moi, depuis toujours, depuis Ratus et Mina. Depuis les Harlequin de ma tante et ma cousine dans les années 90. Depuis Harry Potter. Depuis toujours.

Troisième question : comment trouves-tu le temps de lire ?

mmreading

Bon souvent cette question s’accompagne du mot « autant » mais quand on creuse un petit peu on se rend compte que les gens de manière générale ne parviennent pas à trouver le temps de se poser avec un livre. J’en ai fait partie. Longtemps j’ai eu du mal à me ménager du temps pour lire. Je disais tout le temps « j’aimerais lire mais je n’ai pas le temps ». Sauf qu’il y a quelques astuces toutes simples pour trouver le temps : passer moins de temps sur internet et les réseaux sociaux, se couper des programmes TV parfois bien débiles, mettre à profit les temps de pause, pourquoi pas lire en mangeant, 20 minutes avant de dormir, aux toilettes si vous voulez, dans les transports en commun. Il faut juste aménager son temps.

Personnellement je n’ai pas la télévision. De toutes façons les programmes ne m’intéressent pas. Donc imaginez que vous passez 2h par jour devant la TV et bien moi, ces deux heures là je les passe à lire. Si vous passez toutes vos soirées sur internet, moi je passe mes soirées dans mon lit avec un livre. Mon dimanche après midi ? Je le passe à lire. Alors oui, je vous l’accorde dans cet article et c’est très personnel, je ne sors presque pas. Pas que je n’aime pas mais c’est que je suis actuellement en arrêt maladie (longue durée) et que je ne peux pas vraiment sortir et mener une vie « ordinaire ». Donc voilà où je trouve le temps de lire personnellement. Je n’ai actuellement pas d’activité professionnelle. Mais quand je travaillais encore avec mes horaires décalées de commerce je trouvais du temps : se lever un peu plus tôt pour pouvoir lire un chapitre, lire à la pause déjeuner, lire 5 minutes par ci, par là, s’organiser à la maison pour ne pas crouler sous les tâches domestiques et donc avoir le temps. Où je veux en venir ? Nous pouvons tous lire. A nous de nous aménager NOS moments. Ne pas se mettre la pression, avoir envie, ne jamais lire par obligation.

Quatrième question : Comment bien lire ?

mmre

C’est une question qui est relative à chacun. Certains peuvent dévorer les livres en un rien de temps et tout retenir, tout comprendre, d’autres auront besoin de plus de temps. Je dirais déjà que pour bien lire il faut bien choisir. Il n’y a rien de pire que de se forcer à lire un livre. Rien de pire non plus que de devoir abandonner un livre. Prenez le temps de choisir, de comprendre vos envies et vos attentes.

Je voudrais avant de refermer cet article vous inviter à visionner la vidéo de Cassandra Croque les mots ainsi que son article blog « Lire moins pour lire mieux ». C’est très intéressant et cela amène à une réflexion pertinente sur notre rapport à la lecture, sur le choix des livres qu’on va découvrir etc. Je ne vous en dis pas plus et vous laisse « entre ses mains ».cassandracroq

Cinquième question : Et vous ?

magical

Voilà, il est temps de refermer ce long pavé bien personnel qui j’espère vous aura plu. Sachez que ce genre d’article restera TRES rare sur le blog car c’est bel et bien un blog « littéraire » que je tiens et non un journal. Mais il me semblait important de prendre le temps de poser les choses, de répondre à des questions qu’on me pose souvent par commentaire ou email ou dans « la vraie vie ».

Maintenant j’aimerais que vous aussi vous preniez le temps, en commentaire ou par mail si vous préférez de me raconter votre expérience à vous, votre rapport à la lecture et tout ce que vous auriez envie de me dire par rapport à cela. Le but de cet article étant de partager et d’apprendre encore mieux à se connaître au travers de la passion commune qui nous anime.

 

33 réflexions sur “Et toi, pourquoi tu lis ?

  1. très touchant ton article…. pour te répondre :

    Je lis également depuis toujours… Très vite enfant je piquais les journaux de mon papa, les livres de ma maman parce que j’avais fait au moins 5 fois le tour de ma bibliothèque… Alors je prenais tout ce qui me tombait sous la main. Je me souviens j’étais fan d’une série Alice Roy avec son chien Dagobert qui résolvait des enquêtes (Alice pas le chien hein ^^), j’étais fan du club des 5, mais mes souvenirs de lecture les plus marquants sont quand j’ai lu « les oiseaux se cachent pour mourir » et « jamais sans ma fille », je ne devais pas avoir 10 ans…. j’avais piqué, comme je l’écris plus haut dans la bibliothèque de ma mère… S’ils m’ont autant marquée évidemment, c’est parce que ce n’est pas des livres que tu lis à cet âge… mais bon ^^ Adolescente j’ai continué de lire, j’adorai aller en cours de littérature au lycée, j’avais un prof passionnant (et accessoirement pas mal du tout d’ailleurs :p ) qui te faisait découvrir des livres inattendus, il nous emmenait au théâtre, au ciné, (oui bon ok là ça n’a plus avoir avec la littérature… quoi que souvent c’était en lien avec ce qu’on étudiait en cours). C’est à lui que je dois ma passion pour le théâtre d’ailleurs (y assister pas y jouer faut pas déconner non plus ^^).

    Mon choix de carrière choisi très tôt (8 ans) mes lectures se sont dirigées vers les thrillers, les polars, et puis en grandissant j’ai développé un esprit philosophique… J’ai eu la chance en terminal et à la fac de droit, d’avoir des profs qui ont vu cet intérêt que j’avais pour cette matière et donc contribué à l’évolution de ma pensée par la lecture d’autres philosophes qui n’étaient pas au programme.

    Aujourd’hui, si je lis, c’est pour m’échapper, me donner des bulles d’air dans un boulot qui me demande beaucoup de concentration, où la pression est énorme et où les dossiers sur lesquels je travaille ne sont pas simples…. Si je ne lisais pas… je péterais tout simplement un plomb !
    Alors je lis partout, dès que j’ai 5 minutes, dans les transports, dans la queue au supermarché, entre deux rendez-vous au bureau, entre deux dossiers, en buvant un café, dans mon bain… bref partout….

    Je ne sais pas si j’ai répondu correctement à ta question, mais c’est ma réponse… 🙂

    Aimé par 3 people

    • Tu as répondu tout à fait correctement, le but ici étant de raconter NOTRE expérience, notre ressenti, notre rapport à la lecture et c’est tout à fait ce qu’on découvre dans ton commentaire. Ah le Club des 5, j’en ai de vagues souvenirs bien sûr ! Ces aventures trépidantes…Ca me dit quelque chose aussi cette Alice et le chien…
      La lecture est donc ta soupape ! Tu en as besoin pour décompresser, t’évader te retrouver. Formidable ressource encore une fois. Une ressource infinie et inépuisable. Belles lectures ♥

      J'aime

  2. Superbe article, très touchant…merci de vous dévoiler autant.
    Personnellement, j’ai commencé à lire tard, très tard enfin du moins pour le plaisir. Je devais avoir 16 ou 17 quand ma prof de français nous a fait découvrir L’écume des jours de Boris Vian … j’ai dévoré tous ses romans en suivant. Après que dire fac de lettres mais pas trop, les études c’étaient pas mon fort. En fait jusqu’à il y a 3 ans environ j’étais une collectionneuse de livres (j’adore l’objet) mais une lectrice « commune » (quand j’avais le temps, la motivation, rien d’autre à faire…). Je me suis remise à lire vraiment sous l’impulsion de ma grande (une dévoreuse) je voulais partager avec elle son centre d’intérêt. Et puis il y a eu la création du blog et là un déclic, un jeu une redécouverte 😀 et je n’arrête plus.
    Je lis essentiellement le soir et souvent jusqu’à très tard. (Pas fan de TV non plus ; ) )
    Bonne journée et bonne lecture 🙂

    Aimé par 2 people

    • Même si on découvre la lecture tardivement on peut devenir de « grands » lecteurs, super témoignage. Ca prouve qu’il n’y a pas d’âge pour s’y mettre, l’essentiel étant de respecter nos envies. C’est super d’avoir cette passion en commun avec son enfant. Je n’ai pas d’enfant et ne souhaite pas en avoir mais pour moi la lecture est un élément essentiel du développement de l’enfant.
      La TV : nul ^^ Bonnes lectures et à bientôt.

      Aimé par 1 personne

      • Merci …pour les enfants c’est un choix que je respecte. Je ne voyais pas ma vie sans enfants, d’ailleurs en plus des miens je travaille avec des ados 😀 . La lecture permet de leur montrer le monde différemment et de leur ouvrir l’esprit…ainsi que de développer leur vocabulaire. Malheureusement à l’heure actuelle la lecture perd de la place et de son « pouvoir ». La TV peut aussi avoir ses bons côtés. Tout dépend de la manière de l’aborder et de l’accompagnement 😉

        Aimé par 1 personne

        • j’aime beaucoup les enfants et à l’origine je voulais être psychologue en développement ! mais bon la vie a fait que ma carrière n’a pas pu être celle ci ^^
          Pour la TV je ne suis pas une « anti » disons que je suis anti programmes débiles dont nous sommes envahis. Après il existe de très bons programmes. Je suis juste « contre » (je parle pour MOI je ne désigne personne) le fait de faire la loque devant des trucs sans sens et qui n’apportent rien alors qu’on peut faire des choses beaucoup plus enrichissantes à côté. Mais je ne juge pas pour autant, chacun ses loisirs 🙂

          Aimé par 1 personne

  3. Très belle idée cet article, c’est touchant de connaître le rapport de chacun à la lecture.

    Je lis moi aussi depuis toute petite, cet amour m’a été transmis par ma maman qui m’a traîné à la bibliothèque plus ou moins dès que j’ai su marcher. Je n’ai également pas beaucoup de souvenirs d’enfance mais je rappelle de certains albums d’images que j’adorais regarder. Sont venus ensuite les Max et Lili mes Tom-Tom et Nana dans le J’aime Lire, toutes ces petites histoires pour enfants.

    Comme énormément de monde, et comme toi, Harry Potter tient une place majeure dans ma vie de lectrice. Le trio de tête et moi on avait le même âge alors oui, la saga a été une grande part de mon enfance/adolescence. A cette période je lisais aussi pas mal de chick-lit puis ensuite les Twilight, comme beaucoup.

    Vers mes 17 ans je pense, est venu l’amour des thrillers et des policiers, j’en ai dévoré des tonnes (dont la saga Millénium qui a pour moi été une révélation à ce moment là) jusqu’à saturer et quasiment ne plus rien lire. D’autant plus que, de même que toi, la vie étudiante, le travail, les amis/sorties, avaient quasiment éclipsé la lecture de ma vie.

    Et puis l’été 2014, premier où je n’ai pas travaillé, la lecture est revenue en force. J’ai créé mon blog (un énième) et puis à la rentrée scolaire j’ai continué à lire mais lâché le blog.

    LE vrai tournant ça a été cet été, où après mes études, je me suis retrouvée sans vie active. Le choc, le vide, le besoin de combler. La lecture et par conséquent le blog qui pour moi pour l’instant vont de pair, sont venus atténuer quelques peu ce sentiment. C’est toujours le cas.

    Je me retrouve dans tes paroles, car même si mes raisons sont moins graves, la lecture et tout ce qui va avec sont un refuge pour moi. Ça m’anime et occupe mon cerveau.

    A ce stade, je pense que même le retour (j’espère rapide) d’une vie professionnelle ne prendra plus entièrement le pas sur la lecture. C’est un vieux compagnon retrouvé que je n’ai plus envie de quitter.

    Encore plein de belles lectures à toi Bettie, en espérant qu’elles continuent à t’apporter du bien-être et de l’évasion.

    Aimé par 2 people

    • J’ai adoré lire ton parcours. C’est chouette de partager tout cela avec vous. Je comprends le « vide » le besoin de combler et la lecture fait cela à merveille. Je suis d’accord avec toi : c’est un vieux compagnon à garder toujours près de son coeur, une sublime ressource inépuisable.
      Les lectures nous apportent tant qu’il serait dommage de s’en priver. Après, le blog c’est autre chose, il est là pour partager, transmettre la passion, faire découvrir il ne doit jamais devenir une contrainte sinon à quoi bon ? Belles lectures à toi aussi et merci.

      J'aime

  4. C’est très touchant d’en apprendre plus sur toi, et c’est très intéressant d’en apprendre plus sur notre rapport à la lecture.
    Je lis depuis que je suis enfant, ma belle mère étant une grande lectrice j’ai tout suite été plongé dans cet univers. Je me souviens encore de mon premier gros coup de cœur, ma première lecture addictive : Trois amies de Judy Blum, depuis je n’ai jamais cessé de lire. Et puis il y a eu une rencontre avec la documentaliste du cdi du collège, avec qui j’avais beaucoup d’échange sur mes lectures. Cette femme reste chère à mon cœur et je pense souvent à elle. Ado j’avais un très gros rythme de lecture, vivant à la campagne, je passais mes journées à lire. Comme toi Bettie, je ne sors pas beaucoup je ne ressens pas le besoin de faire plein de choses, d’être toujours à droite ou à gauche. Et depuis que je suis installée avec mon homme, loin de mes proches je n’ai pas d’amies dans le coin…alors je m’évade à travers mes lectures qui m’apportent de belles rencontres ^^
    Ayant des horaires atypiques, je trouve toujours le temps de lire dans la journée, il est rare que je ne lise pas quelques pages par jour. Et je lis ce qui me fait envie, je cherche avant tout le dépaysement et des relations fortes.
    J’ai repris mon blog en avril dernier, pour partager à nouveau ces lectures qui me font voyager, mais le blog n’a pas retrouver son rythme d’avant (peu de visite et de commentaires), j’ai l’impression d’écrire dans le vide…

    A bientôt et peut-être au plaisir de te rencontrer un jour 🙂

    Aimé par 2 people

    • Merci de ton témoignage. Je trouve super que tu parviens à trouver du temps même si tu as des horaires « atypiques ». Quand on veut, on peut n’est ce pas ?
      Je sais que des fois le blog peut s’avérer frustrant, on y passe du temps pour parfois peu de retours. Mais moi je le vois aussi comme une trace de mes écrits et je me dis que ça peut toujours toucher quelqu’un, faire découvrir un livre, et le partage est la plus belle des choses dans cet univers livresque, juste après le plaisir de la lecture. On voyage, on s’évade. Avec l’âge (j’ai 33 ans), je me rends compte que j’aime de plus en plus le calme de ma maison et mes livres avec mes chats 🙂 Non je ne deviens pas ermite (c’est juste la maladie) mais je prends du plaisir dans ces moments rien que pour moi. Avec plaisir si nous avons l’occasion de nous rencontrer bien sûr !

      J'aime

  5. C’est un article absolument génial ma belle et qui devrait pousser tout le monde a se poser la question ! Pour ma part, j’ai toujours lu aussi, mes parents me lisaient des histoires quand j’étais petite et j’adorais ça 😀 Mais comme toi, c’est aussi suite à un état plus psychologique, étant en fauteuil roulant, lire est devenue une vraie nécessité pour moi, à 20 ans, je me suis immergée dans « Twilight », oui, c’est pas le meilleur livre du monde, mais cette série m’a totalement changée ! A partir de cet instant, j’ai lu autant que je le pouvais, principalement pour m’évader et au fur et à mesure, parce que je ne pouvais plus vivre sans tout simplement…

    Aimé par 2 people

    • Merci d’avoir partagé ton histoire. J’ignorais totalement pour le fauteuil roulant mais du coup j’imagine que oui, la lecture peut être une bonne « thérapie » et vite devenir une nécessité. Qu’est ce qu’on s’évade…

      J'aime

  6. Très sympa ton article. Perso, je lis depuis que je sais lire. Je me rappelle, à l’école, je cachais un Martine dans mon casier, que je lisais quand la maîtresse avait le dos tourné!!! :p
    De plus, comme toi, je regarde peu la télé (j’en ai une) mais je préfère passer une soirée avec un livre, parfois, je préfère regarder la télé mais c’est devenu rare!
    Je lis parce que j’en ai envie, parce que j’aime m’immerger dans un monde imaginaire, voyager, rester dans cette bulle, vivre plein d’émotions, voir plein de paysages, rencontrer plein de gens, tout ça depuis mon canapé ou mon lit 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Ah les Martine. dis donc tu étais une coquine avec ta maitresse :p
      J’avais les Martine aussi et tous les Disney publiés chez France Loisirs, je les ai offert à la fille d’une amie.
      Les livres font de nos soirées des moments magiques 🙂

      J'aime

  7. C’est un très bel article, très touchant 🙂
    Pour te répondre, je lis depuis que je sais lire aussi. J’ai commencé avec les Monsieur/Madame, Les histoires de père castor, et puis ensuite Fantomette. Pour ma part j’ai grandi avec Harry Potter, mais pas que. A chaque horaire d’ouverture de ma bibliothèque de campagne, j’y étais, et j’y passais l’après midi. Depuis le lycée, je lis, je lis, je dévore. Quand on me demande, pourquoi tu lis ? Souvent je demande pourquoi tu regardes la télé ? Ma télé n’est presque jamais allumé, je préfère, et j’ai besoin de mes livres. Je ne pourrais pas vivre sans. Aujourd’hui j’ai la chance d’avoir pu me faire ma propre bibliothèque. J’ai très peu d’amis qui lisent, qui préfèrent sortir, faire la fête, mais je préfère mes soirées, seule avec mes livres. Et c’est aussi souvent qu’on me dit, mais tu dois t’ennuyer chez toi ? Non, au contraire, je ne m’ennuie absolument pas. Je voyage.
    Beaucoup ne nous comprennent pas, pourtant pour moi, c’est inimaginable une vie sans livre.
    Merci pour cet article Bettie 🙂
    La lecture est une passion merveilleuse 🙂

    J'aime

  8. J’aime beaucoup ton billet qui me touche beaucoup et me parle…
    J’ai jamais été une grande lectrice, je lisais un livre de temps en temps mais pas de quoi alimenter une passion. J’aimais bien sans plus, préférant regarder la tv enfant et ado ou sortir avec les copains/copines.
    J’ai commencé vraiment à lire en même temps que la création de mon blog c’est à dire été 2014, les raisons sont très personnelles mais j’avais besoin de m’évader, de fuir mes soucis, en gros c’était ça ou me tirer une balle, pour dire à quel point la lecture a été bénéfique pour moi, pour mon mental.
    Je ne regarde plus la tv depuis que je lis, elle ne sert plus qu’aux enfants quand ils veulent regarder un dessin animé.
    La lecture c’est devenu plus qu’une passion, qu’une activité ou un hobby, c’est devenu mon mode de vie.

    J'aime

  9. J’ai beaucoup aimé ton article et je tenais à partager mon histoire avec la lecture.

    Lire me permet de m’évader et décompresser. Dès que je m’installe confortablement avec un bouquin, je suis dans ma bulle. Le livre est un peu un doudou! Il me fait du bien. J’aime lire, vivre des tonnes de vies différentes, endosser des personnages totalement à l’opposé de moi, j’adore ça.

    Je lis depuis que je suis petite mais j’ai eu pas mal de périodes sans aussi. Comme toi j’ai adoré ce moment de découverte de la lecture avec Ratus, Mina et Cie, j’aimais vraiment ça. D’ailleurs quand j’ai lu ton article, à la vue de ces noms ça m’a donné le sourire direct! Souvenirs d’enfance.
    Ensuite s’en est suivi les livres de la bibliothèque rose et verte que ma grand mère m’offrait. Plus de titres en tête malheureusement.
    Comme beaucoup je me suis prise d’amour pour Harry Potter. Je les ai dévoré malgré leur volume conséquent pour l’âge que j’avais. C’est surement depuis ce moment que je me suis mise à apprécier les très gros livres. Plus ils sont épais, plus je kiffe.
    Puis période de blanc.
    J’ai lu les Twilight. Pavé une fois de plus. J’avais acheté les versions en espagnol, donc c’était un peu un challenge pour moi, mais malgré la difficulté gros coup de cœur.
    Puis j’ai privilégié les sorties au détriment de la lecture. Et est venu le phénomène 50 nuances. Bêtement j’ai voulu le découvrir car tout le monde en parlait. Ça m’a remis le pied à l’étrier. Depuis j’ai repris et les livres ne me quittent plus. Je lis principalement des romances et du new-adult.

    Chaque moment de libre est exploité pour la lecture. Mes trajets dans le métro. Ma pause déjeuner. Quand il n’y a rien à la télé. Je préfère largement me perdre dans un bon livre que regarder un truc débile à la télé. Et quand je n’ai pas de livre sous la main, je suis sur Wattpad ou je me suis faite une petite bibliothèque de jeunes auteures.
    Bref lecture lecture lecture. J’ai besoin de ma dose journalière et je prends le temps pour ca. Du temps pour moi.

    J'aime

    • Merci pour ce super partage d’expérience. Même si je n’ai pas du tout aimé 50 nuances de Grey je suis contente de voir que ce phénomène littéraire a remis le pied à l’étrier comme tu dis à de nombreuses personne qui ont ainsi retrouver le goût de lire. c’est un peu ce qui s’est produit avec Harry Potter ou Twilight ou plus récemment After pour de nombreuses personnes 🙂
      Du temps pour soir, mais oui, tout à fait.

      J'aime

  10. Pingback: [Pause thé] Un dimanche en douceur #11 | BettieRose books

  11. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #28 | BettieRose books

  12. Voici un très bel article et qui est sujet aux commentaires (élogieux, intéressés). J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire.

    Voici ma réponse : Je lis parce que j’aime les livres et les histoires. Ils me détendent. Ils m’ouvrent sur d’autres univers, d’autres façons de vivre, d’autres manières de concevoir la vie et les relations aux autres. C’est toujours un moment important dans ma journée, un moment d’attente, un instant de plaisir. Mes lectures se font souvent le soir, lorsque ma journée se terminent, que mes différentes activités se clôturent… Je ne suis pas trop « télévision ». Je prends plus de plaisir à me plonger dans les univers écrits que télé-visuels.
    Je me suis donné « l’autorisation » de lire assez tardivement… après mon bac littéraire ! Au début, je lisais pendant les vacances exclusivement… et maintenant, c’est tout le temps et chaque jour… Plus de restriction !! La grande liberté ! Je me permets tous les genres.
    C’est l’un de mes passe-temps favoris (parmi plein d’autres). Mais celui-là, c’est mon moment à moi (toute seule). Il est personnel même si je partage beaucoup grâce à mon blog…

    Merci pour cette ouverture de sujet… A très bientôt.

    J'aime

  13. Ton article est vraiment génial, tu nous livres vraiment ta passion 🙂
    Pour ma part je lis depuis que je sais lire c’est-à-dire 4/5 ans, je restais plonger dans mes livres même durant la récré haha…
    Pour trouver le temps de lire c’est simple : dès que j’ai du temps libre cela devient du temps « livre » 😀
    Comment bien lire ? Je ne pense pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations (références à Astérix et Obélix mission Cléopâtre :p), je pense que « bien lire » c’est tout simplement « lire » peu importe où, quand, comment 🙂
    Pourquoi je lis ? Parce que cela fait partie de moi, de mon identité, c’est vital 🙂
    Voilà pour mes réponses ^^

    J'aime

  14. Pingback: [Bilan lecture] Janvier 2016 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s