[Chronique] Fangirl de Rainbow Rowell

fangirl

Publié aux Editions Castemore – 2015 –  507 pages (publié chez Milady en 2014)

resumeCath est fan de Simon Snow.
Okay, le monde entier est fan de Simon Snow…Mais pour Cath, être une fan résume sa vie – et elle est plutôt douée pour ça. Wren, sa soeur jumelle, et elle se complaisaient dans la découverte de la saga Simon Snow quand elles étaient jeunes. Quelque part, c’est ce qui les a aidé à surmonter la fuite de leur mère. Lire. Relire. Traîner sur les forums sur Simon Snow, écrire des fanfictions dans l’univers de Simon Snow, se déguiser en personnages pour les avant-premières de films.

La soeur de Cath s’est peu à peu éloignée du fandom, mais Cath ne peut pas s’en passer. Elle n’en éprouve pas l’envie. Maintenant qu’elles sont à l’université, Wren a annoncé à Cath qu’elle ne voulait pas qu’elles partagent une chambre. Cath est seule, complètement en dehors de sa bulle de confort. Elle partage son quotidien entre une colocataire hargneuse qui sort malgré tout avec un mec charmant et toujours collé à ses bottes, son professeur d’écriture inventée qui pense que les fanfictions annoncent la fin du monde civilisé, et un camarade de classe au physique alléchant qui a la passion des mots…
Mais elle ne peut s’empêcher de s’inquiéter à propos de son père, aimant et fragile, qui n’a jamais vraiment été seul. Pour Cath, la question est : va-t-elle réussir à s’habituer à cette nouvelle vie ?
Peut-elle le faire sans que Wren lui tienne la main ? Est-elle prête à vivre sa propre vie ? Ecrire ses propres histoires ?
Et veut-elle vraiment grandir si c’est synonyme d’abandonner Simon Snow ?MONAVISV2

Voici un livre que j’ai lu il y a un bon moment déjà et que j’ai plus ou moins volontairement zappé de chroniquer. N’ayant que peu apprécié ma lecture, je ne savais pas comment poser les mots dessus. Je sais que ce livre a beaucoup plu donc je me suis demandé ce qui n’allait pas chez moi avant de me rendre compte que je n’étais quand même pas la seule à ne pas avoir apprécié cette lecture. Et puis la sortie de Carry On de Rainbow Rowell m’a rappelé que je n’avais jamais parlé de ce livre ici et qu’il était temps de le faire.

Dans cette histoire nous suivons donc des jumelles qui ont toujours été fan d’une série à la Harry Potter et qui écrivent des fanfictions à succès à ce sujet. Lorsque Wren, la plus indépendante des soeurs dit à Cath qu’elle veut s’éloigner et ne pas partager sa chambre avec elle lors de leur entrée à l’université, c’est tout le monde et toute la sécurité de Cath qui s’effrondre. Elle n’est pas vraiment prête à grandir sans sa soeur, elles qui ont toujours tout fait ensemble et étaient inséparables.

Nous allons donc voir Cath apprendre à vivre par elle-même dans son nouveau monde qu’est la faculté. Son rapport aux autres va devoir changer, elle va devoir apprendre à apprécier les gens et sortir de sa bulle où elle s’enferme si souvent avec Simon Snow, héros de sa fan fiction. Mais peut-elle vraiment grandir et abandonner Simon Snow ? Ne peut elle pas trouver le moyen de concilier les deux. A l’heure où Cath rencontre un garçon qui fait battre son cœur ses incertitudes sont plus que jamais présentes…

C’est un roman d’apprentissage, d’amour et de passage à l’âge adulte. Notre personnage principal ici vit à l’abri de sa sœur jumelle et de son écriture de fan fiction. Seulement en arrivant à la faculté elle se retrouve obligée de prendre son indépendance, de vivre sans sa sœur qui elle veut vivre des expériences totalement différentes et donc de se prendre en main. Elle va bien entendu faire des rencontres dont celle d’un garçon, Lévi. Le moins qu’on puisse dire c’est que le personnage féminin crée ici par Raibow Rowell est assez atypique et attachante même si parfois très exaspérante. Elle est timide, mal à l’aise dans son rapport avec les autres et évite les situations de conflit ou de rencontres. Elle est restée enfant et ce indépendamment de sa fanfiction car nous comprenons vite qu’il n’y a pas d’âge pour écrire ce genre d’histoire. C’est donc son rapport aux autres que Cath va voir se transformer tout au long du roman. D’ailleurs cette partie du roman est plutôt sympathique et la romance qui se développe est agréable, douce, naturelle. Le personnage de Lévi apporte beaucoup de fraîcheur à cette histoire car il est adorable. Un bookboyfriend qui change des clichés du genre, qui n’est ni hyper sexy ni bad boy. Un garçon drôle et attachant, simple et vrai.

Ce qui m’a profondément ennuyé dans ce roman (et j’insiste sur le « je » parce que je suis bien consciente que ce n’est pas le cas de tout le monde) : l’alternance avec des extraits de fan fiction. Autant au début ça permet de comprendre un peu l’univers de Cath autant cela en devient vite lassant et même exaspérant. Ces passages, au fond, n’apportent rien à l’histoire si ce n’est des pages en plus et j’ai tellement été agacée par la fan fiction que j’en ai fini par zapper les passages Simon Snow. Dommage, j’avais justement acheté ce roman pour ça, pour cette construction narrative originale mais avec moi cela n’a pas fonctionné du tout et a rendu ma lecture pénible, interminable. Je n’ai au final retiré aucun plaisir de cette lecture et n’avait qu’une hâte : la terminer pour savoir comment Cath évoluait et savoir sur quoi débouchait sa relation avec Lévi. Plus ça allait plus le tout m’agaçait.

Pourtant la plume est fluide et on reconnait le style de l’auteure. Mais ce rythme n’est pas accrocheur. Cette histoire n’apporte rien. Il y a toutefois des moments intéressants dans la vie de Cath et même émouvants, notamment dans ses rapports à sa sœur, à son premier amour et la découverte de l’autre mais ça n’a pas suffit à remonter le niveau général et à me procurer une expérience mémorable de lecture.enbref

Un livre qui part d’un bon concept en alternant vie réelle d’une jeune fille attachante qui doit grandir et passages de fan fiction (écrit par cette même jeune fille). Toutefois ces passages n’apportent rien si ce n’est un ennui profond et perturbent l’avancement de la lecture plus qu’autre chose. Une lecture donc laborieuse où on finit par zapper la fan fiction. Une plume malgré tout fluide et juste, une romance toute douce.

MANOTE13/20

(avec le recul je me dis que je ne suis si pas si sévère que cela avec mon 13/20)


La question que je me pose : que vaut Carry On ? Quelqu’un l’a lu et peut m’en parler en commentaires ? Carry On est donc une fan fiction écrit par Rainbow Rowell avec les personnages de l’univers Simon Snow mais à priori cette dernière serait différente de celle du livre si j’ai bien saisi. Quelqu’un confirme et donne son avis ? Car qui sait, peut être cela pourrait-il « racheter » le désastre de Fangirl pour moi ?carryon

Je constate sur Livraddict qu’il bénéficie d’une très belle moyenne…

« Simon Snow just wants to relax and savor his last year at the Watford School of Magicks, but no one will let him. His girlfriend broke up with him, his best friend is a pest, and his mentor keeps trying to hide him away in the mountains where maybe he’ll be safe. Simon can’t even enjoy the fact that his roommate and longtime nemesis is missing, because he can’t stop worrying about the evil git. Plus there are ghosts. And vampires. And actual evil things trying to shut Simon down. When you’re the most powerful magician the world has ever known, you never get to relax and savor anything. »

14 réflexions sur “[Chronique] Fangirl de Rainbow Rowell

  1. Ce n’est initialement pas mon genre de lecture, mais après tout, « Maybe Someday » de Colleen Hoover non plus. Mais quand je lis ta chronique, je découvre un retour probablement assez proche de ce que je pourrais moi-même en penser, et du coup je vais privilégier d’autres lectures.
    Merci beaucoup pour ton retour 🙂

    J'aime

  2. C’est le premier (et le seul pour le moment) roman que j’ai lu de Rainbow Rowell mais j’ai adoré. Certes, il ne se passe pas grand chose, c’est long mais j’ai adoré Cath et la manière dont l’histoire est raconté. C’est un sacré pavé mais je ne l’ai pas vu passer, j’ai trouvé les personnages super attachants et simples, normaux et l’histoire « vraie ».
    Autant, j’ai bien aimé les passages de la fanfiction dans Fangirl, autant je me demande ce que Carry On peut donner…

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s