[Chronique] Journal intime d’un chat acariâtre de Frédéric Pouhier et Susie Jouffa

journalintimedunchat
Publié aux Editions First – 2014 – 160 pages

resume« Je me présente, je suis un petit chat de 6 mois, vif, intelligent, beau, facile à vivre et modeste. Après avoir bourlingué de foyer en foyer, je viens d’être recueilli par une famille tout à fait détestable. Je ne connais pas leur nom, appelons-les la famille Crétin, ça leur va à merveille. Je vais vous raconter mon quotidien. »

« 22 novembre, 75e jour de captivité. Ce matin, action coup de poing ! J’ai décapité une souris et leur ai apporté le corps sur leur lit. Cette action barbare est nécessaire pour faire comprendre à mes geôliers de quoi je suis capable. La mission a lamentablement échoué, ils se sont extasiés bêtement à grand renfort de paroles onctueuses et condescendantes: « mais quel bon chat, c’est un bon chasseur, ça ! ». Je crois que je vais devoir monter d’un cran en violence… »

Ce chat, vous allez l’adorer ! Ou le détester !!!

MONAVISV2Amoureux des félins, ce livre est fait pour vous. Enfin sauf si vous tenez à garder une image toute innocente de votre mignon petit chat. Parce que le journal intime du mignon petit chaton que nous allons lire n’a rien d’innocent. Mais alors rien du tout. Tout juste débarqué dans la famille Crétin ce pauvre chat vit un enfer au quotidien et se lâche dans son journal pour nous faire comprendre l’ampleur de son malheur. Que c’est dur d’être un chat d’intérieur dorloté et chouchouté. Supporter les humains, leurs bruits, leurs caresses et ne pas manger à volonté ? Et son pire ennemi ? Le vétérinaire.

FullSizeRender (9)

C’est un petit journal court mais efficace au travers duquel nous allons suivre 400 jours de captivité dans la peau d’un chat drôle et cynique. Ce livre est bourré d’humour et les humains vivant avec un chat reconnaîtront forcément leur boule de poils. Le journal est également riche en clins d’œils culturels, politiques et littéraires. Edgar est un chat typique (il me détesterait de dire cela) qui se laisse vivre (là aussi il me détesterait) et supporte tant bien que mal sa famille d’humains. Il a du mal à les dresser, ils sont assez indépendants voyez-vous et ne se plient pas à toutes ses exigences. Quant à son compagnon canin, n’en parlons même pas, il est tout le temps content celui-là…

La plume est hilarante, et un instant on croirait vraiment qu’un chat a pu l’écrire…Car je suis certaine que toutes ses pensées passent dans la tête de nos félins les plus coquins. Certains se laissent vivre, d’autres se rebellent…Edgar lui il est entre les deux. Sa devise ? « Un esprit sain dans un coussin ». Sa vérité ? « C’est toujours quand je dors qu’on me réveille ». Son quotidien « Quand je m’ennuie je mange. Quand je suis heureux, je mange. Quand je suis triste, je mange. Mais qu’on ne vienne pas me dire que je suis gourmand, ça va m’énerver, et quand je suis énervé, je mange ».

FullSizeRender (8)

enbrefUn livre à offrir aux amoureux des chats ou à ceux qui ne les comprennent pas. Si vous souhaitez passer un bon moment, ce petit journal écrit par un chat, pas si méchant que cela est fait pour vous. Au fil de la captivité d’Edgar on apprend à le connaître et à l’aimer…L’auteur du journal a forcément beaucoup observé son chat pour nous délivrer un livre avec autant d’humour et de véracité. A moins qu’il n’ait été réellement écrit par un chat ?

MANOTE17/20


CITATIONS

 

  • « 8 juillet – 36ième jour de captivité

Règle n°1 : Les chats ne s’excusent jamais. Ils laissent ça aux chiens.

Règle n°2 : Les chats ne suivent aucune règle, exceptée la règle n°1.  »

  • « 13 mai – 345ième jour de captivité

Mon éditeur me demande, pour surfer sur le succès de Cinquante Nuances de Grey, d’ajouter un peu d’érotisme à ce journal intime.

Alors, voilà, cher journal, hier soir, j’ai rencontré une chatte sublime. Je n’avais jamais vu une femme aussi sexy et provocante. Elle était allongée, entièrement à poils, sur son balcon. Puis elle a descendu, lentement, les marches vers moi. De sa démarche féline et sexy, elle s’est approchée, s’est lovée tout contre moi, a commencé à me caresser tendrement, n’écoutant que mon désir j’ai…j’ai…J’AI RIEN FAIT ! JE VOUS RAPPELLE QUE JE SUIS CASTRÉ ! Alors maintenant, oust les pervers ! »

 

Publicités

30 réflexions sur “[Chronique] Journal intime d’un chat acariâtre de Frédéric Pouhier et Susie Jouffa

  1. Pingback: [Chronique] Journal intime d’un chat acariâtre de Frédéric Pouhier et Susie Jouffa | musnadjia423wordpress

  2. Je l’ai feuilleté en librairie et c’est vrai qu’il a l’air plutôt drôle.
    Je pense qu’il plairait aussi à tous ceux qui pensent que les chats sont des créatures démoniaques qui cherchent à dominer le monde 😛

    J'aime

  3. J’adore, un livre à lire absolument par contre petit bemoi pour la couverture rigide, une édition couverture « souple » est elle prévue ??

    J'aime

  4. Merci pour cette chronique qui donne terriblement envie de lire ce livre. j’adore le principe d’être dans la tête d’un chat. c’est fou comme cet animal est inspirant. Merci beaucoup.

    J'aime

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #26 | BettieRose books

  6. bonjour,
    je viens de finir le livre emprunté à la bibliothèque (sympa cette bibliothèque de proposer ce genre de livres) et j’en ris encore ; mais est ce possible, Edgar doit être le jumeau de mon chat Tom ou sa réincarnation, si si je vous assure… que de situations identiques à mon quotidien… j’ai adoré le jour ou Edgar saute sur le pied de Marc qu’il a eu l’imprudence de laisser pendre du lit, cela m’a rappelé bien des choses…

    alors n’hésitez pas, courez l’empruntez ou l’acheter, vous passerez des heures formidables avec Edgar

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s