[Chronique] Phobos² de Victor Dixen

PHOBOST2

Publié dans la CollectionR – Robert Laffont – 2015 – 490 pages

resumeILS CROYAIENT MAITRISER LEUR DESTIN.

Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

ELLE CROYAIT MAITRISER SES SENTIMENTS

Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

MEME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.

MONAVISV2Attention coup de cœur. Avec ce second tome, l’auteur a achevé de me convaincre : il est doué et j’adhère à son style. Après avoir succombé à Animale (tome 1 et tome 2) et énormément apprécié le premier tome de Phobos, le second, que j’attendais avec impatience a largement comblé mes attentes et mêmes plus. C’est une explosion de sensations, de la Terre à Mars, des péripéties fantastiques et des personnages qu’on voit gagner en assurance, avec une personnalité encore mieux sculptée que dans le premier tome.

phobos-dixen-epub

/!\

NE LISEZ PAS CETTE CHRONIQUE SI VOUS N’AVEZ PAS ENCORE LU LE PREMIER TOME DE LA SAGA . VOUS ETES PRÉVENUS : CONTIENT DES SPOILERS SUR LE PREMIER TOME

/!\

phobosaurelie

Souvenons-nous : à la fin de premier tome, énorme cliffhanger. Léonor vient d’apprendre l’existence du rapport Noé et donc de comprendre qu’ils n’ont aucune chance de survie sur Mars à long terme. Au terme d’une discussion en privé avec l’horrible Serena, Léo se retrouve face à un dilemne : faire demi-tour mais au risque de mourir de faim ou descendre sur Mars mais au risque de mourir sous peu de temps comme les animaux du rapport Noé. « Vous vous trompiez, Serena, je ne suis pas comme vous. Parce que vous, vous êtes vraiment seule…[…]…et moi je suis douze ! »

Léo va donc devoir faire part de ses terribles découvertes à l’intégralité de l’équipage, filles et garçons confondus et les convaincre de la machination qui se joue. Alors que les programmes de la chaîne Genesis sont interrompus, chaque minute compte dans la décision. Au terme de débats, Léo est celle qui tranche : ils vont descendre sur Mars, se marier, jouer le jeu devant les téléspectateurs afin de ne pas « titiller » Sérena qui peut les tuer à tout moment et pendant ce temps tout faire pour comprendre ce qui a mis un terme à l’existence des animaux du rapport Noé.

Une fois sur Mars, les couples se forment, les foyers se fondent et les plans se mettent en place. Bien décidés à survivre nos jeunes pionniers vont tout faire pour en savoir plus et comprendre comment survivre. Mars, planète hostile leur réserve toutefois de bons moment ensemble et surtout de belles histoires d’amour. Comme nous le savions, Léo a choisi le beau Marcus et est très amoureuse. Mais sur Terre, Serena cherche un moyen de les neutraliser. Pendant ce temps là, la fille de cette dernière, au courant de la cruauté et des plans machiavéliques et meurtriers de sa mère se cache dans le désert avec Andrew. Ils pourraient bien être les seuls alliés de nos héros sur Mars.

Encore une fois, l’auteur nous emporte par son style ultra addictif et l’alternance champ / contrechamp / hors champ donne un rythme inédit et passionnant à l’histoire. Ainsi nous allons de Mars à la Terre, nous immergeant des différents complots, plans, idées, astuces et innovations. Nous voyons l’horrible Serena dans toute sa splendeur, femme machiavélique et à la cruauté illimitée, prête à tout pour le pouvoir et la gloire; Andrew et Harmony qui tentent de rester le plus éloignés possible d’elle et de venir en aide aux amis de Mars, et les 12 jeunes qui s’habituent à leur nouvelle vie martienne. Sur Mars, alors que les couples sont formés, l’harmonie est plutôt au rendez-vous entre les 12 aventuriers qui savent s’organiser, se répartir les tâches et vivre ensemble. Bien sûr, quelques disputes, jalousies et éclats de voix viennent ponctuer le quotidien, sinon que serait la vie en communauté sans cela ? Ils jouent tous parfaitement le rôle qu’on attend d’eux. En apprenant à les connaître, nous sommes surpris de certains traits de caractères. Par exemple, Kelly est plutôt bluffante. Mais certains d’entre eux pourraient cacher de drôles de secrets…A qui se fier ? Les caractères s’affirment, les personnalités sont sculptées mieux que jamais et on comprend de mieux en mieux chacun d’entre eux, ayant parfois même l’impression de faire partie de leur aventure formidable et effrayante. Le point fort c’est qu’on voit vraiment que l’équipe se soude, se renforce. Malheureusement, Serena manipule son monde mieux que jamais et nous découvrons dans ce tome toute l’étendue de son pouvoir. Son esprit machiavélique est sans limites et Victor Dixen a su créer un personnage antipathique, cruel et malsain à la fois que nous prenons un plaisir amer à détester. Alors qu’elle devrait être un modèle d’équilibre, le pilier psychologique des aventuriers et la future vice- présidente des Etats-Unis, nous la haïssons de plus en plus au fil de pages.

Ce tome 2 est une course contre la montre, une poursuite de la survie et quête de l’amour. Les héros vont devoir grandir et mûrir très vite, prendre des décisions s’ils veulent s’en sortir. Les caractères vont devoir s’harmoniser et se faire confiance. Le temps joue contre eux ainsi que Serena. Alors que le monde entier les regarde ils n’ont pas le droit à l’erreur. Mais ils ont un esprit de négociation qui se peaufine, s’affine et sauront tout mettre en oeuvre pour se protéger du mieux qu’ils le peuvent. Nous prenons donc un aller sans retour sur Mars et la fin est juste la plus cruelle qui soit. Monsieur Dixen, comment pouvez-vous nous faire cela ? Vous rendez-vous compte de la cruauté d’un tel cliffhanger ? Combien de temps avant le fabuleux tome 3 désormais ? Car oui, chers lecteurs, c’est une fin horrible que nous propose l’auteur, nous mettant en haleine et nous frustrant au plus haut point. Comment avez-vous pu nous faire cela Mr Dixen hein ?enbref

Ce tome 2 est encore plus réussi que le premier et nous fait voyager sur l’immensité de Mars et ses hostilités. Nous apprenons encore mieux à connaître nos aventuriers de l’espace et les personnalités se renforcent. Léo va devoir se révéler en tant que leader et apprendre à aimer l’homme qu’elle a choisi. C’est le temps des découvertes mais aussi une effroyable course contre la montre pour survivre qui s’est engagée en posant le pied sur Mars. Une fin impitoyable qui nous fait attendre le tome 3 avec une immense impatience. Encore une fois, Victor Dixen signe ici un grand chef d’oeuvre, sachant soigner aussi bien ses personnages que le décor ou encore le rythme de son intrigue. Le petit plus : comme dans le premier tome, les schémas explicatifs de certains concepts « scientifiques » liés à la planète Mars. Coup de cœur absolu.MANOTE

20/20

coupdecoeur

10 réflexions sur “[Chronique] Phobos² de Victor Dixen

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #22 | BettieRose books

  2. Pingback: TAG PKJ Adieu 2015 | BettieRose books

  3. Pingback: Mon top ten lecture de 2015 : ces livres qui restent en mémoire | BettieRose books

  4. Pingback: Top Ten Tuesday : 10 livres futuristes à lire ou déjà lus | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s