[Chronique] La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes

ladernierelettredesonamant

Paru aux Editions Milady (Romance) – 2015 – 527 pages

resumeDeux époques, deux destins de femmes.
Jennifer vit dans une cage dorée sur la Riviera pendant les années 1960. Depuis son accident de voiture, elle a perdu la mémoire… jusqu’au jour où cette femme mariée redécouvre les lettres de son amant.
Quarante ans plus tard, Ellie retrouve cette correspondance amoureuse. Au fil de son enquête, la jeune femme va reconsidérer sa conception de l’amour et surtout son histoire avec un homme marié. La dernière lettre changera leur vie à jamais.

MONAVISV2

La dernière lettre de son amant est le troisième livre que je lis de Jojo Moyes, après avoir succombé à Avant toi puis à Jamais deux sans toi. Encore une fois, le charme a opéré, la plume m’a envoûté et fait vivre des tas d’émotions et ce livre n’est pas passé loin du coup de cœur.

Le roman prend place dans deux époques différentes même si on peut dire que la plus grosse partie est consacrée à la romance des années 60. Et quelle romance ! Une romance découverte 40 ans plus tard par Ellie, notre journaliste qui se retrouve à devoir écrire un article pour célébrer le déménagement de son célèbre journal. Touchée par les lettres, sans doute en raison de l’écho que cette histoire produit en elle, elle se met en tête de réunir les pièces du puzzle pour comprendre à qui appartiennent ces lettres et si la dernière lettre qu’elle a trouvé est véritablement la dernière…Qu’est-il advenu du couple illégitime ? Peut-elle trouver un espoir pour sa propre histoire à elle qui est la maîtresse d’un homme marié dont elle est éperdument amoureuse ? Pourtant celui-ci a bien peu de considération pour elle, et Ellie ne parvient jamais à lui refuser quoique ce soit.

Années 60, Jennifer subit un grave accident de voiture. A son réveil, elle ne sait plus qui elle est, elle est amnésique. De retour chez elle, elle ne se sent pas bien auprès de son mari qu’elle ne parvient pas à aimer, dans cette cage dorée des riches de la Riviera, dans ces dîners pour laquelle elle est réputée, dans ces soirées mondaines qui n’ont plus de sens pour elle. Jennifer ne sait plus qui elle est ni comment agir dans cette société qui ne lui ressemble pas. Un jour, elle va tomber sur une lettre écrite par son amant dont elle n’a aucun souvenir, mais dont elle est persuadée être réellement folle amoureuse. Elle va alors se mettre en quête de retrouver le plus de lettres possibles et tout faire pour retrouver le mystérieux B. de ces lettres enflammées à l’écriture poétique et enivrante…Malheureuse dans son mariage, la jeune femme va s’accrocher à l’espoir d’une vie meilleure. Mais, sans vouloir rentrer dans les détails et sans vouloir vous spoiler, on peut dire que c’est une histoire d’amour maudite qui connaîtra tant d’obstacles…qu’elle nous arrachera des larmes…

Ellie de son côté met tout en oeuvre pour obtenir plus de son amant, pour avoir le droit à un amour officiel. Elle ne se rend pas compte de son erreur et pourtant s’attache à un mystérieux jeune homme des archives qui va tout faire pour l’aider dans son enquête. Elle s’apprête à faire des rencontres importantes, inoubliables et à découvrir des vérités, à ressentir des tas d’émotions. Elle est loin d’imaginer que cette correspondance retrouvée est sur le point de bouleverser sa vie.

Des émotions. Oui un tourbillon d’émotions et de sensations, de frustration, de soulagement, de coeur serré et d’espoir, d’envies et de déceptions…voilà ce que roman parvient à nous faire ressentir. La plume de Jojo Moyes nous kidnappe et nous conte ces histoires d’amour avec douceur et brutalité à la fois. La douceur des sentiments, la brutalité de leurs interdits. La condition de la femme dans les années 60, les histoires d’adultères, les espoirs d’un jour meilleur, la peur de l’image sociale qui s’effondre…Peut on tout quitter pour son grand amour ou doit on préserver les apparences ? L’histoire de Jennifer et de son amant m’a terriblement touchée, bouleversée, fait pleurer. C’est une histoire d’amour sublime, à travers le temps, à travers les épreuves. Que peut-il rester de ces amants passionnées 40 ans plus tard ? Quelles leçons Ellie, et par conséquent le lecteur, peuvent-ils en tirer ? Au passage notons que l’amant de Jennifer est un homme formidable et tellement dévouée à la femme qu’il aime…

Ellie est une femme moderne, attachante et on a envie de la secouer, comme ses amis, pour lui faire réaliser qu’elle fait fausse route. Mais elle est aveuglée par ses sentiments et garde l’espoir qu’un jour, son amant quittera sa femme pour elle, ils sont si bien ensemble…Ellie a également du mal à se faire sa place au sein de l’équipe de rédaction et cet article est une chance unique pour elle de refaire ses preuves car sa côte de popularité est en chute libre. Descendant aux archives, elle fait connaissance d’un jeune homme formidable et attachant…un personnage qu’on pourrait qualifier d’électron libre, qui vit sa jeunesse et sa liberté comme il le peut. Jennifer est une femme très attachante. Nous avons envie de l’aider à retrouver la mémoire et son amant, qu’elle s’enfuie avec lui et soit enfin heureuse, elle qui est retenue dans sa cage dorée et dans un mariage sans amour, fait de mensonges et dissimulations. Son mari est un être profondément blessé par la trahison et se comporte comme un véritable salaud avec elle. Jennifer est une femme très courageuse dont nous apprenons beaucoup. Elle qui n’était qu’une petite bourgeoise d’intérieure se révélera en fin de compte une femme très forte, pleine d’ambitions et de courage.

Bravo encore une fois Jojo Moyes pour les frissons, les soupirs de frustrations, les coups cruels du destin, les espoirs, les sentiments, les émotions, les rencontres, les désillusions, les cœurs brisés et recollés, l’amitié, l’amour…toutes ces sensations peintes à merveille et avec justesse par la plume de l’auteur. Elle nous transporte dans les années 60 en un clin d’œil pour nous faire revenir dans les années 2000 tout aussi rapidement et nous ne voulons qu’une chose : tout savoir de Jennifer et B. et que cette histoire connaisse une issue heureuse tout en faisant écho à celle de Ellie. Des émotions fortes, une sublime romance. Je passe juste à côté du coup de cœur car il m’a manqué un tout petit quelque chose dans l’histoire d’Ellie. Jojo Moyes a l’art de nous faire pleurer à la lecture de ses livres et de créer des personnages qui restent « encrés » dans notre cœur.

enbref

Le plein d’émotions et de sensations dans cette romance maudite et sujette aux coups du destin des années 60, le tout vu par l’oeil d’une femme des années 2000 qui y trouve un certain écho et de l’espoir par rapport à sa propre histoire. La quête d’une femme pour connaitre le destin d’un couple magique et qui nous fait rêver. Une romance qui vous happe et ne vous relâche qu’en ayant fermé le livre.

MANOTE19/20


Retrouvez mes deux autres chroniques des romans de l’auteure :

15 réflexions sur “[Chronique] La dernière lettre de son amant de Jojo Moyes

  1. Et dire que je n’ai pas encore pu lire les romans de cet auteur…Il me tarde vraiment de lire ses romans, je vais essayer de vite y remédier, surtout après avoir lu ton avis !

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #21 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.