[Chronique] Captive, tome 1, Les nuits de Shéhérazade de Renée Ahdieh

captive

Paru aux Editions Hachette – 2015 – 448 pages

resumeMême consciente du terrible sort qui l’attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu’elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l’une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d’abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l’exécution. À l’extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n’oublie pas qu’elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c’est sans compter l’amour qu’elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid…

blabla

J’ai lu ce livre dans le cadre du book club de ma blogueuse adorée My Pretty Books. Très honnêtement, je ne connaissais pas ce livre avant et je ne sais pas si je me serai penchée dessus sans cette occasion de book club. Bref, en quelques clics il était sur mon kindle, je l’ai dévoré, coup de coeur, j’ai commandé la version papier, et oui, on se refait pas. Puis il faut admettre que cette couverture est juste sublime. Au début, en lisant le résumé, j’avais un peu peur que cela ressemble à The Book of Ivy, jeune fille qui est née pour tuer son mari Bishop mais qui se met à éprouver des sentiments pour lui. Il n’en est rien, aucune ressemblance. C’est un roman tellement addictif qu’on veut la suite. Malheureusement il va nous falloir être patients pour le tome 2 qui est annoncé en anglais pour mai ou juin 2016…Espérons que la traduction se fera assez rapidement et que nous aurons le plaisir de savourer la suite des aventures de Shéhérazade et du calife le plus vite possible. Si vous voulez lire le résumé en anglais du tome 2 et je vous joins juste la couverture originale pour « rêver ».captive 2

Trêves de blabla, voici ma chronique vraiment. 

MONAVISV2

Shéhérazade s’est portée volontaire pour épouser le calife à qui elle voue une haine terrible. En effet, celui-ci fait exécuter chaque matin, à l’aube sa nouvelle épouse qui n’a donc qu’une nuit dans le Palais. Shiva, la meilleure amie de Shéhérazade fut choisie et exécutée. Shéhérazade s’est donc mis en tête d’infiltrer le palais et de tuer le calife pour venger son amie et toutes ces innocentes tuées au petit matin. Elle ignore tout des raisons qui poussent l’homme à agir ainsi mais elle va tout faire pour gagner du temps, survivre à la première nuit, observer son ennemi dans le but de l’assassiner. Pendant ce temps, à l’extérieur, son amour d’adolescence, qui lui a juré fidélité, et sa famille préparent son sauvetage quitte à employer des méthodes particulières et à dresser une rébellion.

Shéhérazade, jeune femme magnifique et pleine de ressources survit à la première nuit en contant une histoire au calife qu’elle n’a pas le temps d’achever. Ainsi espère-t-elle gagner du temps et des nuits pour conter ses histoires et préparer sa vengeance. Mais elle ne s’attendait pas à ce que le calife tombe réellement amoureux d’elle et fasse tout pour la protéger et ce malgré de gros risques pour sa propre vie et celle du Royaume. Shéhérazade, très débrouillarde, insolente, de fort caractère et rusée va tenter de découvrir quelles sont les faiblesses du calife. Mais elle se rendra compte que Khalid n’est pas l’homme sans coeur qu’elle imagine, qu’il n’est pas qu’un assassin et qu’il a lui aussi un passé et des « obligations » qui dépassent l’entendement. Alors qu’il se livre peu à peu, Shéhérazade brûle d’en savoir plus, non pour se venger mais pour l’aimer encore plus. Bien qu’elle s’interdise de tomber amoureuse, son désir de vengeance devant surpasser ses sentiments personnels, c’est bien une véritable romance entre le calife et sa Reine que nous allons suivre, avec le plein de mystères et d’émotions.

L’univers crée par l’auteure nous fait voyager, nous envoûte. Nous avons les odeurs des fleurs, nos yeux accrochent les couleurs des tenues et de leurs pierres précieuses, notre bouche salive au goût des aliments et le palais nous fait rêver. Les décors nous transportent, nous dépaysent. Les mots spécifiques à ce monde merveilleux deviennent naturels pour nous. En y ajoutant une légère touche de magique nous succombons au merveilleux et à l’imaginaire. L’univers nous happe, nous fait rêver et la plume au langage un peu soutenu est juste fabuleuse. Les conversations sont poétiques, pleines d’amour, de promesses mais aussi de cruauté quand il s’agit de certaines réalités. L’auteure a aussi su créer des personnages fabuleux, hauts en couleurs, avec des personnalités affirmées, marquées par leur passé et les épreuves du quotidien. Nous nous retrouvons nous aussi à nous attacher à Khalid, essayant de le comprendre et priant pour que Shéhérazade lui accorde une chance. Khalid, jouet d’une manipulation, enfant mal aimé et traumatisé cache des secrets si lourds qu’il n’ose en parler à son épouse. Mais ce qui le rend le plus vulnérable, c’est son amour pour elle justement, elle est sa faiblesse et il fera tout pour la protéger. C’est un amour pur et véritable que le calife porte à Shéhérazade et elle sera surprise elle aussi de ressentir des choses pour cet homme qu’elle méprisait. Les apparences sont parfois trompeuses.

Les deux personnages sont captivants. Chacun est fait de lumière et d’ombre, de mystères et de sentiments, de passions et de colère. Chacun se préserve, chacun avance avec le poids des secrets et du passé. J’avoue avoir eu un coup de coeur pour Khalid et sa sensibilité tellement bien dissimulée. Shéhérazade m’impressionne par son caractère, son insolence, sa beauté, sa détermination. Les personnages secondaires sont également très intéressants, apportant chacun des éléments différents, que ce soit du conflit ou de l’aide.

C’est donc une sublime romance qui est nous contée ici. Ne vous attendez pas, contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser à passer des nuits aux côtés de Shéhérazade qui conterait des histoires à Khalid, ce n’est pas focalisé là dessus, mais plus sur la romance entre nos deux héros, de conflits qui en naissent et de la population qui commence à se révolter contre ce calife que personne ne comprend et que tout le monde craint. C’est une interprétation merveilleuse des 1001 nuits et on succombe à cet univers empli de poésie et d’amour, de pierres précieuses et de mets savoureux, de fleurs et de senteurs plus belles les unes que les autres, dans un palais majestueux et dépaysant.

enbref

Un univers merveilleux et dépaysant, riche en couleurs et sentiments. Une héroïne déterminée et au caractère insolent, affirmé qui se voit tomber amoureuse de son ennemi juré, remettant en cause ses certitudes et sa soif de vengeance. Un calife touchant, brisé, poète et amoureux qui fera tout pour sa nouvelle Reine. Une romance sublime mais complexe, une plume habille qui sait nous faire voyager et attendre la suite avec impatience.

MANOTE

20/20

coupdecoeur


CITATIONS

« C’est un cadeau du destin que de trouver le grand et véritable amour. L’amour qui donne plus qu’il ne prend. »

« Les gens tombent amoureux au lever du soleil et se déprennent au coucher du soleil. Comme les enfants qui, un jour, aiment le vert pour découvrir le lendemain qu’ils aiment mieux le bleu. »

« Un passé tragique ne justifie pas des décisions criminelles et des actes tyranniques. »

« Je vivrai ! Je verrai le soleil se coucher demain. Je le jure. Je garderai la vie sauve, je reverrai l’aube et le crépuscule, tant que je vivrai.
Longtemps ! Mais toi… toi, je te tuerai.
De mes propres mains »

« -Cela m’a déplu quand tu as dit que j’étais ton ami. Une lueur jaillit dans son regard ambré. Il prit son visage en coupe et le lui leva.
– Vous préférez « mon roi » ou « sayidi » ? balbutia-t-elle à contrecœur. Il s’inclina sur elle et effleura son front du sien.
– Je préfère que tu m’appelles Khalid. Et que tu continues de me tutoyer. »

« – Je ne veux voir l’aube qu’avec toi. »

3 réflexions sur “[Chronique] Captive, tome 1, Les nuits de Shéhérazade de Renée Ahdieh

  1. Hou, je crois bien que ce roman a l’air tout simplement génial ! Ton avis est incroyable et franchement, je ne connaissais pas du tout, mais je n’ai qu’une envie c’est de courir me l’acheter 😀

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #21 | BettieRose books

  3. Pingback: Throwback Thursday Livresque #37 : Apprentissages de la vie | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s