[Chronique] Au service surnaturel de Sa Majesté de Daniel O’Malley

therookParu aux Editions Pocket pour la présente édition – 2015 -665 pages

Fait partie de la saga The Rook.

resumeVictime d’une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d’elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes, mais il y a pire : Myfanwy ne se souvient plus de rien. Le plus surprenant, c’est qu’elle semble avoir prévu cette amnésie. Elle a sur elle une lettre écrite de sa main lui expliquant qui elle est et ce qu’elle doit faire pour découvrir qui veut l’éliminer.
C’est ainsi que Myfawny rejoint le siège de la Checquy, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne. Au sein de cette version paranormale du MI5 anglais où elle occupe un poste élevé, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, la jeune femme va rapidement se retrouver seule, cherchant son chemin dans un univers d’ombres et de menaces. À présent, il va lui falloir lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables.

 

MONAVISV2

Si vous avez envie d’un livre difficile à définir, un peu OVNI, plein d’humour et de rebondissements fantastiques, Au service surnaturel de Sa Majesté est pour vous. L’auteur, australien, nous livre un roman bourré d’humour british et passages hilarants tout en y mêlant des situations sérieuses et cocasses à la fois.

Myfawny (amusez-vous à deviner la prononciation) se réveille au milieu d’un parc, entourée de cadavres. Problème : elle ne sait ni qui elle est, ni où elle est et encore moins qui sont tous ces gens morts autour d’elle. Serait-elle à l’origine du drame ? A l’intérieur de la poche de son manteau, Myfawny trouve une lettre. La première d’une longue série et écrite par la précédente Myfawny et lui délivrant tous les éléments nécessaires pour continuer la vie qu’elle avait entrepris, voir faire mieux si possible. Nous avons donc, en quelques sortes, affaire à deux Myfawny : l’ancienne, timide et effacée, maladroite mais bourreau de travail qui a tout consigné par écrit pour la nouvelle, au caractère bien plus affirmé et avec bien plus d’humour. C’est ainsi que notre héroïne va rejoindre La Checquy, au service de la Couronne pour défendre le Royaume-Uni contre les créatures surnaturelles. Chaque membre de cette organisation façon Men in Black possède un rang bien défini et un pouvoir surnaturel…Myfawny n’est pas au bout de ses surprises dans ce nouvel univers.

Addictif. Voilà ce qu’est ce roman et la plume de l’auteur. Il nous entraine dans des aventures rocambolesques, surnaturelles et aussi au travers d’une quête identitaire. Notre personnage principal étant amnésique elle devra tout réapprendre et se dépêtrer de certaines situations pour le moins embarrassantes. Elle devra apprendre à qui accorder sa confiance et de qui se méfier. Car une chose est sûre : il y a un traite quelque part et la vie de notre héroïne est en danger. C’est un récit bourré de rebondissements, de situations explosives, d’humour, de réflexion et de créatures surnaturelles toutes plus incroyables les unes que les autres. L’univers et l’organisation de La Checquy sont parfaitement décrits et nous plongeons dans ces services secrets avec grande curiosité et enthousiasme. On regrettera juste un petit côté un peu trop caricatural parfois, mais peut être est-ce là le pouvoir de l’humour britannique ?

Myfawny est un personnage plein de ressources. Cette pauvre fille se réveille dans un corps qu’elle ne connaît pas et va devoir tout apprendre d’une vie qui ne semble pas lui appartenir. Elle va bûcher sur ses notes mais son entourage le plus proche ne sera pas forcément dupe et se rendra compte qu’un changement majeur a opéré chez la jeune femme. Elle découvre la vie avec des yeux d’adultes, sortant d’une amnésie « annoncée » ce qui a permis à l’ancienne « elle » de prendre toutes les dispositions nécessaires. Elle se retrouve donc à apprendre la vie, le travail particulier dont elle est chargée et son pouvoir surnaturel que l’ancienne « elle » ne semblait pas gérer à merveille. Autant vous dire qu’elle se causera pas mal de problèmes par sa maladresse et sa méconnaissance du monde dans lequel elle évolue. Heureusement, son assistante Ingrid sera là pour l’aider en toutes circonstances. Quant aux autres personnes qui l’entourent, ce sera un véritable jeu de piste pour savoir qui est de son côté et qui est le méchant prêt à introduire l’ennemi juré de la Couronne au sein de La Checquy même…

J’ai passé un excellent moment avec ce livre et attend la suite avec grande impatience. Les personnages évoluant autour de Myfawny sont captivants, avec une personnalité très détaillée. Je ne vais pas vous parler d’eux car ils sont plein de surprises et c’est un pur plaisir d’apprendre à les connaître au fil des pages. Ce livre m’a fait rire, m’a captivée mais m’a parfois aussi étonnée. L’auteur est plein de ressources et j’espère que le reste de la saga gardera ce caractère humour/rebondissements/réflexion et plans d’actions.

enbref

Un roman surprenant, loufoque et original qui ne nous ennuie pas une seule seconde. L’héroïne est drôle, attachante et pleine d’humour et nous applaudirons son sang froid en toutes circonstances, elle qui se réveille sans savoir qui elle est. Des missions mystérieuses, des trahisons, des pièges, du suspens et des créatures surnaturelles, le tout à renfort d’humour british, vivement la suite.

MANOTE

17/20

18 réflexions sur “[Chronique] Au service surnaturel de Sa Majesté de Daniel O’Malley

  1. Je viens de le terminer et mon avis est plus mitigé que le tiens… mais je serai incapable d’expliquer pourquoi, en fait ! Tous les éléments étaient réunis pour que ce roman me plaise, mais pourtant… il y a un je-ne-sais-quoi qui fait que je n’ai pas accroché plus que ça. Je ne me suis pas ennuyée, non plus, mais… je suis passée un peu à côté, dirons-nous.

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #20 | BettieRose books

  3. Pingback: [Bilan lecture] Mois d’octobre et novembre 2015 | BettieRose books

  4. Je viens de le finir et j’ai aussi adoré ! La suite sort bientôt en VO je crois, j’hésite vraiment à me jeter dessus. Mais ce ne serait pas bien sympa pour nos chers éditeurs français. Ahhhhh cruel monde.

    J'aime

  5. Pingback: Mes O.V.N.I.S. littéraires, mon aventure et moi ! | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s