[Chronique] Tout le monde te haïra de Alexis Aubenque

couv74094142

Paru aux Editions Robert Laffont, collection La Bête Noire – 2015 – 432 pages

Lu en « partenariat » avec NetGalley et les éditions Robert Laffont, merci à eux pour leur confiance.

 resumeEn Alaska, la ruée vers l’horreur a commencé.

White Forest, petite ville côtière du sud de l’Alaska, est en émoi. Pris dans les glaces, un navire ayant sombré en 1920 vient d’être découvert. Les corps des marins en ont été extraits, mais manquent à l’appel ceux d’une centaine d’orphelins…
C’est dans cette étrange atmosphère que débarque Alice Lewis, avec l’espoir de retrouver sa sœur disparue. Elle engage aussitôt un ancien flic au passé trouble devenu détective privé, Nimrod Russell.
De l’autre côté de la ville, la lieutenante Tracy Bradshaw récupère une sordide affaire : pendu par les pieds dans sa grange, un notable a été éventré à l’aide d’un hakapik, l’arme inuit servant à abattre les phoques.
Envers, et surtout contre tous, les deux ex-coéquipiers, Tracy et Nimrod, vont devoir travailler ensemble alors que plane sur eux l’ombre des enfants disparus.

MONAVISV2Voici le troisième titre paru dans la collection La Bête Noire. Ayant particulièrement aimé les deux premières parutions ( Tu tueras le père de Sandrone Dazieri et Les Fauves d’Ingrid Desjours) c’est très naturellement que j’ai eu envie de lire cette nouveauté. Surtout que l’auteur, sur Facebook a su « tesaer » avec succès son histoire avant la sortie du livre, nous abreuvant d’image pour nous plonger dans le contexte et les paysages de son livre.

Bienvenue dans une petite ville de l’Alaska, bienvenue dans un froid glacial et une ambiance tout autant polaire. Alice Lewis a appris très récemment qu’elle avait une sœur. Seulement, celle ci ne donne plus signe de vie et son mari semble très évasif quand il en parle…Elle serait partie avec un autre homme abandonnant derrière elle son enfant. Alice en est persuadée, il lui est arrivé quelque chose. Elle engage alors Nimrod, ex flic devenu détective privé et connaissant les environs comme sa poche pour comprendre ce qui est réellement arrivée à la belle fille du maire de la ville. De son côté, Tracy Bradshaw a du pain sur la planche avec ce meurtre sordide dont elle peine à trouver le motif. Quand des pistes s’éclairent elle fait appel à son ex-coéquipier, Nimrod pour tenter d’y voir clair. Ils sont loin de s’imaginer ce que cette sordide histoire cache…

C’est donc un thriller dans un univers glacial à l’intrigue captivante que nous allons suivre. Les pistes restent brouillées très longtemps et on avance péniblement dans les découvertes et le lecteur semble pris dans la torpeur du climat ambiant. La plume de l’auteur, bien que simple, nous embarque sans mal dans ces paysages et cette météo particulière, nous fait faire connaissance avec ses personnages sympathiques et déterminés à découvrir la vérité. Nous adorons suivre la complicité et l’amitié puissante entre Nimrod et Tracy, qui bien qu’ils n’en ont plus le droit, vont s’associer pour comprendre les récents événements de la vie plutôt tranquille de White Forest et tenter de voir si le tout peut être relié.

L’intrigue est parfaitement menée du début à la fin. Par moment nous avons le récit d’un enfant de la mine qui vient compléter le récit et épaissir les mystères de ce thriller. Fait il partie des 100 orphelins disparus à l’époque de la ruée vers l’or ? Qui a pu tuer sauvagement cet homme dans la grange et surtout, pourquoi ? Quand en plus le maire se sent intouchable et tente de faire dériver l’enquête, la patience des enquêteurs sera mise à rude épreuve.

Tracy est un personnage auquel on s’attache tout de suite. Tiraillée entre la passion de son métier et sa famille qui lui réclame un peu plus d’attention, elle est une dure à cuire et ne voudra rien lâcher tant qu’elle ne connaîtra pas la vérité. Elle a une conscience professionnelle incroyable mais n’hésitera pas à contourner un peu la loi si nécessaire pour avancer. Elle pourra compter en permanence sur l’aide de Nimrod, dévoué et surtout en manque du terrain. Nimrod est un personnage torturé par son passé qui vit un peu à l’écart avec sa chienne mais qui n’hésite pas une seconde à aider la douce et fragile Alice. Bien sûr d’autres personnages évoluent autour d’eux, tels que les autres flics ou le shérif, le mari de la soeur d’Alice, le maire intouchable etc.

Au delà de l’histoire sordide dont il est question, Alexis Aubenque vous promet un véritable dépaysement dans les paysages sauvages et neigeux de l’Alaska. Le climat refroidit l’ambiance générale et nous tentons de comprendre s’il y a un lien entre les 4 histoires : le bateau retrouvé dans la glace, Vassili, la femme disparue et le meurtre. L’auteur prend le temps de faire s’imbriquer les pistes et la révélation s’avère plutôt surprenante. Pour ma part, je ne l’ai pas sentie venir, j’étais loin de m’imaginer une telle chose, tant c’est une histoire plus profonde que je le pensais. Bravo pour le suspens ménagé, pour les personnages sans scrupules et pour les héros de cette histoire qui donneront tout ce qu’ils ont au nom de la vérité. Toutefois, il y a quelques points qui restent dans le flou et ce malgré des explications pourtant données par le « méchant » de l’histoire; certains détails auraient pu être un peu plus creusés pour approfondir un sujet pourtant marquant. Allons-nous retrouver le duo Nimrod- Tracy pour une autre enquête au coeur de l’Alaska ?

enbrefUn thriller au style fluide qui vous embarque dans les sublimes paysages, la froid polaire et l’immensité de l’Alaska pour découvrir de terribles secrets. Une intrigue menée parfaitement et laissant place au suspens avec des personnages forts, attachants et déterminés. Une fin en apothéose qui nous entraîne au plus profond de la noirceur de l’âme.

MANOTE16/20

 

9 réflexions sur “[Chronique] Tout le monde te haïra de Alexis Aubenque

  1. Tu tueras le père de Sandrone Dazieri, Les Fauves d’Ingrid Desjours sont dans ma pal. Celui d’Alexis d’Aubenque était prévu à mes lectures de novembre… je l’ai reporté à décembre.
    Tu m’as encore plus donné l’envie de le lire !

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #20 | BettieRose books

  3. Pingback: [Bilan lecture] Mois d’octobre et novembre 2015 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s