[Chronique] Une fille parfaite de Mary Kubica

une-fille-parfaite-586480

Paru aux Editions Mosaïc – 390 pages

Lu grâce à Netgalley et aux éditions Mosaïc (Harlequin)

 

resume« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.MONAVISV2

Mia est une jeune femme qui n’est pas proche de sa famille. N’ayant pas fait les choix de carrière qui étaient attendus d’elle, elle est le vilain petit canard de la famille prestigieuse incarnée par son père. Artiste, elle donne des cours et se passionne de son métier. Un soir que son petit ami lui pose, de nouveau, un lapin elle accepte de suivre un mystérieux jeune homme chez lui. Erreur, celui-ci était engagé pour la kidnapper, il doit la remettre à son terrifiant patron. Seulement le jeune homme est pris de remords et décide d’emmener Mia dans un lieu connu de lui seul, un chalet à l’atmosphère rustique et froide au fins fonds des bois, là, où personne ne peut les retrouver. Ensemble ils sont pris au piège, elle ne peut pas fuir, elle est retenue ici, il ne peut plus changer d’avis sans mettre leurs vies en danger…

Nous sommes ici en plein cœur d’un thriller psychologique glacial et parfaitement mené. La narration se fait à 3 voix, ainsi nous aurons la version du ravisseur Colin, de la mère de Mia, Eve et de l’enquêteur chargé de l’affaire, Gabe. Chacun apportera des éléments sur l’affaire. Appuyé également par deux temps (avant le retour de Mia à la maison, donc ce qui se passe pendant son absence, après le retour de Mia et ce dont elle se souvient) le récit part sur un rythme captivant qui nous tient jusqu’au bout du roman. Ce choix narratif nous permet de bien comprendre la psychologie et les motivations de chaque personnage et surtout l’opinion que chacun se fait de Mia. Au début du récit, Mia rentre à la maison mais ne se souvient de rien et est persuadée de s’appeler Chloé. Sa mère, à l’aide de l’inspecteur Gabe qui a travaillé sur l’enquête et d’un psy, va tout faire pour que Mia retrouve la mémoire. Mais si Mia avait tout occulté pour se protéger ? Que s’est il réellement passé dans le chalet ? C’est un roman qui nous entraîne dans un tourbillon d’émotions : tristesse, empathie, attachement, angoisse. C’est une histoire sous fond de conflit familial. Le père de Mia est un homme détestable et Eve n’hésite pas à exprimer ses regrets. Mia n’est pas la parfaite petite fille que son père voulait modeler et Mia déteste son père.

Mia est un personnage inoubliable, même si au fond on ne la connaît que via le regard des autres. Courageuse, patiente, elle va vivre sa captivité auprès de Colin avec une certaine sérénité. Les deux personnages apprennent à se connaître petit à petit et se rendent compte qu’ils ont plus de points communs qu’ils ne le pensaient. Le huis clos des bois est glacial, nous met mal à l’aise mais est également intense et émouvant.

Colin est un incroyablement attachant. Nous apprendrons comment il s’est retrouvé dans ce genre d’affaire, il racontera quelques éléments de son histoire et nous ne surprendrons alors à s’y attacher. Il a fait le choix qui lui semblait le mieux pour Mia, quelque chose en elle a fait qu’il n’a pas pu la livrer à ses véritable ravisseur.

Gabe est un enquêteur sérieux et dévoué qui fera tout pour retrouver Mia, et qui continuera à vouloir tout comprendre une fois celle-ci rentrée. Il ne se laisse pas impressionner et a un franc parler, il nous donne une impression sympathique (grand coeur et sens des responsabilités accru) et professionnel. Eve est une maman qui n’a pas su l’être. Une maman brisée par la disparition de sa fille, rongée par les remords. Quand Mia disparaît, cette dernière devient son unique obsession, elle veut retrouver son bébé. C’est un personnage qui va évoluer au fil du récit et nous la voyons prendre son rôle de mère à cœur entre le passé et le présent. Une fois que Mia est de retour, elle donnera tout pour sa fille et fera tout pour l’accompagner dans ses choix. Les deux autres personnages de la famille de Mia, à savoir son père et sa sœur sont méprisables ce qui explique le contexte familial plus que malsain.

La plume de l’auteur est belle, pure, douce ou glaciale quand il le faut. Le tout sonne juste, nous présente des personnages à la psychologie bien décrite, évoque des images et sensations avec la plus grande justesse et sincérité. Jouant avec nos nerfs, l’auteure sait installer l’angoisse, l’empathie, le suspens sans pour autant nous donner de rebondissements incessants. Le choix narratif apporte rythme, profondeur et mystère à l’ensemble du livre et nous laisse une révélation finale spectaculaire.

enbref

Un thriller psychologique mené en rythme grâce aux 3 voix et alternant le « précédemment » et le « après » et tourne uniquement autour du kidnapping de Mia. Des personnages à la psychologie bien développée. Une fin surprenante, voir inattendue. Un torrent d’émotions : angoisse, tension, malaise, tristesse, empathie. Une plume qui sait installer un climat de froideur avec justesse.

MANOTE

17/20

Malheureusement pour moi j’avais lu quelques commentaires d’autres lecteurs comparant ce livre à un autre…Ce qui m’a quelque peu spoilé l’histoire et surtout la toute fin. Ne lisez-pas les comparaisons si vous pouvez éviter…

Merci à Netgalley et aux Editions MOSAIC pour cette lecture.

Publicités

8 réflexions sur “[Chronique] Une fille parfaite de Mary Kubica

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #10 | BettieRose books

  2. Pingback: [Bilan lecture] Mois de septembre 2015 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s