[Chronique] Là où j’irai de Gayle Forman

9782266214407

Paru aux Editions Pocket – 236 pages

resumeAdam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c’est une rock star adulée et l’ancien amoureux de Mia…
Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, ressurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu’il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : doit-elle revenir en arrière pour donner une chance à son premier amour? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les souffrances endurées? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les emporte dans un tourbillon d’émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau?

MONAVISV2Là où j’irai est la suite de Si je reste dont je vous avais parlé. J’avais globalement apprécié ma lecture sans le qualifier de transcendant et en restant un peu sur la réserve, puisque j’avais trouvé que les émotions n’étaient pas assez creusées alors que dans un tel cas cela aurait du être beaucoup plus poignant. Et puis récemment j’ai eu l’occasion de voir l’adaptation cinématographique qui m’a donné un tout nouveau regard sur le livre que j’ai pu apprécier d’une autre manière. Même si ça manque toujours d’un petit quelque chose c’est une très belle histoire mais la fin est très frustrante. C’est donc pour cela que j’ai décidé de donner sa chance à cette suite qui se déroule 4 ans plus tard. Ne lisez SURTOUT PAS cette chronique si vous n’avez pas déjà lu Si je reste.

Ce livre est écrit du point de vue d’Andrew et j’ai beaucoup aimé me glisser dans sa tête et comprendre ce qu’il a ressenti. Andrew a la carrière dont il rêvait plus jeune mais est en prise avec de terribles crises d’angoisse et n’a jamais réussi à oublier Mia. C’est bien simple, son attaché de presse a posé un embargo pour les interviews, aucun journaliste n’a le droit d’évoquer son nom. A la fin de Si je reste nous savions que Mia se réveillait mais rien de plus. Dans ce second tome nous allons apprendre ce qu’il s’est réellement passé et pourquoi Adam est si malheureux, pourquoi Mia l’a laissé.

Suite à une rencontre inattendue, ils vont avoir une nuit et une journée pour décider de leur avenir. A travers leurs souvenirs, leur douleur mais aussi leur perspective d’avenir vont ils pouvoir se retrouver ? Vont ils se comprendre ? Adam va-t-il enfin savoir pourquoi Mia est partie ? Sous un fond musical très présent nous suivons les déambulations nocturnes des deux anciens amoureux, leur combat pour se comprendre.

C’est une suite poignante qui m’a fait versé quelques larmes. Adam est terriblement touchant, c’est un mec en or et Mia est également très attachante dans ce tome. Nous retrouvons nos personnages écorchés mais grandis et prêt à faire face à leur avenir. Chacun a parcouru son propre chemin depuis la séparation mais nous comprenons vite qu’ils ne se sont jamais oublié, que leur histoire était importante pour eux. Leur amour commun et pourtant si différent de la musique continue de les relier, des les passionner. Adam est toujours aussi admiratif de Mia et retient son souffle chaque fois qu’elle joue. Il l’aime la voir prendre vie et ne faire qu’un avec son violoncelle. La musique, omniprésente dans l’histoire, permet d’apporter une touche poétique à l’histoire et donne aussi un certain souffle à nos personnages.

L’écriture est émouvante, sincère, et douce. Elle nous permet de comprendre les émotions d’Adam et de revivre un peu cette fameuse journée où tout a basculé. Entre regrets, culpabilité, sentiment d’impuissance et incompréhension, Adam nous livre son coeur. Mia nous apparaît si forte, elle qui a perdu toute sa famille, elle parvient à poursuivre ses études et mener son quotidien. Ici Mia ne semble plus aussi plate et beaucoup moins en retrait que dans Si je reste. Elle est vraiment intéressante, attachante et parvient enfin à nous faire ressentir de vives émotions. Nous la comprenons mieux et apprécions la maturité et le courage dont elle fait preuve. Une très jolie leçon de vie et d’amour, des retrouvailles musicales et passionnelles qui nous font vibrer du début à la fin.

enbrefUne suite qui vaut le coup d’être lue. Une histoire touchante de reconstruction et d’amour. Le tout dans un New York enchanteur sur fond de musique rock. Gros bémol pour la couverture qui ne suscite pas l’envie de lire ce livre.

MANOTE17/20

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s