[Chronique] Animale Tome 1 : La Malédiction de Boucle d’Or de Victor Dixen

51IhY0qD+KL._SX344_BO1,204,203,200_Paru aux éditions Gallimard Jeunesse – 437 pages

resumeEt si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu’elle s’enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au coeur de son histoire un terrible secret.

MONAVISV2

Le premier tome d’Animale est donc, vous l’aurez compris, une réécriture de Boucle D’or. Mais une réécriture époustouflante, sombre, mystérieuse et captivante. Mr Dixen : je crois que je suis tombée amoureuse de vos écrits, c’est officiel.

11831722_860412044008063_5321657896371913858_n

1832. Nous suivons l’histoire de Blonde, jeune fille fragile qui vit dans un couvent et est destinée à y passer le restant de ses jours. Abandonnée de ses parents, elle ne connaît rien de ses origines. Pourvue d’une chevelure blonde aussi éclatante que l’or et d’une grande beauté elle ne cesse d’intriguer les autres. Pourtant Blonde se sent plutôt à la traîne, comme endormie…et la réputation de sa langueur la précède. Un jour, un étranger va lui remettre un bien curieux dossier qui pourrait bien lui apprendre qui elle est…C’est alors que va commencer son incroyable et courageuse quête de vérité.

Ce livre est captivant de la première à la dernière page. Une fois les premières pages tournées il devient très difficile de refermer le livre et ce même si le sommeil vous emporte. L’écriture est addictive, fluide et saisissante. Nous rentrons dans le sujet dès le début et Victor Dixen a l’art de nous distiller de nouveaux éléments chapitre après chapitre et est bien loin d’attendre le dernier tournant pour tout nous révéler. Le lecteur est contenté page après page et va de découvertes en découvertes, ceci rendant encore plus  captivante l’histoire. Ainsi, chaque chapitre ou chaque partie est enivrante et nous apprend de nouvelles choses. Chaque partie du livre nous présente un extrait du conte originel ce qui nous permet de nous y replonger.

Blonde est un personnage intéressant, attachant, fascinant et l’auteur nous fait vivre l’histoire avec elle, nous fait ressentir ce qu’elle ressent, voir ce qu’elle voit à travers son propre regard. Forte et fragile à la fois, préservée de sa véritable nature jusqu’à présent, elle va devoir se confronter à l’inattendu, l’incontrôlable, voir même l’inacceptable, du moins aux yeux de beaucoup. Nous allons donc suivre sa quête, son évolution et tous les dangers que cela représente.

Les personnages secondaires ont chacun leur importance et certains nous livrent une part de leur existence, ajoutant leur pierre à l’édifice de ce sublime récit. Comment ne pas être captivés par les récits dans le récit, à l’instar de celui du commissaire par exemple. Chaque récit est écrit d’une manière tellement juste qu’on boit les paroles du conteur. Nous revivons chaque scène comme si nous y étions et avançons en même temps que Blonde ou les autres, saisis par des révélations troublantes.

Le lieu de vie de Blonde est austère, digne d’un couvent et le peu de liberté dont jouit la jeune fille semble la satisfaire. Son seul ami est Brunet, le chat des lieux. En revanche, Blonde subit ce que nous appellerions aujourd’hui du harcèlement scolaire, victime de jalousie et railleries permanentes, en particulier de la part de Bérénice qui jouera un rôle important dans la fuite de Blonde. Nous pouvons aussi y voir une certaine métaphore de l’adolescence, ce moment où l’innocence est définitivement brisée et où il nous faut affronter la cruauté du monde réel. Blonde est différente et sa nature la rend vulnérable. Aura-t-elle la force de lutter dans un monde aussi fermé que le sien ? Mais tout espoir n’est pas perdu et la quête d’identité de la jeune femme est un cheminement époustouflant fait de rencontres et d’histoires rendues merveilleuses par la plume de Mr Dixen.

L’histoire est séparée en 4 parties alternant ainsi les points de vue de plusieurs personnages le tout dans une fluidité remarquable, sans jamais tomber dans une sensation de redite. Au contraire, chaque personnage apporte sa pierre à l’édifice, son témoignage et ses révélations nous permettant, petit à petit d’assembler les pièces du puzzle de l’origine et de l’identité réelle de Blonde. Chaque récit s’inscrit dans la continuité des découvertes. Nous prenons vraiment part à l’histoire et ne pouvons que succomber à cet univers sombre et fantastique. La plume de Victor Dixen est juste magnifique, d’une beauté ténébreuse et féerique à la fois. L’intrigue est parfaitement maîtrisée, les éléments mis en place au bon moment et le rythme idéal. Je me réjouis déjà de lire le tome 2 qui sort le 20 août prochain et fais preuve en ce moment même d’une grande impatience. La fin est très bien en soi mais j’ai tout de même envie de parcourir encore un peu de chemin avec Blonde.

enbref

Une héroïne hors du commun, un univers froid et sombre, une interprétation de conte magnifique portée par une plume hautement addictive. Un véritable page turner rempli de détails captivants dans un monde très travaillé.

MANOTE19/20 (j’étais partie sur un 17 mais avec le recul, c’est 19)

Je vous propose la bande annonce de ce livre

11 réflexions sur “[Chronique] Animale Tome 1 : La Malédiction de Boucle d’Or de Victor Dixen

  1. Hop hop hop , dans ma PAL ! La couverture est magnifique , rien que ça , ça donne envie . En général je ne suis pas vraiment fan des contes revisités mais je vais tout de même essayer . Merci pour cette découverte !

    J'aime

  2. Pingback: Mon Top 5 des livres pour le Top 100 des livres préférés des blogueurs | BettieRose books

  3. Pingback: [Chronique] Phobos² de Victor Dixen | BettieRose books

  4. Pingback: Mon top ten lecture de 2015 : ces livres qui restent en mémoire | BettieRose books

  5. Pingback: Test/Tag de la rentrée de Pocket Jeunesse | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s