[Chronique] Revenge de Jesse Larky

couv63318770

Paru aux Editions Pocket – 288 pages

resumeAva Winters, héritière du célèbre Domaine viticole Starling à Napa Valley, avait tout pour être heureuse : la jeunesse, la beauté, la richesse. Jusqu’à ce qu’un drame vienne détruire sa vie et la laisse seule, sans famille et sans empire. Après avoir passé plusieurs mois au Japon à s’entraîner auprès de Satoshi Takeda, maître de la Vengeance, avec quatre autres élèves eux aussi abîmés par la vie, la jeune femme revient dans sa Californie natale. Et elle est prête à tout pour se venger de ses ennemis.

MONAVISV2Revenge est une série que j’ai adoré suivre, malgré quelques longueurs et répétitions sur la fin. J’ai vraiment aimé le personnage d’Emily Thorne, de Jack, d’Aiden et bien d’autres et tellement méprisé Victoria Grayson. Ainsi quand j’ai vu la sortie d’un livre inspiré de la série, je n’ai eu qu’une envie : le lire. Et bien je dois vous dire d’entrée de jeu que ce fut une réelle déception.

4e2c0d15b37d19c38a32c1f6492a083b_large

Ici, nous suivons donc Ava Winters, jeune femme naïve et brisée a qui on a tout volé. Elle se retrouve « recrutée » pour suivre le camp d’entrainement de Takeda (là où Emily s’était entraînée à préparer sa vengeance) afin d’être apte à se venger le moment venu. Elle y rencontre d’autres assoiffés de vengeance, chacun ayant bien entendu son histoire. Portés par la curiosité et la hâte, les personnages fouillent et découvrent que leurs vengeances sont liées. C’est ainsi qu’ils s’échappent de l’île pour partir assurer leur revanche sans même en avoir préparé la finalité.

Bon…Déjà aucun des personnages n’est attachant. Ava est plate, les flashs de souvenirs ne nous permettent aucunement de s’y attacher et de faire preuve d’une empathie quelconque. Il en va de même pour les autres personnages. Attention surprise, Emily Thorne nous gratifie de sa présence à quelques occasions prodiguant des conseils aussi mystérieux que l’intérêt de son apparition dans l’histoire si ce n’est rappeler peut être que si si le livre est bien inspiré de la série. Rappelons qu’à l’origine la série est en quelque sorte une réécriture du Comte de Monte Cristo. Là où ça marchait dans la série c’est que nous avions de réels méchants à détester, les Grayson et en particulier la coriace et vénéneuse Victoria. Ici…les méchants sont bien trop effacés, trop effleurés pour se rendre détestables. La souffrance des revanchards est à peine décrite et au pire on va se dire « ah oui le pauvre il a vécu ça ». Mais ça s’arrête là.

Dans ce livre tout m’a donné l’impression d’être bâclé. L’histoire, le contexte, le passé, l’importance de Takeda et de ses enseignements, la personnalité des personnages, la vengeance mais surtout la fin…Alors on lit 288 pages pour ça ? Pour du vent ? J’imagine qu’il y aura une suite qui nous donnera une réponse mais j’avoue que je ne suis pas sûre d’y donner une chance tant je suis ressortie frustrée de cet univers. A mon sens on manque d’une héroïne charismatique et déterminée (à l’instar d’Emily Thorne), d’un complot complexe et crédible (ici pour le moment c’est un peu trop facile et gentillet et nous sommes très loin du complot parfaitement complexe ayant fait tomber David Clarke) et de méchants détestables, manipulateurs et hautement charismatiques (à l’instar de Victoria Grayson ou de Conrad). L’acte de vengeance en lui même est un coup d’épée dans l’eau et le peu qui est mis en place ne semble pas vraiment avoir de conséquences vu que les élèves de Takeda ne font que supposer ce qui a pu se passer après. Bref, il s’agit bien d’une histoire de vengeance mais qui reste pour moi totalement incomparable à l’incroyable quête d’Emily Thorne. Pourtant, l’auteur, Jesse Lasky était producteur associé de la série pour 52 épisodes ce qui m’avait laissé espérer bien mieux.

enbrefUn livre plat, des personnages creux et trop gentillets. Une histoire de vengeance trop vide. Un rythme lent et des réminiscences quasi inutiles car elles ne nous apprennent rien sur les personnages si ce n’est la potentielle raison de leur soif de vengeance. Un roman qui frustre les fans de la série tant le niveau est inférieur.

MANOTE12/20

6 réflexions sur “[Chronique] Revenge de Jesse Larky

  1. Je croyais que le livre revenait sur la vie d’Emily pas sur de nouveaux perso.
    J’avais adoré les 2 premières saisons, ça a commencé à se gâter au milieu de la 3e où la série aurait dû s’arreter à mon avis. Toujours pas vu la 4e !

    J'aime

  2. Quand une série/film est adapté à partir d’un livre, le résultat est souvent très prometteur, même si les lecteurs n’apprécient pas toujours. Dans l’autre sens, visiblement c’est plus compliqué. J’ai du mal à croire que quelqu’un puisse profiter du succès d’une série pour en faire un livre, c’est comme s’approprier l’idée d’un autre..

    J'aime

  3. Pingback: Top Ten Tuesday : Les 10 livres lus en 2015 que vous avez déjà oubliés | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s