[Chronique] Invisibilité de David Levithan et Andrea Cremer

resume

Stephen est invisible depuis toujours.
Une malédiction impossible.
Jusqu’au jour où Elizabeth le voit.
Elle seule peut briser le sort.
Au risque de les séparer à jamais.

couv13841114

Paru aux Editions Michel Lafon

MONAVISV2

Ce livre m’a tout d’abord attiré par sa couverture que je trouve plutôt sympa. Et soyons honnête le résumé fait envie, le thème de l’invisibilité promettant du renouveau. La condition de vie de Stephen est touchante, désolante et en cela c’est un personnage attachant. Sa mère n’étant plus de ce monde, il vit seul et personne jamais n’a pu le voir, pas même lui ‘il ignore donc même à quoi il ressemble et pour être « touché » par quelqu’un il doit se concentrer de manière intense). Il évolue tel un fantôme dans notre monde, invisible aux yeux de tous et forcément très malheureux. Son père le rejette et entre eux les relations sont quasi inexistantes. Il vit donc isolé et use de ruse pour ne jamais indiquer sa « présence » et inquiéter les gens (une porte qui s’ouvrirait seule, ça éveille forcément des soupçons). Mais l’arrivée d’Elizabeth va tout bouleverser dans le quotidien de Stephen, car pour la première fois quelqu’un peut le voir. Bien évidement une romance va voir le jour entre nos deux personnages qui vont alors chercher à comprendre pourquoi il est comme ça, et pourquoi elle, et seulement elle, peut le voir. Elizabeth est une jeune fille touchante, passionnée de dessin et qui est assez lasse de son existence morne. Elle est plutôt impulsive, voir entêtée, mais est loin de tout connaître à son propre sujet.

L’histoire est sympa, se lit très vite, la plume est fluide. La romance est plutôt touchante, même si elle manque de naturel, elle est plutôt exploitée via les sentiments plus que par les démonstrations et gestes. Ce dernier point peut parfois donner l’impression que la romance sonne creux, mais si on prend le temps de bien lire les émotions, alors il n’en est rien. Par contre les éléments expliquant la malédiction de Stephen et ceux expliquant la particularité d’Elizabeth auraient tellement pu être plus développés, quitte à faire une duologie, exploitant bien plus cet univers pourtant intéressant.  De même, l’élimination du méchant de l’histoire est bien trop simple, bien trop rapide. On aurait vraiment pu avoir un roman ésotérique captivant si seulement le tout avait été plus creusé…Un véritable univers fantastique qu’on ne fait qu’effleurer au lieu d’y pénétrer. C’est toutefois une chouette lecture, rendue dynamique par l’alternance de point de vue entre Stephen et Elizabeth avec un thème original, celui de l’invisibilité, mais pas suffisamment approfondi, ce qui du coup lui donne un côté vraiment trop jeunesse. Toutefois, j’ai beaucoup aimé ma lecture, c’est juste qu’on reste sur notre faim…Coup de coeur pour le personnage de Laurie, petit frère d’Elizabeth qui sait faire preuve de beaucoup de maturité et de bon sens et donne un côté un peu plus mature à l’histoire, tout en usant de l’humour.

enbref

Une histoire sympa, une romance mignonne mais un univers fantastique incomplet qu’on aurait aimé mieux comprendre. Un roman jeunesse qui permet malgré tout de passer un bon moment.

MANOTE

15/20 (j’avais initialement mis 16, mais avec le recul, c’est plus 15)

Publicités

2 réflexions sur “[Chronique] Invisibilité de David Levithan et Andrea Cremer

  1. C’est un livre qui me tente bien aussi! C’est vrai que le thème de l’invisibilité donne de l’originalité à une banale histoire d’amour! Mais vu ta critique, j’en attends un peu moins de ce roman, je ne m’attends plus à un chef d’oeuvre!

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s