[Chronique] Esprit d’Hiver – Laura Kasischke

couv2750395

Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzards s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant..

Esprit d’hiver est ma première lecture de ce mois de février, je trouvais notre période parfaitement adapté à ce livre. Je l’avais depuis 2 ou 3 mois dans ma P.A.L. et j’ai décidé de lui donner sa chance.

Esprit d’hiver a fait le buzz notamment à la rentrée littéraire 2013 et en étant grand prix des lectrices ELLE. Autant vous le dire de suite je ne comprends pas un tel succès, un tel engouement. On nous promets un huis clos mère fille glaçant. Certes la neige qui tombe sans relâche rend l’atmosphère lourde et vient appuyer l’enfermement, l’isolement des deux femmes. Mais ce n’est si glaçant que cela…

Tout part d’une situation banale : nous sommes le matin de Noël, Holly et son mari se réveillent en retard, ce qui est très inhabituel. Lui, file à l’aéroport chercher ses parents et elle reste à la maison avec sa fille adoptive Tatianan qu’elle est allée chercher en Sibérie il y a 13 ans. pour préparer le repas et la maison avant l’arrivée des invités. Sauf qu’il neige tellement qu’aucun invité ne pourra venir. La mère et la fille se retrouvent donc en face à face. Holly se réveille avec une idée : quelque chose les as suivi depuis la Sibérie. Elle doit l’écrire, quelque chose les a suivi. Aujourd’hui Tatiana a un comportement étrange, distant, irritée, excessive. Holly est assaillie de souvenirs de cette époque où elle a rencontré sa petite fille…

L’auteur s’attache à créer une certaine torpeur, une certaine angoisse. Oui mais ça ne prend pas, du moins pas assez. Il y a trop de longueurs, de répétitions, d’allers retours jour présent-passé, trop de redondances. Certes ce style répétitif est là pour asseoir l’angoisse mais c’est plus énervant qu’angoissant. Les personnages ne sont pas suffisamment attachants, pas assez effrayants pour que l’angoisse s’installe.

Toutefois, la fin est réellement surprenante, très différente de ce à quoi on s’attend et là, un grand bravo à l’auteur où comment quelques pages peuvent faire chavirer toute une histoire. Malheureusement ça ne suffit pas à rattraper l’ensemble de l’ouvrage que j’ai failli abandonner à deux reprises.

Ma note Livraddict  : 13

Challenge rempli : Au fil des saisons et des pages de Livraddict pour la saison hiver  » Lire un livre où la neige est présente »

Belle Lecture,

Bettie Rose

Publicités

5 réflexions sur “[Chronique] Esprit d’Hiver – Laura Kasischke

  1. j’avais adoré « en un monde parfait » de cette auteur, mais je n’ai pas accroché avec celui ci, je n’ai pas compris ce qu’il se passait et cela à fini par me gêner, mis sur la voie plus tôt, j’aurai plus apprécié cette histoire

    J'aime

  2. Pingback: Alors ce week-end à 1000 ? | BettieRose books

  3. Pingback: [Chronique] Rêves de garçons de Laura Kasischke | BettieRose books

  4. Pingback: Top Ten Tuesday : Les 10 livres lus en 2015 que vous avez déjà oubliés | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s