[Chronique] Si je reste – Gayle Forman

Sijereste

Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

 

Mon avis
Je n’avais pas entendu parler de ce livre avant de tomber dessus par hasard au rayon librairie. Je l’ai acheté en me disant qu’il resterait dans ma PAL quelques temps, n’étant pas dans mes envies prioritaires de lecture. Et puis son format plutôt court (moins de 200 pages sur le format poche) m’a attiré, entre deux lectures plus conséquentes. Je l’ai lu en une soirée, impossible de le reposer, je ne voulais plus qu’une chose : connaître le choix de Mia.

Le livre se déroule sur une période d’environ 24h. Le lecteur est mis dans l’ambiance assez rapidement, l’accident survenant dans les premières pages du livre. Mia se retrouve en dehors de son corps, se voit au plus mal, dans le coma et voit aussi ce qui est arrivé à ses proches qui étaient dans le même véhicule qu’elle. Elle suit son corps jusqu’à l’hôpital, confuse, perdue et ne sachant pas « comment tout ça marche ». Elle va alors assister aux aller et venus de ses proches, va devoir peser le pour et le contre entre partir et rester. Que lui reste-t-il pour lui donner l’envie de rester ? Serait-elle mieux ailleurs ? Doit-elle se battre ou partir en paix ? Comment pourra-t-elle surmonter tout cela ? Voilà les choix qui se présentent à Mia. Mia qui hésite est touchante. Nous apprenons à la connaître au travers de flashback, et il en est de même pour les gens qui l’entourent. Mia nous raconte sa vie, son parcours, son histoire d’amour avec Adam, son copain rockstar, elle nous parle de ses doutes d’avenir. Nous la suivons dans son choix, dans cette lourde décision qui n’appartient plus qu’à elle.

Les personnages sont attachants, le contexte émouvant. Le couple Mia – Adam est très intéressant, ils sont si différents mais unis par cette même passion, la musique. Elle, elle est violoncelliste classique, lui rockstar en pleine ascension au côté un peu plus punk. Mia est très proche de sa famille, qu’elle vient de perdre brusquement. Que ferions-nous à sa place ? Quelle décision est la bonne ? Ce qui lui reste est -il suffisant pour rester ? Qui sera là pour elle à son réveil ? Toutefois il ne s’agit pas ici d’un livre larmoyant ou déprimant. Le sujet de la vie et de la mort, ou plutôt du choix de vivre et de mourir y est abordé d’une manière plus détachée. Même s’il nous renvoie vers nos propres interrogations il n’a rien de moralisateur ici. L’auteure s’attache à nous décrire mais de façon plutôt détachée la situation angoissante dans laquelle ses proches sont, dans l’attente angoissante d’un réveil ou d’un départ. Adam est touchant et prêt à tout pour elle. Ses grands-parents sont et seront là quelle que soit la décision. Mia est seule, mais pas tant que cela. A elle de faire son choix.

Toutefois, certaines émotions sont trop effleurées, mais sans doute cela est-il lié à la longueur du roman. Il aurait pu être bon de les détailler un peu plus quitte à rajouter quelques pages. Le lecteur est bien amené à ressentir des choses, mais ce n’est pas continu. Il n’est reste pas moins cette envie d’avancer dans la lecture pour connaître le choix final.

Un livre très sympa que je recommande donc avec plaisir. En revanche je ne sais pas encore si je dois donner une chance au second tome. Pour moi, l’histoire est achevée, du moins celle que je voulais lire ici. Est-il utile de lire le second tome qui se déroule quelques années plus tard et est cette fois écrit du point de vue d’Adam ? Je n’en suis pas certaine.

Citation
« Je me rends compte maintenant que c’est facile de mourir. C’est vivre qui est difficile. » Mia

 

Publicités

2 réflexions sur “[Chronique] Si je reste – Gayle Forman

  1. Pingback: Bilan de lecture Octobre 2014 | Bettie (Rose) Books

  2. Pingback: [Chronique] Là où j’irai de Gayle Forman | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s